Ce n'est pas la fin. Ce n'est même pas le commencement de la fin. Mais c'est peut-être la fin du commencement. A vous de continuer l'histoire...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Nains Fous & Dragons Vénérables

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
T.inky
Dragon nouveau-né
avatar

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 20/01/2012

MessageSujet: Nains Fous & Dragons Vénérables   Dim 29 Avr 2012 - 16:37

Contexte Général

Le monde entier est dévasté, sauf une île constituée d'une montagne ferreuse et pleine de ressources :
- De la poudre à canon (salpêtre, souffre, charbon de bois)
- Du fer en abondance
- Un torrent de lave s'écoulant indéfiniment le long d'un mur (dans la salle de torture de la mine)
Et autours :
- Une forêt dense sur les abords de la montagne, donc du bois en grande quantité.
- Une vaste plaine où résident quelques barbares rescapés de l'hécatombe des années sombres, au milieu de la forêt.
- De longues plages, parfois entre-découpées de falaises abruptes et tranchantes comme du silex.

Dans cette montagne, une immense mine composée de :
- Une Porte de granite blanc qui mène sur le flanc de la montagne.
- Une Salle de Garde derrière cette entrée, derrière des fortifications sur plusieurs dizaines de mètres.
- Une vaste Salle du Banquet.
- Une Cuisine qui y est reliée.
- D'innombrables galeries souterraines, assez larges pour laisser passer un dragon mais parfois avec difficulté.
- Une salle de torture abandonnée où siègent des tables et des instruments glauques.
- Une forge richement équipée.
- Un atelier de chimie et d'alchimie contenant de nombreux réactifs.
- Des chambres séparées que chaque nain a aménagé à sa convenance.
- Un long couloir de roche noire ornée de gravures anciennes, témoins de la vénération passée des nains pour les dragons, menant à
- Un gouffre de plusieurs centaines de mètres où dort une mare de lave intarissable. C'est de là que sortent les dragons lorsqu'ils visitent les nains.
Sans compter un étrange escalier qui descend dans les entrailles de la mine, les dragons y ont interdit l'accès et nul ne sait ce qui s'y trouve...

Les dragons ont préservé cette île de la folie des peuples lors des guerres des années sombres, où de multiples entités malfaisantes furent invoqués par les mages noirs à la solde des différents rois. Ces entités trahirent leurs peuples d'appartenance, et se liguèrent contre les hommes et leurs semblables.
Dans ce monde dévasté, seuls avaient survécus une poignée de nains et une tribu de barbares aux corps recouverts de peinture. Les dragons recueillirent les nains dans leurs montagnes, et les barbares virent s'installer sans concertations dans les plaines. À présent, les nains et les barbares se considèrent comme totalement libres. Les barbares ne tiennent qu'à garder leurs terres, mais les nains comptent bien s'affranchir de leur asservissement aux être millénaires qui les avaient jadis recueillis.



____________________________________________________________________________




Ses oreilles recouvertes d'écailles luisantes se dressèrent, saillantes pointes orientées vers la provenance du bruit métallique qui l'avait réveillé. Khälam n'aimait guère être réveillé, cela provoquait sa curiosité et il ne pouvait par la suite se résoudre à replonger dans le sommeil. Sa lourde queue balayait le sol, battant à droite et à gauche de la poussière et des morceaux de roche fine et sombre. Le museau posé sur ses pattes avant, son long cou arqué dans une posture fœtale, le dragon se mit alors à contempler la lave qui s'étalait devant lui. Elle illuminait la bête d'une lumière rouge et brûlante, enveloppait son doux coma d'une chaleur réconfortante. Immobile, le reptile prêtait toute son attention au bruit, répétitif, lancinant. "Clang ! Clang !", cela n'avait de cesse, et il se résolut alors à se dresser lentement sur ses pattes et à déployer doucement ses ailes. Il les laissa reposer sur le sol, la chaleur de la roche revigorante les sortant doucement de leur engourdissement. Puis il battit avec force l'air lourd et chaud de son antre, s'élevant peu à peu du sol avant de s'élancer vers le noir couloir sculpté qui surplombait le gouffre. L'être millénaire avança doucement dans ce couloir, la place étant trop restreinte pour qu'il y puisse déployer ses larges ailes. Il arriva alors dans un dédale de couloirs rocheux aux parois finement taillées, aucune protubérance ne s'y laissant apercevoir, et suivit l'étrange son qui se faisait de plus en plus insistant, et toujours aussi répétitif et cadencé.

Arrivé devant la lourde porte de la forge, il tendit à nouveau l'oreille. Le bruit, assourdissant, provenait de cette salle. Le dragon entreprit alors de se redresser sur ses pattes arrières et de saisir de sa main griffue la poignée en acier. Exécutant un mouvement de poignet, la porte s'ouvrit. Satisfait de constater que l'ensemble de la mine était toujours utilisable par des dragons, les derniers nains ayant été laissés tranquilles quelques années, il pénétra doucement dans la forge et s'enquit de ce qui s'y passait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nirwar
Oeuf de dragon
avatar

Nombre de messages : 13
Age : 25
Date d'inscription : 28/04/2012

MessageSujet: Re: Nains Fous & Dragons Vénérables   Mar 1 Mai 2012 - 16:19

Le bruit de l'acier contre l'acier, de la pierre contre le bois, du vent sur le tissu, de l'eau sur la peau. Salamzar ne l'avait pas entendu depuis bien longtemps, depuis si longtemps.

Il s'était endormi, accroché à la montagne, depuis la pluie, le vent et les autres éléments avaient fait couler boue, sable et pierre. Quand le dragon ouvrit un oeil, il découvrit alors que son corps était submergé par le paysage, des arbres commençaient même à pousser, ici et là, sur l'épaisse couche de terre qui, au fil des ans, s'était grossie sur le corps du sage reptile.

L'oeil se referma mais les bruits ne cessèrent pas pour autant, les bruits depuis longtemps oubliés refaisaient surface, cela ne plaisait pas à Salamzar. La guerre était un passe-temps futile, adoré par trop d'être. Car là était la promesse de ce bruit de métal, une promesse de guerre et de mort.

Le dragon depuis trop longtemps endormi s'ébroua alors, le pan de la montagne qui falaise semblait être, s’effondra plus en bas, de grandes plaques de roche, des blocs de terre et des arbres entier semblaient être dégueulé par la montagne. De grands craquements accompagnèrent ce cataclysme, les écailles, depuis trop longtemps immobiles, crissaient les unes contre les autres, brisant la pierre qui s'y était figée. Bientôt, il n'y eut plus que poussière à tomber du dos du monstre qui doucement s'étirait. Ses griffes sortirent alors de la roche, pour s'y replanter un peu plus haut, la titanesque créature fut en quelques pas au sommet de la montagne, c'est alors que de sa voix caverneuse et trop grave, Salamzar demanda haut et fort, dans une langue depuis bien longtemps oublié de tous, sauf peut-être des sages héritiers des temps anciens :

"Présentez-vous à moi, vous qui osez me sortir de mon si long repos"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dyrm
Dragon de l'ancien temps
avatar

Nombre de messages : 785
Age : 27
Localisation : Petit royaume de Belgique
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Nains Fous & Dragons Vénérables   Jeu 3 Mai 2012 - 20:39

La barbe frémissante, l'oeil un peu humide, dans le plus profond des tunnels, Drand le nain s'essayait encore à la création. Les autres ne le comprenaient pas. Il avait grandi dans ces montagnes, dans ces tunnels obscurs, c'était son domaine. Il avait bien essayé d'en sortir, mais la luminosité intense des étages habités lui brûlaient la rétine.
Drand savait qu'il était incompris, mais un jour, il leur montrerait. Et pour regagner l'estime des siens, il avait trouvé L'idée. Il avait pu entendre que son peuple ne souhaitait rien moins que s'assurer la totale maîtrise des mines. Et la fin de ce qu'ils considéraient comme un asservissement draconnique. Drand avait longtemps hésité. Mais il savait que ces grandes bestioles pourraient lui être utiles. Il avait beaucoup à apprendre des étranges pouvoirs de ces monstres. Leur écailles impénétrables et légères, leurs os solides, leurs dents tranchantes, mais aussi et surtout tout ce qu'ils avaient pu accomplir.

Alors il travaillait. Marteau en main, enclume devant les pieds, il s'occupait de forger un marteau de combat. Il espérait secrètement arrivé à l'enchanter avec l'aide d'un des dragons des environs. Procédé expérimental, certes, mais il y avait là de quoi se débarrasser soit des barbares, soit des dragons. Le fer refroidit claquait violemment contre le métal. Le bruit assourdissant lui rappelait sa nature nannique. Soudain, la montagne sembla trembler, comme si la terre se réveillait.

-Dragon? Dragons?

L'oeil fou, la barbe humide de sueur, les bras fatigué de marteler, Drand s'activait joyeusement.

_________________
Que prodigues soient vos plumes
Que l'encre de vous écume
Et qu'une fois non coutume
Nous puissions faire un volume
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yurididion.wordpress.com
T.inky
Dragon nouveau-né
avatar

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 20/01/2012

MessageSujet: Re: Nains Fous & Dragons Vénérables   Ven 4 Mai 2012 - 0:31

À la vue de ce nain affairé à son occupation, le dragon se figea un instant. Il ne semblait pas l'avoir remarqué, et c'est ainsi qu'il s'avança en silence, dans des grandes et souples enjambées qui faisaient luire des demi-lunes sur les écailles qui recouvraient ses pattes griffues. Il espérait que la luisance de ces dernières n'éveillerait l'attention du nain, car il était curieux de voir ce qu'il trafiquait dans son coin, et ce avant que ce dernier n'ait le temps de cacher son oeuvre à l'être millénaire. D'un oeil torve et suspicieux, il tentait de discerner le produit de tant d'application.

Son cou s'étira, passant d'abord dans une forme serpentine puis s'allongeant comme un bâton de pèlerin. Semblable à un loup qui se fige à l'odeur de sa proie, le reptile tentait d'user de toute sa discrétion et s'était arrêté dans une posture grotesque, forçant sur ses globes oculaires afin de ne plus faire aucun mouvement mais tenter malgré tout d'observer le fruit du travail de ce nain solitaire.
Quand il vit que c'était peine perdue, il se risqua à effectuer un pas de plus, étant désormais à quelques pieds du petit être.

C'est soudain que sa serre, forcée sous tant de poids et de contorsions, crissa légèrement sur le sol de la forge. Son être tout entier se figea à nouveau, tandis que ses yeux s'étaient à présent rivés sur le nain. L'avait-il entendu ? Le dragon guetta ses moindres gestes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dyrm
Dragon de l'ancien temps
avatar

Nombre de messages : 785
Age : 27
Localisation : Petit royaume de Belgique
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Nains Fous & Dragons Vénérables   Sam 5 Mai 2012 - 3:49

Le nain, tout absorbé dans son ouvrage, n'avait pas senti de présence curieuse jusqu'à ce bruit. Un bruit strident, aigu, qui lui avait vrillé les tympans. Il se retourna, et se retrouva pour ainsi dire nez à muffle avec un dragon. Pour le coup, il se sentit petit.
Très petit.
Il n'essaya même pas de dissimuler ce qu'il forgeait. Il se planta aussi droit que possible, plongea son regard dans les pupilles verticales du monstre et s'adressa à lui.

-C'est toi qui a fait bougé toute ma montagne? T'as bien failli me faire m'écraser les doigts. Ne secoue donc pas tout ainsi lorsqu'on forgeronne...

_________________
Que prodigues soient vos plumes
Que l'encre de vous écume
Et qu'une fois non coutume
Nous puissions faire un volume
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yurididion.wordpress.com
T.inky
Dragon nouveau-né
avatar

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 20/01/2012

MessageSujet: Re: Nains Fous & Dragons Vénérables   Sam 5 Mai 2012 - 18:50

Le dragon se dressait face au nain, mécontent de n'avoir pu le surprendre dans son affairement. Ce dernier ne dissimulant cependant pas cette chose étrange qu'il forgeait, le dragon fit frémir son long cou et l’avança tel un énorme serpent en direction de l'enclume. Il y surprit un simple marteau, de la très belle ouvrage cependant.

- Vous êtes doué, maître nain. Ce Maul est finement forgé.

Il admira quelques secondes l'oeuvre du forgeron, puis rétracta lentement son cou dans un zigzag perfide. Cette allure effrayante de reptile sournois le dérangeait, elle ne révélait pas sa vraie nature. Le nain devait avoir peur, comme tous les autres...
Il le regarda droit dans les yeux, aussi franchement que possible, espérant que le nain ne s'arrêterait pas qu'aux apparences.

- Ce n'est pas moi, mon ami, que vous avez entendu.

Sa voix susurrait les mots tel un vil conseiller cherchant à manipuler son roi.

- Je ne sais de qui il peut s'agir... Une grande puissance à l'oeuvre, sûrement l'un de mes congénères. J'ai entendu dire que certains d'entre nous avaient quitté l'antre pour vivre à la surface. Peut-être est-ce l'un d'eux...
J'espère qu'il n'est rien de mauvais augure, quoi qu'il en soit.

Il prit une pause de quelques secondes, un court silence tombant sur le sol comme la poussière de lave qui s'échappait de ses naseaux.

- La grande porte est-elle bien fermée, nain ? Je viens de me réveiller...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dyrm
Dragon de l'ancien temps
avatar

Nombre de messages : 785
Age : 27
Localisation : Petit royaume de Belgique
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Nains Fous & Dragons Vénérables   Mar 8 Mai 2012 - 15:06

Au compliment de l'Ancien, Drand se rengorgea. Il savait qu'il pouvait être fier de son travail. Il espérait réussir à atteindre ses objectifs plus secrets, mais ne savait comment en parler au dragon. Il se méfiait de lui, et ne savait que croire. Les dragons ne lui avaient jamais fait de mal, à lui, ils lui avaient même permis de vivre dans les mines qu'il chérissait tant. Mais d'un autre côté, tout son peuple grondait contre eux, et c'est vrai qu'ils avaient un air sournois.
Drand décida d'essayer de passer outre, pour voir ce que cela amènerait.


-La porte? Quelle porte? Vieux reptile, on voit que tu connais peu les miens : lorsque nous sommes à l'ouvrage, plus rien ne nous importe.

Il haussa les épaules et fit mine de s'y remettre.

-D'ailleurs, j'ai du travail. Pardon, ajouta-t-il en se détournant avec un grand sourire.

Mais du coin de l'oeil, il ne perdait aucun mouvement du monstre gigantesque, et sa prudence n'égalait certainement pas sa curiosité...

_________________
Que prodigues soient vos plumes
Que l'encre de vous écume
Et qu'une fois non coutume
Nous puissions faire un volume
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yurididion.wordpress.com
T.inky
Dragon nouveau-né
avatar

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 20/01/2012

MessageSujet: Re: Nains Fous & Dragons Vénérables   Mar 8 Mai 2012 - 22:36

Le dragon fut quelque peu surpris par la nonchalance du petit être, et s'avança d'un pas afin d'attirer l'attention du nain penché sur son enclume.

- Je parle du grand portail de roche blanche qui régit les entrées et sorties de votre mine, sieur nain.
Est-il bien fermé, afin de contrer le péril qui gronde sourdement au dehors ?
J'ai entendu dire qu'aucune bête ne l'avait passé, et qu'il est indestructible.

Il se tut quelques instants.

- Aussi, mon ami, je me permets de te faire remarquer qu'à ton échelle je suis sûrement très vieux, mais que pour les miens je suis encore un jeune fou.
Quelques centaines d'années, voilà mon âge réel ; je n'ai pas vu passer un seul millénaire. Il me reste beaucoup à apprendre de la vie...

Il se mit alors à renifler le sol, rampant tel un abject rejeton des mondes inférieurs.
Il scrutait les dalles géométriques, tournant autours du nain affairé à son oeuvre.
Son ventre écailleux raclait le sol, et sa queue balayait la poussière.
Les narines alertes, ses sens tentaient de déceler quelque chose...


- Quel alliage utilises-tu, nain ?
Je n'ai jamais senti l'odeur de pareil métal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nirwar
Oeuf de dragon
avatar

Nombre de messages : 13
Age : 25
Date d'inscription : 28/04/2012

MessageSujet: Re: Nains Fous & Dragons Vénérables   Sam 12 Mai 2012 - 13:48

Salamzar, vexé de ne pas avoir de réponse, se mit en quête d'occupation. Se concentrant sur son ouïe, il entendit alors une voix reconnaissable, celle d'un autre Dragon.

**Peut-être est-ce lui le fautif de mon réveil soudain, je vais lui apprendre les bonnes manières**

Se laissant descendre de la montagne, Salamzar fit le tour de celle-ci avant de tomber nez à nez avec le portail de roche blanche, autre fois érigée par les Dragon Gardiens.
Ils avant longtemps et jalousement gardé pour eux leur art, mais il avait su le leur soutirer, ainsi que leur rituels magiques.

Il y a de ça 2000 ans les Dragons Gardiens avaient érigé un portail protecteur grâce à leur art et leur maîtrise de la magie élémentaire. Monument gigantesque et magnifique, ils avaient créé le bouclier ultime. Salamzar, aussi cupide soit-il, décida d’acquérir leur art afin de pouvoir s'en vanter, aussi il commença à chasser les Dragons Gardiens.

Ne révélant jamais leur secret, Salamzar était poussé dans ses retranchements, aussi il commit l'impardonnable :
Si la raison ne pouvait les faire parler, ce serait par la force.

Quand le dernier d'entre-eux rendit l'âme, Salamzar avait enfin comprit leur secret et tenta alors de se créer un nid aussi splendide qu'imposant, mais il ne put le faire, car il fallait 5 Dragons pour accomplir le rituel, Salamzar, déçu et haineux, maudit les Dragons Gardiens et replongea dans son sommeil millénaire.

Aussi, quand Salamzar se retrouva devant la porte de roche blanche, il prononça des paroles dans un langage depuis longtemps oublié de tous, et dans un grand vacarme, la porte s'ouvrit, invitant le Béhémoth à entrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dyrm
Dragon de l'ancien temps
avatar

Nombre de messages : 785
Age : 27
Localisation : Petit royaume de Belgique
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Nains Fous & Dragons Vénérables   Mar 22 Mai 2012 - 20:53

-Figure-toi, l'Ancien-pour-les-Nains, que c'est un alliage connu de moi seul. Je le tire du charbon, et en le mélangeant avec le fer, j'obtiens quelque chose de solide et très léger. J'ai appelé cela K-Rbon.

Le nain leva la tête, huma l'air et puis se renfrogna.

-Dis, l'écailleux, t'entends pas comme une vacarme?

Rapidement, le bruit assourdissant lui sortit de la tête quand, dans cette dernière, la connexion se fit : il parlait à un dragon! Un vrai!

-Euh... dis.... je... enfin... euf.... Tu pourriez me rendre un service?

_________________
Que prodigues soient vos plumes
Que l'encre de vous écume
Et qu'une fois non coutume
Nous puissions faire un volume
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yurididion.wordpress.com
T.inky
Dragon nouveau-né
avatar

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 20/01/2012

MessageSujet: Re: Nains Fous & Dragons Vénérables   Dim 3 Juin 2012 - 17:23

Le Dragon, amusé, esquissa un sourire qui devint une grimace affreuse et sadique sur sa face sombre. En réalité, il était d'humeur guillerette, mais à voir la réaction du nain face à cette expression il comprit que ce qu'il ressentait avait été déformé par ses traits. Quoi qu'il en soit, entendant un glissement sourd qui pouvait s'apparenter à une lourde porte coulissante, il fut interpellé.

- Plus tard, nain, je crois qu'une visite se fait sentir... Tu me suis ?

Un temps.

- Prends tes armes, sait-on jamais...

Il se retourna, sa lourde queue balayant le sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dyrm
Dragon de l'ancien temps
avatar

Nombre de messages : 785
Age : 27
Localisation : Petit royaume de Belgique
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Nains Fous & Dragons Vénérables   Mar 26 Juin 2012 - 1:09

-Héééééla! Dis, l'Ancêtre, j'veux bien l'emmener, mais si tu me déranges comme ça à tout bout de champs, il sera jamais fini, mon Maul.

C'est bien connu : un nain solitaire a toujours mauvais caractère.

-Par contre, si tu voulais me donner un petit coup de pouce... ça pourrait accélérer le processus.

C'est moins connu, mais est pourtant un fait avéré : nain qui sollicite toujours profite.

-Au fait, tu attends quelqu'un, vieille chose?

_________________
Que prodigues soient vos plumes
Que l'encre de vous écume
Et qu'une fois non coutume
Nous puissions faire un volume
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yurididion.wordpress.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nains Fous & Dragons Vénérables   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nains Fous & Dragons Vénérables
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tactique gobelins contre nains
» [CONSEIL] Nains
» LES NAINS ! ( Jeu con )
» ILS SONT DEVENUS FOUS! Est-ce que je mène une campagne contre Aristide au Forumh
» Haut les Nains ! [Messagers du Rêve - MJC Savouret, Epinal]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Héroic-Fantasy RP :: L'index des RPs. :: Roles Plays Médievaux. :: Nains fous & dragons vénérables-
Sauter vers: