Ce n'est pas la fin. Ce n'est même pas le commencement de la fin. Mais c'est peut-être la fin du commencement. A vous de continuer l'histoire...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 CHRONIQUE ADANIENNES - Tome 1 - L'Exil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nath77000
Oeuf de dragon


Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 02/10/2013

MessageSujet: CHRONIQUE ADANIENNES - Tome 1 - L'Exil   Ven 25 Oct 2013 - 11:55

Bonjour à tous,
Sur le conseil d'une personne très avisée sur ce site... je me lance et vous présente la tome premier de mes Chroniques Adaniennes.
Les Chroniques c'est quoi ?
Et bien pour faire simple, c'est une histoire (une fiction bien entendu) orientée Héroic Fantasy (si vous aimez les romans style Star Wars and Co, ça risque de ne pas coller à vos goûts - si vous avez aimé Conan le Barbare ou encore le Seigneur des Anneaux, alors là vous pouvez vous arrêter).
Pour leur écriture, je me suis inspirée de mes passions : l'antiquité Perse (époque Alexandre le Grand) et la civilisation Assyrienne (époque de Babylone). D'ailleurs il y a de nombreux clins d’œil à mes passions (vous reconnaîtrez la ville de Babylone sous un autre nom mais, chut, je vous laisse deviner).

Le synopsis (présentation de l'histoire) le voici :

Depuis des millénaires, le dernier des empereurs dragons s'est éteint, trahi et assassiné par son jumeaux. Avec lui, c'est tout l'équilibre d'un empire qui a basculé dans le chaos jusqu'au jour où naissent les jumeaux de la prophétie : Adana, porteur de l'Ahriman, ce cœur de diamant à la puissance sans limite et Shadizar, porteur de l'Arta, sagesse et vérité. Mais Baâl, l'empereur en place, leur père, a d'autres projets : devenir un véritable empereur dragon. De Shadizar, la capitale impériale, à Flavienna où l'armée rebelle prendra naissance, l'exil du prince Shadizar vous mènera de Mycénha, la terre des centaures, à Ba-Hasham où un nouveau cœur de diamant s'éveillera pour ramener la paix et l'harmonie dans ce monde de guerres et de violences.

Le roman s'ouvre sur "La Légende", que je vous mettrai dès demain ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nath77000
Oeuf de dragon


Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 02/10/2013

MessageSujet: Re: CHRONIQUE ADANIENNES - Tome 1 - L'Exil   Lun 28 Oct 2013 - 12:52

LA LEGENDE

Premier âge…
Par-delà les étoiles, par-delà la nuit éternelle, sont venus Zr’van « Seigneur du temps infini » et Ahrna Mazdâ « Seigneur - Sagesse ».
Ahrna Mazdâ disparut avant la création absolue, abandonnant à Zr’van un ultime héritage : l’œuf arc en ciel par lequel devait perdurer la race suprême.
Dorénavant, Zr’van était seul pour accomplir leur tâche. Pôle de la lumière essentielle qui précède et engendre les illuminations célestes des feux solaires et stellaires du cosmos, Zr’van transcenda les éléments de la création. Il déchira la terre, creusa les mers, éleva les montagnes. Des cendres des puissants volcans, Il fit naître la flore. De son sang, Il donna la vie à toutes les créatures d’un empire qu’il baptisa Adana.


Second âge…
Mille ans s’écoulèrent et Zr’van sut que le moment était venu. Le Seigneur Dragon, esprit suprême de la vie, brisa l’œuf arc en ciel pour en libérer deux jumeaux : Spenta Mainyu, porteur de l’Arta, la sagesse et la vérité, celui qui donne la vie, et Ahrna Mainyu, porteur de l’Ahriman, la colère et la puissance, l’Esprit Guerrier donneur de mort.
Des milliers d’années après la création de son monde parfait, Zr’van s’éteignit. Nul ne sut jamais où son corps reposait. Ses fils Spenta et Ahrna poursuivirent son œuvre. Les deux jumeaux partagèrent Adana en mille provinces et en organisèrent le gouvernement. Chaque créature eut sa place et put vivre en harmonie avec les éléments. Parmi celles-ci, deux lignées avaient été conçues dans le seul but de servir les empereurs : Daevas et Dragons. Guerriers féroces à l’aspect proche de celui des hommes, les Daevas cachaient dans leur chair la force et la sauvagerie des félins. Prédateurs suprêmes, les dragons étaient les gardiens de l’équilibre du monde. Cependant, parmi ces dragons noirs, rouges, fauves ou bien encore argentés, il n’y avait qu’un maître du ciel et des terres : le dragon à trois têtes, le dragon tricéphale, toute première création de Zr’van, symbole du pouvoir des rois dragons.
Le règne de Spenta et Ahrna dura neuf mille ans puis la première guerre éclata entre les Empereurs - Dragons et le peuple des hommes.
D’où venaient-ils ces humains pour s’opposer ainsi à l’ordre établi ? La légende parle d’une porte, un passage qui s’ouvrait alors sur les étoiles, sur l’infini. Leur intelligence mêlée à leur perversité leur fit découvrir la magie noire qui leur indiqua les trois seuls moyens de tuer une Empereur Dragon : lui trancher la tête, briser son cœur de diamant ou encore, au mépris de sa vie, le lui arracher de la poitrine.
Au cours d’une bataille qui dura sept jours et sept nuits dans la plaine de Gamesh, une lance d’argent transperça l’armure d’Ahrna et brisa son cœur en trois morceaux. On raconte qu’un éclair bleu jaillit jusqu’au ciel où il fut englouti par les nuages et qu’Ahrna expira peu de temps après.
En apprenant la mort de son frère, Spenta s’enfuit au pays des sables pour mettre à l’abri les héritiers du monde, les jumeaux Anahita et Mithra. Personne ne sait comment mourut Spenta.


Troisième âge…
Bien que porteur de la sagesse, Anahita trahit son jumeau par soif de pouvoir. Une nuit au palais d’Aptra, il le fit poignarder dans la salle du trône par « celui qu’on ne doit plus nommer », et il lui trancha la tête. Alors la nuit s’abattit sur Adana durant des jours infinis. Lorsque la lumière reparut, les dragons avaient disparu du ciel. Le troisième âge se termina dans les ténèbres.


Quatrième âge…
Privé de l’essence mâle de sa race, Anahita ne put recréer l’œuf arc en ciel. Cependant, à force de magie noire, il parvint à donner la vie à un prince unique qu’on nomma Bâal. Mais Bâal n’était pas issu de deux créatures célestes, il ne possédait pas l’Ahriman, le cœur de diamant, et ne put maintenir l’équilibre et l’harmonie sur terre, sur mer ou dans les airs. L’empire adanien se déchira et on perdit la sagesse et la connaissance.
Ainsi disparurent les Empereurs - Dragons, dans la haine et la trahison.

***

Mais comme la clarté succède aux ténèbres, un espoir perdure car la légende dit :
« Un jour, deux jumeaux viendront au monde.
Renaîtront alors le porteur de l’Ahriman au cœur de diamant,
et le porteur de l’Arta, sagesse et vérité.
Reviendront alors l’équilibre et l’harmonie comme aux jours du commencement.
Réapparaîtront alors les dragons dans le ciel d’Adana
Pour saluer le retour du Roi - Dragon. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
CHRONIQUE ADANIENNES - Tome 1 - L'Exil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Ce qu'il se passera dans le tome 8. (spoilers ;D)
» TRAITE GARDER J B ARISTIDE EN EXIL ! FUNERAILLES OFFICIELLES POUR D . BERROUET
» Que ce passe-t-il dans le tome 9 ?
» Malgré l’exil, Aristide reste au centre de la politique en Haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Héroic-Fantasy RP :: Les histoires. :: Histoires Héroic Fantasy-
Sauter vers: