Ce n'est pas la fin. Ce n'est même pas le commencement de la fin. Mais c'est peut-être la fin du commencement. A vous de continuer l'histoire...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La sauvegarde du Code

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Dyrm
Dragon de l'ancien temps
avatar

Nombre de messages : 785
Age : 27
Localisation : Petit royaume de Belgique
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: La sauvegarde du Code   Lun 4 Juin 2007 - 14:20

-Trèc cher pirates. Nous avons quelque problèmes: les royalistes ont décidé de nous poursuivre jusqu'au dernier. Ils espèrent aussi mettre la main sur le Code de la Confrérie, mettant ainsi fin à nos agissements. Ils faut les en empêcher, qui est avec moi ?!

Je regardai les chefs. Les quelques capitaines présents n'avaient pas l'air enthousiaste, sauf deux d'entre eux. Il faut dire aussi que c'étaient les plus calculateurs, et les pires vauriens. Ils y voyaient sans doute le moyen de s'enrichir au dépit de la mort de nombreux homme. Je tentais d'émouvoir les capitaines principaux depuis quelque minues, et déjà, ma cause semblait perdue.

-Allez, réveillez vous. Vos vies sont en danger ! Nous ne pourrons plus exercer aussi librement, nous serons tous pendus !

Rien n'y fit, ils se regardaient, sans rien dire.

-Vous avez facile, vous. Vous avez capturé un Man'o'war 74 canons à trois ponts. Vous pourrez facilement couler quelque navire. De plus, votre bateau est plus rapide que le Hollandais Volant lui-même. Mai nous, que pourrons nous faire avec nos petites caravelles?

Je regardai le poltron qui avait dit cela. C'était le capitaine commandant des pirates français, j'ai nommé Francois le Clerc, dit Jambe de Bois. Il avait raison. L'Argot-naute était bien le plus rapide des navires. On aurait presque dit qu'il volait. Et je l'avais capturé avec un équipage de misère, en perdant beaucoup d'homme dans cette opération... Mais mainteant, il accueillait les pirates qui ne voulait appartenir à aucune mer. Nous voguions sur les 5 océans et les 7 mers, pillant et coulant tout les navires à notre portée, ne respectant aucune alliance (sauf celle de la Confrérie bien sûr). Beaucoup de commandant craignait de voir apparaître le Crâne Croisé sur le pavillon noir, car il annonçait mon apparition.

-Mettez au point une tactique infaillible, cessons la force brutale (je jetai un oeil à Edward Teach, dit Barbe Noir) et organisons nous. Si nous les prenons bien, nous pouvons réussir à les couler. Ils n'ont rien avec eux. Nos hommes sont féroces, courageux, bien entrainés. Ils n'ont ni l'Argot-naute, ni l'Hollandais Volant. Rien ne doit donc vous faire peur. Si nous prenons le navire amiral, nous gagnerons. Alors, qui est avec moi ?!

_________________
Que prodigues soient vos plumes
Que l'encre de vous écume
Et qu'une fois non coutume
Nous puissions faire un volume
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yurididion.wordpress.com
Cyrus
Dragonnet
avatar

Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: La sauvegarde du Code   Lun 4 Juin 2007 - 20:09

J'écouais les paroles de ''cette'' capitaine. C'était étrange de voir une femme dirigez une bandes de scélérats. Seulement elle avait raison, si nous ne fesions rien, ces royalistes allait nous détruire, nous pendre ou bien nous couler.

Je levai ma main sans trop de discrétion.

- Moi je suis avec vous capitaine..

Je m'approchai.

- Je suis justement à la recherche d'un nouveau navire. Si cela vous intéresse.

Je restais debout attendant sa réponse et j'espérais qu'il y ait de la place sur son navire. C'était une femme mais certaine de ses histoires avait fait le tour des navires pirates et elle était reconnue pour bien diriger un bateau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dyrm
Dragon de l'ancien temps
avatar

Nombre de messages : 785
Age : 27
Localisation : Petit royaume de Belgique
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: La sauvegarde du Code   Mar 5 Juin 2007 - 16:07

Et moi je cherche un second... Bienvenue à bord !
Y a-t-il quelqu'un d'autre? Serait-ce le seul pirate à oser affronter les royalistes? Où sont passés les légendaires esprits pirates? La cruauté, le courage, la témérité? Etes vous devenus des poltrons, comme ces chefs anglais at français qui se cachent dans leur grand navire et attendent que tout le monde soit mort pour attaquer?

Pas de réponses... De colère, je tournai les talons. Je serai donc la seule commandant à amener ma flotte à la mort. En arrivant à l'Argot-naute, mes hommes m'acclamèrent, mais je leur dit que nous n'avions qu'un allié. Je leur présentai notre nouveau capitaine en second. Ils furent impressionné par sa grande taille. Alors que nous quittions le port et que l'équipage entonnait en choeur la plus célèbre des chansons de pirates ("A moi le forban..." ), je vis sortir une Barbe Noire bien énervée. Il rejoignit son équipage.

-Bande de chien, nous partons en guerre. Suivez l'Argot-naute et préparez vous à mourir.

Son attitude fière et violente, comme à l'accoutumée me fit chaud au coeur. Ainsi, il se joignait à ous...
Il reprit en choeur, nos deux équipages formant une joyeuse chorale...


À moi forban, que m'importe la gloire
Les lois du monde et qu'importe la mort !
Sur l'océan j'ai planté ma victoire
Et j'bois mon vin dans une coupe d'or
Vivre d'orgie est ma seule espérance,
Le seul bonheur que j'ai pu conquérir ;
C’est sur les flot qu’j’ai passé mon enfance
C’est sur les flots qu’un forban doit mourir.
Vin qui pétille,
Femme gentille,
Sous tes baisers brûlants d'amour,
Plaisirs, bataille,
Vive la canaille !
je bois, je chante et je tue tour à tour

_________________
Que prodigues soient vos plumes
Que l'encre de vous écume
Et qu'une fois non coutume
Nous puissions faire un volume
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yurididion.wordpress.com
Mythe
Dragon nouveau-né
avatar

Nombre de messages : 40
Age : 28
Date d'inscription : 05/06/2007

MessageSujet: Re: La sauvegarde du Code   Mer 6 Juin 2007 - 0:14

Un capitaine resté dans un coin de la taverne pensait pour lui même : En effet la marine royale etait une menace, c'était incontestable. Il possédait un navire qui faisait la hantise de cette dernière... pour l'instant ! cela ne durerait pas si sa flotte continuait à croitre de manière exponentielle. Cependant quoi qu'en dise cette vigoureuse capitaine, ils n'avaient aucune chance de vaincre le navire amiral, à moins que ce dernier soit abandonnés de la flotte qui l'accompagne, ce qui n'avait que peu de chance d'arriver. Il leur faudrais un avantage stratégique de poids s'ils voulaient avoir une chance de vaincre, et ainsi de continuer à vivre libre. Il y avait bien cette rumeur.... mais est ce qu'il valait la peine de tout risquer pour une rumeur? Mais cette vie, c'était sa raison de vivre... il se décida...

Il se leva, jetant une grosse pièce d'or sur la table et sortit en courant en criant

Hola mes braves, ceux qui ont entendus parler de moi savent que je ne suis pas insensé, et sur la Licorne Noire je vous le dit, il y a de l'espoir !!! suivez nous !

Arrivé sur son fier navire il transmit les ordres a son second qui hurla

Canonade a Tribord en direction de l'Argot-naute, mais visez loin de la coque, il ne faut pas que cela soit pris pour une tentative d'agression, sacrebleu n'oulions pas que nous avons affaire a des pirates pas à ces marins d'eau douce de la Royale. Puis Hissez la grand voile, sacré bonsang nous avons le navire le plus rapide de ces mers a rattrapper. Notre bon cap'taine a des choses a lui raconter a la p'tite dame.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warmiles
Dragon adulte
avatar

Nombre de messages : 202
Age : 28
Localisation : Toujours a quelque metre de l'anus du monde. (sa sent la merde ici)
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: La sauvegarde du Code   Mer 6 Juin 2007 - 6:30

Un jeune homme avait entendu tout la conversation qui s'était tenu dans la taverne. Il se leva et se dirigea ver un bâtiment nommé, l'elfe des mers. Il monta par la passerelle et se placa au centre du pont. Tout les hommes a bord se massèrent autour de lui.
- Messieurs, nous partons pour se battre contre nos ancien chef.
Une foula d'acclamation se fit allors entendre.
- Jetez les amarres sortez la grand voile, nous devons rattrapper ce navire avant qu'il ne sorte du port.
Ils arrivèrent très vite au dit navire. Étant trop gros, il avait un grand tirant d'eau allors que l'elfe des mers, pouvait se glisser n'importe ou.
- OHÉ DU NAVIRE! s'écria le jeune capitaine. JE VEUT PARLER A VOTRE CAPITAINE. DITE LUI QUE L'ELFE DES MERS LA SUIVRAS DANS SA CROISADES.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://endforcer.skyblog.com
Dyrm
Dragon de l'ancien temps
avatar

Nombre de messages : 785
Age : 27
Localisation : Petit royaume de Belgique
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: La sauvegarde du Code   Mer 6 Juin 2007 - 12:05

Derrière nous, le "Queen Ann's Revange". Derrière lui, la "Licorne Noir", qui tentait de nous canarder. Et à notre côté, l'"Elfe des mers", qui nous rejoignait. Ce petit navire aurait un avantage certain, étant donné son faible tirant et sa rapidité. Il serait utile pour le harcelage. Mais complétement inutile si jamais on se lançait dans una bataille rangée. A moins qu'il n'évite les boulets...

-Capitaine, nous sommes attaqués. La Licorne Noire nous cannone.

Je plissai les yeux; ainsi, les pirates même étaient contre moi. Mais ils visaient très mal.

-Donnez lui du répondant. Mais effrayez le. Ne le touchez que s'il nous attaque ouvertement. Tournez autour de lui avant qu'il ne quitte l'ancrage et faites lui hissez le drapeau blanc. Nous allons piller un frère, cela risque fort. Mais pour eux, et pour eux seulement, vous leur donnerez la pitié pour la première et la dernière fois.

Je m'adressai à mon second.

-Si nous capturons un navire, sans qu'il soit coulé, il est pour vous. Voyez cela avec les hommes. Mais ne touchez pas à celui-ci, je veux parler à son capitaine. Si même les pirates s'entre-tuent, nous n'irons pas bien loin....

_________________
Que prodigues soient vos plumes
Que l'encre de vous écume
Et qu'une fois non coutume
Nous puissions faire un volume
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yurididion.wordpress.com
Mythe
Dragon nouveau-né
avatar

Nombre de messages : 40
Age : 28
Date d'inscription : 05/06/2007

MessageSujet: Re: La sauvegarde du Code   Mer 6 Juin 2007 - 17:48

Ainsi donc ils n'avaient rien compris... le capitaine soupira, cependant bien que les boulets de l'argot-naute furent nettement plus proches de leur coque que les leurs, ils étaient encore bien loin pour former une véritable, menace. C'est alors qu'un boulet plus proche que les autres frola la coque :

- Cessez le feu. Immédiatement.
Bien que sa voix ne couvrait qu'a peine la cannonade le silence se fit. Instantanément.

- A présent hissez le drapeau blanc.
L'équipage se regardait consterné, d'aussi loin qu'ils s'en souviennent ils n'avaient jamais eu a faire usage de ce pavillon, aussi lorsqu'on le chercha, personne ne put le trouver.
Lorsque le second en alerta le capitaine celui ci haussa un sourcil. Une perle de sueur apparut sur la tempe du second.

- Au cas où vous n'auriez pas noté, notre frère continue a faire feu sur nous. Un vieux proverbe dit : la parole est d'argent mais le silence est d'or. Dans le cas présent on pourrait traduire par "savoir écouter commence par apprendre a se taire". Alors maintenant vous avez une dizaine de secondes pour accrocher quelquechose de blanc en haut de ce mat, peu m'importe quoi.

Avant même que le capitaine eut prononcé ses derniers mots, une chemise passait déjà de bras en bras jusqu'au pied du mat, il ne fallut pas longtemps à l'équipage pour la hisser en haut.

Maintenant rejoignez moi ce foutu navire, et je tiens a vous prévenir, si je vois le moindre signe d'hostilité de votre part, je n'aurais aucune pitié, je ne veux pas de bavure. Bien sur soyons confiants, pas naifs, gardez quelques armes à portée de main au cas où ils auraient l'idée suicidaire de nous aborder

Alors qu'il disait ces mots son navire était toujours sous le feu ennemi, mais il n'y eut pas l'ombre d'une protestation. Même si l'équipage ne comprenait pas toujours son capitaine, en l'occurence c'était le cas, ils lui vouait une confiance aveugle. A juste titre : c'était un homme peu propice aux caprices insensés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dyrm
Dragon de l'ancien temps
avatar

Nombre de messages : 785
Age : 27
Localisation : Petit royaume de Belgique
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: La sauvegarde du Code   Mer 6 Juin 2007 - 20:08

Lorsque le "drapeau" blanc fut hissé, nos tirs cessèrent.

-Approchez vous ! Mais gardez les en lignes. Trois canons, un pour le château, un pour le mât e un pour la coque.

Je mis mes mains en porte-voix.

-Eho, du bateau. Voudriez vous des pourparlers?

Le capitaine me fit signe que oui.

-Capitaine, rejoignez moi, avec votre second et sans armes. Conformment au Code, il ne vous sera fait aucun mal sur ce temps.

_________________
Que prodigues soient vos plumes
Que l'encre de vous écume
Et qu'une fois non coutume
Nous puissions faire un volume
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yurididion.wordpress.com
Cyrus
Dragonnet
avatar

Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: La sauvegarde du Code   Mer 6 Juin 2007 - 20:19

Je m'approchai de la capitaine et nous attendions les deux pirates de la Licorne Noire.

- Que comptez-vous leur proposer capitaine? Ils ont tout de même osé ouvrir le feu sur nous et sur des pirates. Soyez prudente.

Je restai légèrement en retrait observant le grand navire, La Licorne Noire. Quelque chose clochait. Les pirates adverse ne semblait pas préparés pour une bataille navale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dyrm
Dragon de l'ancien temps
avatar

Nombre de messages : 785
Age : 27
Localisation : Petit royaume de Belgique
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: La sauvegarde du Code   Mer 6 Juin 2007 - 20:37

Les pirates ne semblaient pas avoir envie d'une bataille. De plus, ils avaient bien trop vite abandonné. Lorsque le capiatine fut monté à bord, je l'emmenai avec nos seconds dans ma cabine.

-Que voulez-vous? Pourquoi avoir fait ouvrir le feu sur nous, des frères?

J'espérais sincérement qu'ils ne fussent pas à la solde des royalistes, et qu'ils me fourniraient une xplication crédible.

_________________
Que prodigues soient vos plumes
Que l'encre de vous écume
Et qu'une fois non coutume
Nous puissions faire un volume
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yurididion.wordpress.com
NaGaara
Dragon mûr
avatar

Nombre de messages : 450
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: La sauvegarde du Code   Mer 6 Juin 2007 - 23:24

A l'horizon se dessinaient de splendides voiles blanches, un enorme bateaux semblait s'apprêter à amarrer. Une jeune femme brune scrutait au ponts avant, de sa longue vue la situation chaotique dans laquelle ses comptriotes s'y étaient mis et se ravisa d'aller se ravitailler au port. La curiosité prit le pas sur sa raison, et Bloodyrose décida de profiter du spectacle plutôt que de passer son chemin. Les bruits des canons cessèrent soudainemennt elle aperçut un drapeau blanc, à quoi pouvaient-ils bien jouer? La pirate l'ignorait, mais ce dont elle était sure c'est que quelque chose se tramait. Fallait-il s'approcher? Bloodyrose fit la moue, passa sa main dans ses cheveux et sentit le vent carresser son visage. Elle ne voulait pas risquer la vie de ses hommes surtout si elle n'y voyait aucun intêret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mythe
Dragon nouveau-né
avatar

Nombre de messages : 40
Age : 28
Date d'inscription : 05/06/2007

MessageSujet: Re: La sauvegarde du Code   Mer 6 Juin 2007 - 23:36

-Bien le bonjour, Douyn, vous permettez que je vous appelle Douyn? Je vous remercie de la salve d'honneur dont vous avez bien daigné m'accorder pour mon arrivée, puis je vous demander de l'éloigner d'une brasse de ma coque la prochaine fois? Wink
Devant l'absence de réponse de la capitaine qui semblait impatiente de savoir la réponse, il continua

- Bien, venons en aux faits, peut être vous en doutiez vous, peut être pas, mais je n'avais pas la moindre intention hostile à votre encontre, en lançant une cannonade en votre direction. Je désirais simplement attirer votre attention, d'une manière peu cavalière et témerraire j'en conviens, mais terriblement efficace de toute évidence, puisque mon raffiot ne sombre pas, et me voici dans votre cabine. Comme vous avez pu le constater, nos boulets tombaient à une distance raisonnable de votre coque,et j'ose éspérer que vous n'avez pas pris cet état de fait pour une faiblesse de mes cannoniers.
Enfin, faisons fi du passé, c'est l'avenir qui m'importe, pourriez vous me parler de votre croisade? Je ne suis pas bien sur d'en avoir saisi le but, malgré une intense reflexion. Où plutot j'ai bien peur d'en avoir que trop compris le sens et j'aurais une petite idée à vous soumettre, mais re dites moi déjà où partons nous et qu'allons nous y faire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dyrm
Dragon de l'ancien temps
avatar

Nombre de messages : 785
Age : 27
Localisation : Petit royaume de Belgique
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: La sauvegarde du Code   Jeu 7 Juin 2007 - 19:26

-Pour le moment, nous partons, vous avec si vous nous suivez, pour les mers indienne. C'est là que je retrouverai Idhion, un bon ami pour les pirates. Il nous fournira arme et informations. C'est un homme de confiance. Durant ce laps de temps, nous provoquerons la marine royale en coulant tout leur navire, ne laissant qu'UN survivant, sur une île déserte. Ainsi, nous crérons notre légende...

Je me retournai et fis face aux fenêtres. J'aperçus au loin les voiles blanche. Les quatre femme pirate seraient elles ensemble. Anne Bonny et Mary Read, sous le commandement de Calico Jack Rackham, avaient dit qu'elles me suivraient jusqu'à la mort. Elles allaient s'arranger avec Jack pour qu'il nous suive. Il ne manquerait alors plus que Bloddyrose et le quadrille serait parfait.

............................ Calico Jack Rackham, Barbe Noire, Anne Bonny, Mary Read et Douyn F. Iridi ........................ Le capitaine de la Licorne Noire, qui serait fort utile pour les bataille, dont j'ignorais le nom .................... Les pirates les plus célèbres, les plus redoutés. Même le nom de nos second étaient connus .................. Nous allions nous battre dos à dos, et laisser le temps à Stede Bonnet de mettre le Code en sécurité. Nous risquions de mourir ensemble, aussi ................................

_________________
Que prodigues soient vos plumes
Que l'encre de vous écume
Et qu'une fois non coutume
Nous puissions faire un volume
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yurididion.wordpress.com
Mythe
Dragon nouveau-né
avatar

Nombre de messages : 40
Age : 28
Date d'inscription : 05/06/2007

MessageSujet: Re: La sauvegarde du Code   Jeu 7 Juin 2007 - 19:39

L'imcompréhension se lisait sur mon visage, ainsi donc elle pensait pouvoir vaincre la marine royale à la seule forces de nos quelques navires.... c'était insensé !!

Ainsi donc vous pensez être capable de vaincre la flotte royale? Madame, sauf votre respect, Je doute que nous ayons la moindre chance dans l'état actuel de nos connaissances... Il s'agit de centaines de navires dont nous parlons, et ce ne sont pas que de simples barques de pêcheur !!
Je ne voudrais pas passer pour le lâche que je ne suis pas mais une idée me vient à l'esprit, vous êtes vous aventurée à l'intérieur des terres ces derniers temps? Avez vous entendu parler de cette rumeur, qui pourrait nous donner notre chance à tous, nous autres personnes de la piraterie?

La capitaine me tournait le dos, ruminant quelques pensées obscure, sans doute, après tout, les temps étaient bien troublés. J'attendais sa réponse avec impatience, de l'émotion passant involontairement à travers ma voix lorsque je prononca cette dernière phrase.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrus
Dragonnet
avatar

Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: La sauvegarde du Code   Jeu 7 Juin 2007 - 20:37

J'écoutais attentivement la discution laissant parfois un soupir sortir. Le capitaine de la Licorne Noire avait probablement raison. C'était une mission des plus difficile que d'abbatre la flotte royale à nous seuls seulement, le temps était une ressource bien précieuse pour notre surive à tous. J'haussai les sourcils lorsque ce capitaine attira mon attention.

- Qu'y a-t-il à l'intérieur des terre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warmiles
Dragon adulte
avatar

Nombre de messages : 202
Age : 28
Localisation : Toujours a quelque metre de l'anus du monde. (sa sent la merde ici)
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: La sauvegarde du Code   Jeu 7 Juin 2007 - 20:44

Commodore attendait patiement a bord le l'elfe des mers. Pour donné une idé, l'elfe des mers étaient la petite soeur au la perle noire. Sa seul différence était un tirant d'eau beaucoup plus petit. Deux rangés de 18 canons de chaque côté composaient son armement.
Soudain à l'horizon, des voiles blanche apparurent.
- Hissez la miserne, hissez le pavillon bande de larves. Mettez vous en travers de la trajectoire de ce navire. ne sortez pas les canons, nous discuterons.

Commodore était le plus bizzare des pirates. Il préférais toujours la parlotte à la bataille. Ancien commodore de la marine royal, il avait préférer lui et ses hommes, vivre une vie libre de piraterie plutôt qu'une vie de misère dans la marine. Il commandait autre fois une flotte de navire.

En travers du chemin du nouveau navire, il attendit son approche pour entammer les discussion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://endforcer.skyblog.com
NaGaara
Dragon mûr
avatar

Nombre de messages : 450
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: La sauvegarde du Code   Jeu 7 Juin 2007 - 21:54

Un bateau à l'allure fière s'approcha du batiment de Bloodyrose, elle en aperçut son pavillon, un sourire se dessina sur ses jolies lèvres.

- Biassez les voiles et jetez l'encre, dit- elle à son second, celui-ci répeta l'ordre à plusieurs reprises à l'équipage. Bloodyrose fut satisfaite que sa patience ait porté ses fruits, elle allait enfin savoir... de ses yeux perçants elle reconnut le capitaine, la jeune femme le connaissait de réputation du moins. Elle en avait fait couler plusieurs de bateaux de ses anciens collègues. La connaissait-il? Elle l'ignorait totalement, et puis là n'était pas la question. Le bateau venait à sa rencontre et le vent se leva soudainement, comme-ci il avait sentit l'impatience de Bloodyrose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mythe
Dragon nouveau-né
avatar

Nombre de messages : 40
Age : 28
Date d'inscription : 05/06/2007

MessageSujet: Re: La sauvegarde du Code   Jeu 7 Juin 2007 - 22:08

Comme la capitaine restait déséspérément muette, refusant probablement probablement d'admettre la réalité, je poursuivis, puisque j'interressais au moins une personne ici, outre mon second qui ne savait encore rien de ce que je préparais.

Lors de ma courte vie, que je n'aie pas passé uniquement sur un navire, j'ai entendu de nombreuse rumeurs et colportations. Certaines ne furent que ragots de bonne femme, d'autres me parurent plus sérieuses. Parmis ces dernières, il y en a une que j'ai longuement étudiée.

Après une courte pause, je repris :
D'après de nombreuses sources, il existe un grand défaut dans la coque des navires royaux francais et britanniques. Cependant ce défaut est extrèmement bien dissimulé, puisque en dépit de nos nombreux assauts sur des navires royaux nous n'avons pu le détecter. A vrai dire l'ingénieur naval qui les a conçut n'était lui même pas au courant de cette défaillance. Un concurrent jaloux, detecta son erreur, et alors mis en place un projet pour discréditer son rival auprès du roi. Il dessina les plans des navires royaux, mais en faisant apparaitre clairement les défauts de la coque cette fois ci.
Malheureusement pour lui, ce plan ne plut pas du tout au roi. A un tel point que l'ingénieur fut éxécuté, mais il devait absolument garder ces plans secrets. S'en était fini de la marine royale si jamais des pirates mettaient la main sur ces plans. Cependant, il ne pouvait se résoudre à les détruire, des ingénieurs se devaient de trouver une parade a cette défaillance, et ce le plut tot possible. Alors il mit ces plans dans un bastion totalement imprenable par les mers, car il n'ignorait pas que les pirates seraient les plus interressés par ces plans.

Satisfait de l'effet, que mon histoire avait sur le second, je me demandais ce que la capitaine qui me tournait obstinément le dos pouvait en penser
Voila pour la jolie petite histoire, maintenant voici ce que je sais, moi. Ce bastion se trouve non loin au Sud de Brest, dans le royaume de France. Pour avoir passé quelques mois dans un village avoisinnant, je sais qu'il est totalement imprenable par les mers, fut ce par la perle noire elle meme, fut ce par tous nos navires réunis. Par contre il y a une faille, mais il nous faudra mettre pied a terre, si l'on veut avoir une chance d'obtenir ces plans. Je sais également que ces plans existent, pour en avoir intérrogé un ingénieur qui sortait de ce bastion, c'est d'ailleur de là que je tiens la version la plus complète de mon histoire.

Maintenant voici ce que je propose, mon plan est peut etre insensé, mais il ne l'est pas moins que d'attaquer au bas mot une centaine de batiments. Mon idée, dans les grandes lignes, consisterait à dérober ces plans afins que nous puissions avoir une vraie chance de victoire sur ces maudits royalistes et leur armada.

Après cette véhémente tirade, je repris mon souffle, et attendait avec impatience l'avis de cette capitaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warmiles
Dragon adulte
avatar

Nombre de messages : 202
Age : 28
Localisation : Toujours a quelque metre de l'anus du monde. (sa sent la merde ici)
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: La sauvegarde du Code   Ven 8 Juin 2007 - 4:03

Le vent souffla un peu plus fort, le nouveau bâtiment approcha rapidement. Commodore le reconnu. Le navired de bloodyrose. Arriver a sa hauteur il mit ses mains en porte voix et cria de sa voix grave, mélodieuse et forte.
- Ohé, Bloodyrose, ètes vous toujours en vie et au commande de votre navire ou un de mes ancien confrère a fini par vous avoir.?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://endforcer.skyblog.com
Cyrus
Dragonnet
avatar

Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: La sauvegarde du Code   Ven 8 Juin 2007 - 6:50

J'écoutais attentivement l'histoire de ce capitaine qui semblait vraiment y croire. Et puis, si c'était vrai? Avions-nous vraiment une chance de remporter une bataille qui nous semblait déjà à tous perdue d'avance? Seulement, ces plans devaient probablement être sous haute protection à cause de leur importance.

- Parfait, alors nous nous rendons bien gentillement au bastion de la marine leur demander poliement leur plans? Et avec quelle armée voulez-vous y entrer?

Ma dernière phrase fut quelque peu agressive.

Je m'arrêtai sec. Je regardais Douyn qui me semblait toujours indécise sur l'idée cependant, il y avait une chance de s'infiltrer et de les subtilisés sans laisser la moindre trace, seulement ce serait un travail des plus dangereux et risqué.

- Je vois ou vous voulez en venir, seulement comment comptez-vous vous y prendre, capitaine? lançais-je sur un ton légèrement ironique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NaGaara
Dragon mûr
avatar

Nombre de messages : 450
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: La sauvegarde du Code   Ven 8 Juin 2007 - 11:30

Bloodyrose répondit au commodore avec un sourire sincère:
-On a bien failli m'avoir à plusieurs reprises capitaine, apparament Poseidon ne m'a pas encore abandonné. Mais dites moi que signifie toute cette agitation? Elle jeta un coup d'oeil aux bateaux pirates plus loin, elle pouvait remarquer trois silhouettes se dessiner, malheureusement ils étaient trop loin pour que Bloodyrose puisse les reconnaitre. Puis elle examina le capitaine en face d'elle, il avait gardé toute la prestance d'un réel commodore, ses yeux parlaient de son courage et de son expérience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dyrm
Dragon de l'ancien temps
avatar

Nombre de messages : 785
Age : 27
Localisation : Petit royaume de Belgique
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: La sauvegarde du Code   Ven 8 Juin 2007 - 13:14

Je me décidai à me retourner alors.

Savez vous qui a mené ces fameux plans dans leur bastion actuels? J'ai servi pendant un petit temps dans la marine royale, je suis même arrivée au grade de vice-amirale. J'ai amené les plans dans le bastion, et je sais qu'il est impossible d'y entrer, à moins d'en avoir les plans des souterrains, ce que je ne possède pas ! Alors, mainteant, comment comptez vous vous y infiltrer?

Le capitaine ne me regarda pas, il semblait avoir une idée derrière la tête...
Soudain, un homme arriva dans ma cabine, en soufflant comme un phoque.


-Capitaines, dit-il, nous avons un problème. Il y avait un ver dans le navire. Les royaliste ont été prévenu de la réunion, et ils arrivent.
-Nous ferions bien de nous mettre en route pour Brest immédiatement, dis-je.

J'espérais ne pas avoir à le regretter. Je sortit de la cabine et ordonnai la mise en marche du bateau...

_________________
Que prodigues soient vos plumes
Que l'encre de vous écume
Et qu'une fois non coutume
Nous puissions faire un volume
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yurididion.wordpress.com
Mythe
Dragon nouveau-né
avatar

Nombre de messages : 40
Age : 28
Date d'inscription : 05/06/2007

MessageSujet: Re: La sauvegarde du Code   Ven 8 Juin 2007 - 14:05

Je toisai ce second qui osait me prendre de haut, me rire au nez comme l'on ferais d'un bleu, en voilà qui avait bien de la chance que le code interdisait la violence lors des pourparlers.... Je calmais mon propre second d'un regard, puis annonca

Je suis totalement conscient que ce ne sera pas facile, si vous êtes trop couard pour nous suivre, eh bien, restez donc a terre !

En m'adressant a la capitaine, je poursuivis
Il serait bon de démasquer la taupe avant d'arriver à notre destination, nous ne pouvons nous permettre de nous faire piéger dans les souterrains, cette mission s'annonce déjà bien assez dangereuse comme cela.
Il va également nous falloir éliminer ces avants gardistes des royalistes, nous ne pouvons leur laisser prendre l'île, le code DOIT etre protégé !!
A présent je considère ces pourparlers comme clos, je retourne sur mon navire, nous avons une bataille a gagner, et je sens que je vais avoir un rôle a jouer. L'intuition sans doute;) .

En partant il dit encore :
Je n'avais jamais entendu parler de ces souterrains, mais il nous faudrais nous renseigner, si vous le voulez bien après avoir débarassé ces eaux de cette vermine de royaliste, je pourrais aller interroger l'ingénieur à qui j'ai laissé la vie sauve la première fois? Il est sans doute au courant et pourra nous en dire long j'en suis sur !!

De retour sur mon batiment, je donnais machinalement quelques ordres :
Enlevez moi ce fichu chemisier de là haut, il faudra penser à se trouver un drapeau blanc sur les navires de ces fichus royalistes avant de les couler cette fois ci, sa peut servir à la reflexion. John, tu sera chargé de cette tâche.
Maintenant hissez la grand voile, armez les canons et sortez notre arme secrète sur le pont. En effet, une légère brune commencait a tomber à l'horizon

Je reconnu quelques navires nous avoisinnant, ainsi donc nous n'étions pas seul, tant mieux, notre tache promettait de ne pas être facile, on ne serait probablement pas de trop...

[HRP] il est conseillé de lire la fiche de mon perso, et son histoire surtout, ensuite faites en ce que vous voulez Wink [/HRP]


Dernière édition par le Ven 8 Juin 2007 - 16:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dyrm
Dragon de l'ancien temps
avatar

Nombre de messages : 785
Age : 27
Localisation : Petit royaume de Belgique
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: La sauvegarde du Code   Ven 8 Juin 2007 - 16:17

J'envoyai un coup de canon vers la Licorne Noire... Lorsque le capitaine prit le boulet, qui était en faite une tête. Je lui souris. Notre homme avait bien dit qu'il y AVAIT un ver. Il n'y en avait donc plus... Quel bel équipage.

-Armez les canons, bande de chiens. Nous allons avoir un butin, et je vous souhaite d'avoir le plus gros.

Les quelques voiles planches qui pointaient à l'horizon n'allaient plus tarder à être rouge et noir, de sang et de poussière...

Barbe Noir se lançait déjà droit sur eux, sans même nous attendre.


-Et ce fumier va nous dépasser, alors hissez la grand-voile et mettez la au vent. Ouvrez tous les focs, les étais et... ouvrez les bonnettes.

Mes hommes me regardèrent. C'était la cinquième fois eulement que nous ouvrions les bonnettes. Ces petites voiles, très dangereuses à ouvrir, mais qui augmentait la vitesse du bateau, nous permettraient à coup sûr de dépasser le "Quenn Anne's Revenge".

_________________
Que prodigues soient vos plumes
Que l'encre de vous écume
Et qu'une fois non coutume
Nous puissions faire un volume
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yurididion.wordpress.com
Mythe
Dragon nouveau-né
avatar

Nombre de messages : 40
Age : 28
Date d'inscription : 05/06/2007

MessageSujet: Re: La sauvegarde du Code   Ven 8 Juin 2007 - 17:24

Lorsque je pris le boulet, je me dis que j'avais vraiment affaire à une capitaine à la rancune tenace, cependant il était curieux de voir que malgré le fait que ce boulet nous aie bel et bien ateint, aucun dégat n'était à déplorer. Lorsque je m'enquit de ce qu'était devenu ce boulet, je constatais mon erreur, un de mes hommes avait été blessé, il me dit qu'il avait recu le projectile dans le ventre.
Lorsque l'on sait ce qu'un boulet de canon peut faire à un navire, lorsqu'un marin en recoit un dans la besace, il ne peut s'en tirer avec une simple blessure benigne, aussi ma première réaction fut de rire à l'écoute de son histoire


Ainsi donc tu est l'homme qui résiste à un boulet de canon, dit donc, il m'en faudrait plus des gaillard comme toi, mon navire serait invinsible. Laughing

C'est alors qu'il fit tomber quelquechose de sanguinolent par terre, chose difforme et qui ressemblait vaguement à une tete à en juger par les poils qui hérissaient une bonne partie de la "chose". Je regardais en direction de l'Argot-naute cherchant une réponse, et là je compris. Décidement la justice de cette femme ne perdait pas de temps, restait à éspérer qu'elle ne s'était pas trompée de coupable.
Enfin nous avions d'autres chats à fouetter dans l'immédiat

Son navire prit subitement une vitesse incroyable, pour un navire de si grand tonnelage, à ce rythme là elle allait aborder l'escouade royale loin devant nous autres, elle avait de la chance que le brouillard tombait, sa vitesse n'importerait peu, mais au moins l'ennemi ne saurait pas qu'il aurait affaire a un seul et unique navire. Cependant à cette vitesse elle obtiendrais quelquechose que mon équipage ne souhaitait pas du tout qu'elle aie, un butin démesuré comparé au notre. Aussi bien que le butin ne m'importait peu, mais contenter mon equipage était une priorité a mes yeux je me devait de prendre une décision.


Armez les lance-harpons de proue, et accrochez nous à la poupe ce navire qui pense pouvoir dévaliser notre adversaire tout seul.
Cette manoeuvre dangeureuse eut l'effet escompté, l'Argot-naute ne nous distancait plus ! Alors que la capitaine me regardait, médusée, je lui rendit son sourire de tout à l'heure la gratifiant de plus d'un petit clin d'oeuil

Le brouillard s'intensifiait de plus en plus, bientot l'on n'apercevrait plus rien, ne serait ce que notre remorqueur à 20brasses devant nous. Aussi j'annoncait :


Faites fonctionner notre arme secrète, entourez nous d'illusions, ils ne vont pas tarder à comprendre pourquoi l'on m'appelle "le fantome" !!! A la première cannonade que vous entendrez ou verrez, détachez nous de l'Argo-naute, et montrez alors ce que vous êtes, des pirates !! Ne montrez aucune pitié !! Il ne faut aucun survivant qui sache où se situe notre île !! Prenez tout ce qui ne vous appartient pas !!... et n'oubliez pas mon drapeau blanc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La sauvegarde du Code   

Revenir en haut Aller en bas
 
La sauvegarde du Code
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Code Pénal Ayisyen an demode.
» Du code d'éthique de l'Armée Mainoise
» Code pénal
» [Code Source] Code Source
» THE question ! [le code, pour marquer ton nom ! ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Héroic-Fantasy RP :: L'index des RPs. :: Roles Plays Médievaux. :: Pirates et Royalistes-
Sauter vers: