Ce n'est pas la fin. Ce n'est même pas le commencement de la fin. Mais c'est peut-être la fin du commencement. A vous de continuer l'histoire...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Background

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Background   Dim 6 Mai 2007 - 19:43

Et voiciiiiiiiiii... Le background du second RPM ! Veuillez applaudir s'il vous plait !

La nuit tombait doucement sur un Paris habituellement gris, pollué et fébrile. Rien ne changeait en ce 14 février 2008. La radio crachait les derniéres nouvelles, traitant de la guerre qui s'éternisait toujours en Irak, des derniers attentats des palestiniens contre les israëliens, de l'échec de l'actuel président de la république française à faire taire les troubles qui secouaient l'Europe et le monde à travers ces conflits. Et pourtant... Il régnait ce soir là comme une atmosphére étrange, une chaleur lourde et humide mêlée à une brise froide annonciatrice de mauvais temps. Il pleuviotait sur la majeure partie du territoire, voire il grêlait sur les hauteurs. Mais ce n'était pas le plus frappant : il y avait chez tout le monde comme un sentiment d'irritation, mélangé à ce qui pouvait passer pour une [size=30]angoisse[/size] que personne ne s'expliquait. Non, ce n'était pas que cette secte qui avait "suicidé" quinze de ses membres en prétendant sauver ainsi le reste du monde, ni cet étrange accident de RER encore inexpliqué qui avait fait des dizaines de morts. C'était une somme d'évenements, de petits détails de la vie quotidienne -et si le chat de ma voisine n'était pas mort naturellement ?-, de petites altercations insignifiantes et de tant d'autres choses...
Le noir s'immisça dans Paris XVIIIéme... Lugubre comme d'habitude. Un cri se fit entendre. Un cri déchirant qui se perdit dans le silence ouaté de la nuit. Pour les damnés des bas fonds, la Lune de la Terreur avait commencé. Comme mûs par une force invisible, ils se levérent à l'unisson, l'un d'eux ouvrit une bouche d'égoût, ils sortirent dans le froid, qui ne leur faisait plus rien, et dans un même mouvement, ils levérent leurs yeux aveugles au ciel et ouvrirent leurs bouches décomposées pour lancer un long cri rauque et terrifiant à la face du monde.
Dans leurs maisons, ceux qui l'entendirent se terrérent, fermérent leurs portes à clé, ne sachant pas de quoi il s'agissait, mais devinant que la nuit serait loin d'être normale. Ceux qui ne le firent pas avaient déjà dûs être touchés par l'un des damnés, forcés alors de devenir comme eux, des morts vivants, des zombies, des pestiférés, ayant décidé de répandre la terreur dans tout Paris, cette nuit là...


Donc... D'un point de vue purement pratique, le scénario est simple : invasion de morts vivants à Paris, et en particulier dans Paris XVIIIéme. Le RP se passe sur une nuit. Au lever du jour, le cauchemar sera terminé, les morts vivants rentreront chez eux, mais avant... Ils vont tout faire pour capturer un maximum de vivants. Leur toucher est mortel et rend la victime comme eux, c'est aussi simple que ça. Autant vous dire que vous avez de la chance si vous survivez, car ils sont trés méchants. Le but est aussi simple que le reste : survivre. Et croyez moi, c'est dur quand ils se sont mis à cinq pour défoncer votre porte...

_________________


Dernière édition par le Dim 6 Mai 2007 - 20:04, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Background   Dim 6 Mai 2007 - 19:52

Vous puvez donc jouer n'importe qui, de notre nouveau président dont nous connaitrons le nom d'ici une heure, au simple balayeur, cadre, ou cambrioleur. Tout le monde est concerné, du moment que c'est un habitant de Paris (Ou du moins il réside à ce moment là à Paris...)
Le but premier du RP est de fuir, mais vous pouvez toujours essayer de lutter... Espérez trouver une arme qui convienne parce que ça m'étonnerait qu'un simple flingue leur fasse plus qu'un toru. De toutes maniéres ils sont déjà morts alors c'est pas un trou dans la bide ou un bras en moins qui va les freiner, vous savez...
Voilà pour toute question, MPez moi Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
cleomede
Oeuf de dragon


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 28/03/2013

MessageSujet: foutredialble    Jeu 28 Mar 2013 - 13:37

Un soir a Paris. Le Paris sombre et gris de novembre, ou la nocturne froideur succède a la crépusculaire horreur.

Ce sont en effet d’étranges silhouettes qui dans le disque solaire se détachent. Les bras ballants Les lèvres en sang .

Jean Hubert Mornel est assis sur cette chaise en fer typique des petits bars du quartier de la butte Montmartre

Il regarde, attentif, ce que son cerveau n'arrive pas a analyser. Le touriste se tourne vers le serveur
-Que voyez vous là bas?
-Gneeeuh?
-Oh putain!

alerté par la réponse désarticulée, Mornel tourne la tête vers son interlocuteur. Et là l'horreur. Bras désarticulés, chaires putréfiées, lambeaux putrides, et visages gangrenés. La totale. Mornel mu par l’adrénaline, l’identifie directement comme une menace, se lève, prend sa chaise et la propulse sur l'individu. Reculant de quelques pas encore hesitants alors que la personne (est il encore une personne?) se remet du choc, il cours. Il recherche un point haut, un point qui restera dans la lumière crépusculaire le plus longtemps possible, ou les murs des bâtiments ne feront d'ombres cachant les dangers rodant. Ce sera LA butte Monmartre. Celle avec le sacré coeur, posé comme une meringue sur un gâteau. mais il n'a pas le temps de détailler l’architecture. Dans le crépuscule tombant, il cours vers les escaliers et pelouses qui entourent l’édifice. Encore a quelques centaines de mètres. Et dans son cerveau une seule phrase tourne en boucle: c'est quoi ce bordel?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Background   

Revenir en haut Aller en bas
 
Background
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [BACKGROUND] Karak Azgal
» "Background"
» Un Background qui bouge !
» Background des Villages
» Background de Hulin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Héroic-Fantasy RP :: Administration. :: Boîte à souvenirs :: Role Play de Masse. :: Role Play de Masse-
Sauter vers: