Ce n'est pas la fin. Ce n'est même pas le commencement de la fin. Mais c'est peut-être la fin du commencement. A vous de continuer l'histoire...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Peuple] Idégorion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marrazan
Dragon
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 30
Localisation : Planète Terre, c'est déjà pas mal...
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: [Peuple] Idégorion   Dim 24 Jan 2010 - 16:32

Idégorion
Le Peuple de la Terre

1 : Introduction

Idégorion est un continent montagneux, dont la surface est pauvre en ressources et où des vents violents sculptent la roche depuis toujours. Les rares cours d’eau, rendent la vie impossible et les créatures peuplant la surface ne sont pas là pour arranger les choses.
Tant et si bien que le peuple Idégirien s’est résolu à vivre… sous terre, où une merveilleuse surprise les attendait. Ils se rendirent vite compte que la surface du continent n’était qu’une protection pour les faibles qui ne pensent jamais à regarder au-delà des apparences. En effet, passé les 3m de croûte rocheuse du terrain, on découvre que la terre est malléable, riche et fourmille de matériaux comme le charbon, le fer, les pierres précieuses ou encore un nouveau métal baptisé « Durion » en honneur du continent. Le durion fourmillait dans la terre, on en trouvait en se baissant. Il s’agissait d’un métal mou qu’on faisait fondre afin de lui rendre une forme voulue ; en durcissant, il gagnait en solidité et pouvait supporter des charges de plus de 30 tonnes. Idégorion est devenu le premier continent à posséder des villes souterraines faites de métal depuis cette découverte.
Cependant les chercheurs avaient négligé un point plus qu’important : une fois fondu et remanié dans une nouvelle forme, le durion libérait des relents de vapeur inodores et incolores qui emplissait les poumons de leurs utilisateurs. Les effets ne se voyaient pas au premiers abord mais il y eût un coup d’éclat lors des premières naissances, où les nouveau-nés présentaient tous les mêmes déformations : un corps voûté avec des articulations supplémentaires aux mains et aux jambes.
Les enfants grandissaient vite et atteignaient facilement les deux mètres. Ils pouvaient encore se reproduire avec des femmes aux caractéristiques normales mais la discrimination des occupants poussa les jeunes à d’autres mesures. Outre les malformations, le durion avait aussi développé la musculature ainsi qu’une affinité avec la terre chez les enfants. Certains parlant à la roche, d’autres la remaniant avec la pensée. Enfin, d’autres jeunes fabriquèrent des armes adaptées à leur corpulence qu’ils nommèrent Charfäudal (du nom de leur créateur, Cha’Arh’Fo’Dhall).
Forts de leurs capacités, les jeunes prirent d’assaut les habitats normaux, désormais inférieurs en nombres, où ils massacrèrent une bonne fois pour toute ceux qui les rejetais. Ils reprirent les travaux des chercheurs et fondèrent Rockmaïas, la première vraie ville souterraine. Ils revendiquèrent ensuite leur indépendance avec les autres continents ; Kafuzaka, accepta et signa avec eux de nombreux accords commerciaux et de traités de paix, c’est, aujourd’hui, leurs principaux partenaires et leurs alliés les plus précieux ; la Sardalie accepta leurs indépendance mais refusa tout autre accord, créant un instinct de rivalité entre les deux nations ; Ordinia accepta également mais ne céda aucun accord commercial, en outre, un traité de paix fût signé entre les armées.

2 : Détails territoriaux

Population
0,8 milliards d'individus

Capitale
Rockmaïas (6 300 000 habitants)

Monnaie
Unoris
Cette monnaie est la moins répandue. Paradoxalement de par sa composition en Durion, elle a acquis le statut de monnaie ayant le plus de valeur au monde. Il n’existe qu’un seul modèle de pièce et sa taille peut varier selon sa valeur. Les Igégoriens utilisent également un système de lettres de change, qu’ils jugent plus fiable qu’un chèque.

3 : Détails des habitants

Apparence
Les Idégoriens ont un dos arqué, un cou proéminent, des muscles développés et leurs tailles vont jusqu’à plus de 2m05, un peut moins pour les femmes. Leurs poids varient entre 90/160 kg pour les hommes et 60/85 kg pour les femmes. Ils ont un faciès reptilien, des mains à trois quatre doigts ainsi que des pieds à trois articulations.
Les hommes ont pour habitude de porter une crête de cheveux alors que les femmes ont une préférence pour les dreadlocks. Ces coiffures n’ont aucune signification particulière, elles affirment juste la mode qui caractérise cette race.

Longévité
Personne ne sait précisément à quel âge peut mourir un Idégorien par le fait qu’ils sont presque tous promis à la carrière guerrière. Même les mages prennent part aux combats et de ce fait, les chiffres donnés sont comptés en nombre de batailles.
On peut donc déduire qu’un Idégorien au meilleur de sa forme peut vivre 35 batailles, ce qui représente, en années humaine, aux alentours de 70 ans.

Natalité
Un couple Idégorien a, en moyenne, 1 ou 2 enfants. Les bébés naissent en sachant marcher mais on les force quand même à rester au moins une année allongé. Une femme Idégorienne donne naissance au bout de 11 mois et suis, durant la grossesse, un régime très strict afin d’éviter que l’enfant, très hyperactif même au stade de fœtus, ne provoque lui-même sa propre naissance. Certains adeptes de la Voie du Créateur sont capable de savoir si l’enfant a une affinité avec la terre plus ou moins fortes quelques semaines avant la naissance.

Noms d'usage
Les Idégoriens composent leurs noms en compilant leur prénom et leur(s) nom(s) de famille dans le même mot. Ces derniers sont espacés par un « ‘ » pour ceux qui suivent une Voie, et un simple « - » pour tout autre civil. Les noms ne sont composés que d’une seule syllabe.
Lorsqu’un adepte d’une voie réalise un exploit digne de rentrer dans l’histoire de son peuple, on l’autorise à ajouter une nouvelle syllabe à son nom afin que tous sache que cette personne a réalisé un haut fait.
Ainsi un civil pourra s'appeler Kra-Thor alors que le membre d'une Voie ayant réalisé un exploit pourra se nommer Khar'Zig'Noth et ainsi de suite...

4 : Opinions sur les autres

Les Kazafiens
Ce sont de bon gars, les seuls qui ont fait preuve de tolérance à notre égard. On s'entend plutôt bien et je doit dire qu'ils en ont une bonne paire dans le pantalon : j'ai presque jamais vu un de ces gars flancher au combat. Si on étaient pas si balèzes nous-même, on les donneraient en exemple à nos jeunes. Enfin y'a pas que des trucs positifs quand même, je parle surtout de leurs mages. Ils sont pas très différents des nôtres mais leurs manie de jouer avec les éléments risquent de leurs coûter cher.
Si on oublie ce détail, ce sont de bon potes. Et franchement, leurs meufs sont vraiment à tomber!


Les Sardaliens
Des enc... de première! Pour eux dès qu'on sort de la norme c'est un prétexte pour nous faire la guerre. Et il faut pas leurs parler de se battre en face, oh non! Ces enfoirés préfèrent te buter quand tu t'y attend le moins ou quand tu est au plus mal. Ils se disent des gents d'honneur, qu'ils viennent voir nos Façonneurs, ils vont voir ce que c'est que le vrais honneur.

Les Ordinians
Pas grand chose à dire, ils étaient là avant tout le monde et ils semblent même avoir oubliés ce qu'étaient leurs ancêtres. Des illuminés, voilà ce qu'ils sont! Tantôt j'allume la lumière et tantôt je l'éteint. On n'a rien contre eux, mais je trouve qu'ils sont franchement zarb'!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marrazan.over-blog.fr/
Marrazan
Dragon
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 30
Localisation : Planète Terre, c'est déjà pas mal...
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: [Peuple] Idégorion   Sam 24 Avr 2010 - 17:48

Les Voies Idégoriennes

1 : La Voie du Créateur

Le Créateur est celui par qui le savoir de la Terre est transmis aux futures générations. C’est un grand honneur que de faire perdurer ce pour quoi le peuple Idégorien tout entier s’est battu à l’époque. On enseigne les valeurs de Nogma pour ne pas oublier d’où on vient, ce qui se prête parfaitement au physique difforme et massif des Idégriens, qui ont, depuis longtemps, perdu leur essence humaine… ou si peu. Car, en effet, tout Idégrien a une part d’humain en lui et, même si certains fanatiques refusent de l’admettre, c’est cette essence qui leurs permet d’utiliser leurs pouvoirs, d’écouter Nogma, d’entrer en symbiose avec elle.
Un Créateur ne meurt jamais de vieillesse, lorsqu’il sent son heure proche, il décide de creuser un trou dans lequel il se glissera afin de s’y enterrer vivant. Dans cet état méditatif, il tentera par tous les moyens de se relier mentalement à sa déesse. A la fin du rituel, qui durera une bonne douzaine d’heures, le corps de l’Idégorien aura totalement fusionné avec son élément, ne laissant que l’équipement qu’il possédait.



Ethique : Le Créateur a un rôle d’enseignant au sein de la communauté Idégorienne. A partir du Rang 3, il peut devenir professeur et enseigner aux jeunes les rudiments des Voies.
Lors d’excavations minières, il a pour rôle de sélectionner le minerai qui sera utilisé pour la confection de la ferraille. Les filons de Durions sont examinés avec soins avant d’être confiés aux mains des Façonneurs. Il s’agit de la seule matière qui nécessite le soutient des Créateurs et des Façonneurs réunis.

Techniques du Créateur : contrairement aux autres peuples qui utilisent les Cristaux d’Exodium, la magie Idégorienne prend place dans les Glyphes qu’ils tracent sur le sol, le corps ou sur des parchemins.

- Rang 1 : le Créateur connaît ses 5 premiers Glyphes. L’invocation d’un Glyphe prend une action et demande un jet de Sagesse + Langue des Glyphes.
- Rang 2 : le Créateur connaît 3 Glyphes supplémentaires.
- Rang 3 : le Créateur connaît 3 Glyphes supplémentaires. Il gagne 1D supplémentaire lorsqu’il tente d’en écrire un.
- Rang 4 : le Créateur connaît 2 Glyphes supplémentaires.
- Rang 5 : le Créateur connaît 2 Glyphes supplémentaires. Il gagne 1D supplémentaire lorsqu’il en invoque un.


Bonus à la création : +1 en Sagesse
Compétences de départ :
Armes Contondantes, Ecriture des Glyphes, Erudition, Concentration, Artisanat, Langue des Glyphes et Diplomatie.
Equipement de départ :
1 bâton orné, robe du Créateur, 1 sacoche contant des livres et plusieurs parchemins ainsi que du matériel d’écriture, 5 000 Unoris de biens ou économies.
Coût : 20 PC


1 : La Voie du Façonneur

Le Façonneur est la force guerrière du peuple Idégorien. C’est une personne honorable, brillant d’un fort contraste en mélangeant une grande puissance et un calme à toute épreuve. Les Façonneurs ont appris l’art de la méditation afin de ressentir les vibrations de la Terre et les utiliser au combat ou dans leurs travaux de façonnage.
Ils manient la célèbre Charfaüdal, arme emblématique d’Idégorion, et savent s’en servir tant pour se battre que pour faire diverses démonstrations de passes d’armes. A leur niveau, le combat ne ressemble plus à un simple affrontement mais à un enchevêtrement de force brute, de passion et de technique. Leur maîtrise de la méditation leur garantissant un calme intensif durant les batailles, ils sont un modèle pour la jeune génération.
Ils ont un devoir de protection sur l’ensemble de la population. Lors d’un affrontement, ce sont à eux que l’on fait appel et pas un seul ne refuse un combat. Mourir au combat est, pour eux, le meilleur moyen de retourner auprès de Nogma.
Plus que tout, ils ont un rôle de gardien mais aussi de représentant de l’ordre. Lors d’une rixe, ce sont eux qui mettent le point (ou le poing, suivant les cas) final au débat.



Ethique : à partir du Rang 3, ce sont eux qui forment les futurs combattants. Ils leurs apprennent le maniement de leur arme emblématique ainsi que la force de la fraternité au sein d’un groupe. Beaucoup de Façonneurs aiment à raconter des récits de guerre relatant les épreuves que les ancêtres ont surmontés. Ils n’omettent aucun détail et n’ont pas peur de raconter les événements tragiques. Pour eux, un guerrier apprend beaucoup plus d’un échec que d’une victoire, c’est pourquoi ils n’omettent jamais que la perfection est impossible.

Techniques
- Rang 1 :
l’Idégorien débute dans sa formation, cependant, il sait déjà manier la charfaüdal comme un vrai guerrier. Il gagne 1D à tous ses jets d’Attaque lorsqu’il se sert de cette arme lors de n’importe quel combat.
- Rang 2 : la charfaüdal du Façonneur devient un outil servant aussi bien à attaquer qu’à se défendre. S’il utilise ce type d’arme, il gagne + 1 en Défense.
- Rang 3 : à ce niveau, le Façonneur peut méditer une fois par jour sans dépenser de Réserve, il pourra alors doubler sa réserve d’Augmentations pour la journée.
- Rang 4 : l’entraînement du façonneur a endurcit son corps de façon significative. Désormais, il ajoute son Rang de Voie à son seuil de dommages.
- Rang 5 : le Façonneur ne reçoit plus aucune pénalité due à une quelconque gêne du terrain lorsqu’il emploie la charfaüdal. De plus, il bénéficie d’un bonus de 2D à l’attaque lors du premier tour de n’importe quel combat.

Bonus à la création : +1 en Force
Compétences de départ :
Charfaüdal, Esquive, Forge, Art de la guerre, Méditation et Intimidation
Equipement de départ :
1 charfaüdal, 1 armure légère ou intermédiaire, 1000 Unoris.
Coût : 30 PC

1 : La Voie du Dompteur

Le Dompteur est le seul personnage qui aie apprit à se servir des Créatures de la Terre à ses fins. Non pas qu’il soit vu comme un marginal, mais plutôt comme une innovation en termes de modernité Idégorienne.
Les créatures qu’il dresse sont autant d’occasions de mieux comprendre les êtres vivants qui les entourent. Il n’est pas rare que l’un d’eux passe plusieurs mois voir plusieurs années en compagnie des créatures de la race qu’il a domestiqué. Lorsqu’un dresseur possède une créature, il s’établit entre eux comme un lien qui fait qu’ils n’ont pas forcément besoin de se parler suivant les circonstances, un simple coup d’œil suffit parfois à ce que les deux êtres se comprennent. Ce langage muet n’est pas forcément bien vu des classes guerrières, qui pensent que cela perturbe les stratégies militaires très carrées et très bien ordonnées.
Lorsqu’un dresseur entre à l’académie, la première chose qu’on lui apprend est le respect de la vie en toutes circonstances. Cela ne veut pas dire qu’un dresseur fera preuve d’indulgence envers un ennemi, simplement, il sera beaucoup plus enclin que quiconque à prêter attention à l’être vivant plus qu’à ce que représente la personne ; d’où l’absence totale des dompteurs dans les milieux riches et de haute noblesse. Les hauts nobles vont parfois jusqu’à les considérer comme des marginaux, prétextant le fait qu’ils n’accordent aucune importance au statut de chacun. Cependant, ces arguments n’ont pas de poids car les dompteurs font partie intégrante de la vie Idégorienne.
Ils accompagnent souvent les Créateurs dans leurs entreprises, leurs assurant protection et facilité de déplacement. Lorsqu’ils ne sont pas avec eux, ils servent également de milice au sein des villes. Leurs créatures volantes sont les plus pratiques pour se déplacer dans ces entrelacs de ponts que sont les cités Idégoriennes.



Techniques
- Rang 1 :
le dompteur a accès au dressage de sa première créature. Il fait son choix dans les créatures domestique du bestiaire de Zafarûn.
- Rang 2 : lorsqu’il combat à dos de créature, le dompteur reçoit un bonus de 1D à son jet d’Attaque. Il ajoute également 1d6 à ses dégâts lors du premier tour de combat.
- Rang 3 :[/b] le dompteur a accès au dressage de sa seconde créature.
- Rang 4 : à ce niveau, le dompteur obtient une action de plus par tour, pour une attaque, une esquive ou une manœuvre. Sa créature dispose d’une manœuvre propre.
[b]- Rang 5 :
le dompteur choisit une troisième et dernière créature à dresser.

Bonus à la création : +1 en Adresse
Compétences de départ :
Empathie, Dressage, Course, Observation, Course montée et Equilibre + 1 Compétence d’arme.
Equipement de départ :
1 arme, vêtement de dresseur, 1 armure légère, 1 créature dressée avec harnachement complet, 1500 Unoris.
Coût : 20 PC

1 : La Voie de l'Avatar

Lors de la fin de la Guerre de l’Indépendance, les Idégoriens remercièrent la Terre pour le don physique et mental que son produit, le Durion, leur avait procuré. Comme si leurs prières avaient été entendues, la peau de certains Idégoriens commença à se recouvrir de matière rocailleuse naturelle. Au début considéré comme un présent Divin, les années de maturité ont appris au peuple Idégorien que ceux qui avaient été béni pouvaient à leur tour distribuer de présent. On commença donc à recruter des élus parmi le peuple, des personnes à qui il serait donné l’ultime honneur de devenir un Avatar de leur mère la Terre. Pour le peuple Idégorien, il n’existe pas de plus grand honneur que de servir Nogma.
Très vite, les Avatars occupèrent une place importante au sein de la communauté. Perçus comme l’incarnation de la Terre, ils sont autant appréciés qu’ils ne sont craints. Car il faut préciser que cette portion de population a prêté le serment de Gardien de Nogma, ce qui revient à protéger la Terre et ses représentant, peu importe le prix.



Techniques de l’Avatar : le corps d’un Avatar est partiellement composé de pierre. De ce fait, il n’a pas besoin de se former à l’usage d’une arme, tous les Avatars sont formés au combat à main nues. La couche rocailleuse dont ils sont couverts leur sert également d’armure naturelle de valeur 2/2. Pour chaque Rang de Voie, cette protection augmente de 1/1. L’utilisation d’une armure fait perdre cette faculté.
Les Avatars plongent leurs mains dans la terre avant un combat, cette manœuvre crée de véritables prothèses de combat. Ces dernières partent en poussière sur commande et leur empêche de subir des dégâts sur des surface chaudes ou douloureuses. Les dégâts infligés par les prothèses sont évolutifs avec le rang de Voie :
Rang 1 = 1d4 + Force
Rang 2 = 1d6 + Force
Rang 3 = 1d8 + Force
Rang 4 = 1d10 + Force
Rang 5 = 1d412 + Force

- Rang 1 : l’Avatar peut exécuter une clé de bras à une victime qui l’attaque. S’il réussit un jet d’Esquive, il peut tout de suite tenter un jet de Force + Lutte opposé à la Défense adverse. En cas de réussite, l’adversaire est immobilisé tant qu’il ne gagne pas un test de Force + Evasion contre un test de Force + Lutte de l’Avatar.
- Rang 2 : à ce niveau et en faisant un test de Force diff. 3, l’Avatar est capable de soulever un morceau de terre d’une main et de l’envoyer sur ses ennemis par un coup de l’autre main. Le bout de terre cause généralement Force + 2d6 points de dégâts avec des variantes suivant la qualité et la résistance du projectile.
- Rang 3 : le niveau d’entraînement de l’Avatar lui permet de dépenser 1 point de Réserve Physique afin de donner un puissant coup sur le sol avec ses deux mains. Il en résulte une onde de choc qui se propage en cercle de 10m de large. Toute personne prise dans le champ d’action doit faire un jet d’Adresse + Esquive ou Acrobaties diff. 4 ou bien tomber sur le sol et perdre son prochain tour.
- Rang 4 : à mesure qu’il gagne en force, l’Avatar gagne également en adresse. Lors d’un assaut à mains nues, il peut décider de remplacer son trait de Force par celui d’Adresse, cela dans le but d’envoyer un double coup de pied à son adversaire. Par ce procédé, il inflige Force + 2d6 dégâts et peut, accessoirement projeter son adversaire.
- Rang 5 : à ce niveau, l’Avatar possède une telle faculté de méditation que cet état lui permet de rentrer dans une transe guerrière qui décuple ses capacités au combat. Une fois par jour, en méditant au moins deux heures, l’Avatar restera concentré durant les deux heures suivantes aux cours desquelles toute difficulté sera réduite d’1 point (minimum 1).

Bonus à la création : +1 en Constitution
Compétences de départ :
Lutte, Intimidation, Esquive, Corps à corps et Méditation + 1 Connaissance au choix.
Equipement de départ :
1 sac de voyage, 5 cailloux spirituels*, 8000 Unoris en pierres précieuses ou en biens.
Coût : 25 PC

* Les cailloux spirituels d’un Avatar sont de simples pierres sur lesquelles il a tracé un Glyphe. Ces derniers ont une valeur sentimentale pour lui. De plus, ils lui servent dans ses méditations quotidiennes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marrazan.over-blog.fr/
 
[Peuple] Idégorion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Feu Carlo Desinor disait les Haitiens Ce peuple à refaire
» QUE VAUT UN PEUPLE SANS MEMOIRE COLLECTIVE?
» Par Mario Barthelot la victoire du peuple
» Quel peuple terrien pour arda?
» Les drúedain et le peuple de Haleth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Héroic-Fantasy RP :: Administration. :: Boîte à souvenirs :: Jeux de Rôles. :: Les Chroniques de Zafarûn-
Sauter vers: