Ce n'est pas la fin. Ce n'est même pas le commencement de la fin. Mais c'est peut-être la fin du commencement. A vous de continuer l'histoire...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Parallel World

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Myself
Dragon
avatar

Nombre de messages : 138
Age : 24
Localisation : Au delà du firmament
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Parallel World   Lun 17 Juil 2006 - 20:08

.1.




Je ne demandais que la simplicité : un boulot pénard, un bon mari hyper craquant, une belle maison dans le sud de la France… Comme tout le monde quoi ! Mais non ! Il a fallut que quelque chose vienne gâcher mon rêve. Mais bien, hein ! Pas un petit contretemps de rien du tout, mais un gigantesque chamboule tout ! Bon, je m’explique : J’ai quatorze ans et j’entre en troisième. Vous me direz, quoi de plus banal ? Rien. Je suis même ultra méga contente d’entrer dans la classe des grands !!! Aha ! Les sixièmes vont morfler !!! Enfin… Pas sûr sûr…. Bon, pour en revenir à mon p’tit problème, je vais tâcher de faire clair. Mes potes (ils sont cinq concernés :Pauline, Baya, Fabrice, Alexandre et Gregory) et moi, Agathe (Theutheu, pour les intimes) on est comme qui dirait passé dans un autre monde ! Je rigole pas ! En plus, ce monde parallèle à l’air mais alors complètement naze ! On revient au Moyen-Âge !
On était tous invité à dormir chez Pauline. Ses parents étaient partis et leur maison était vide. Bref, le rêve ! On a regardé deux film : the ring et scary moovie 3. On a trop trop rigolé! Bon, c’est vrai, au départ, on avait les chocottes en regardant le premier film. Mais comme dans le deuxième y avait pas mal de scènes parodiées, on a plus trop eu peur… Ensuite, on s’est couché à minuit et demi, tous ensemble dans la chambre de Pauline, que nous avions préalablement recouvert de matelas et d’oreillers. On a encore fait le bazar pendant une petite demi-heure, avant de s’endormir comme des souches !
Et lorsqu’on se réveille, on est allongé au milieu d’une forêt. Petite parenthèse. L’herbe et super douce et super confortable. Fermeture de la petite parenthèse. Je me suis réveillée à cause de la lumière (crétin de soleil !). Et là, je suis restée bouche bée, enfin je suppose parce que maintenant, j’ai mal à la mâchoire. C’est peut-être le coup de polochon que Baya m’a donné hier… Enfin, bref. Je me réveille, j’ouvre péniblement les yeux, et je m’aperçois que mes potes toujours endormis et moi on est au fin fond d’une luxuriante forêt ! On est tous allongé en dessous d’un arbre immense, je ne saurais dire de quelle espèce… En tout cas, ses branches nous protèges un petit peu du soleil. Sinon, je me serais réveillé plus tôt. Il est presque midi, si j’en crois la position de l’astre du jour dans le ciel. Eberluée, je secouai les autres, en commençant par Alex. J’adore l’embêter, un truc de malade ! Enfin, la première chose qu’il fit en émergeant, se fut de m’enguirlander :
- Nan, mais Agathe arrête ! T’es lourde là !
- Alex, lui dis-je. Regarde donc autour de toi.
Il m’obéit et resta bouche bée. Je dois dire qu’il à l’air particulièrement idiot comme ça. Enfin bref. Il secoue brutalement Pauline en criant :
- Eh ! Les gars ! On a un gros problème !
- Mais qu’est-ce qui se passe ? grogna Gregory avant d’ouvrir les yeux.
Et il les a ouvert très très grand ! Il est trop chou comme ça ! Hum, passons… Tous les autres se réveillent et ont une réaction similaire :
- Mais où on est ?
Avec quelques variantes :
- Où sommes nous ?
- C’est quoi cet endroit ?
Après s’être longuement étonnés, nous décidons de partir en exploration… Bon, d’accord, J’AI décidé de partir en exploration. Seul Gregory a accepté de m’accompagner. Les autres on décidé de rester là et de finir leur nuit. Pff. Nan, mais quels fainéants ! Je vous jure ! La forêt s’est joli, mais barbant. On a marché pendant un quart d’heure, avant que Gregory ne décide de monter dans un arbre pour voir
jusqu’où s’étendaient les arbres.
- Alors ? lui hurlai-je.
- Y en a encore un bon bout ! me cria-t-il.
- Mais encore ?
- Plusieurs kilomètres !
- C’est bon ! Redescends !
- J’arrive !
Il redescend et on se regarde droit dans les yeux. Non ! Ce n’est pas une scène de romantisme ! C’est juste qu’on entendait quelqu’un hurlait. Et ce quelqu’un s’appelait Pauline Chaumont, 14 ans. Elle poussait des cris de terreur. Remarque, il lui faut pas grand chose. Mais, nous nous dirigeâmes tout de même vers la source de ce hurlement. Soudain, Gregory me poussa derrière un arbre particulièrement imposant, mais moins que celui sous lequel on s’est réveillé. Des cavaliers passèrent juste à côté de nous, sans nous voir.
- Tu as vu la même chose que moi ? me souffle-t-il.
- Tu parle de Pauline et tout attachés sur des chevaux ? demandai-je.
- Ouais.
- Oui, bah alors, oui.
- Je crois, très chère, que nous avons un problème de taille sur les bras, dit-il.
- Non, tu crois ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Parallel World
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World
» Nouveauté Forge World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Héroic-Fantasy RP :: Les histoires. :: Histoires Héroic Fantasy-
Sauter vers: