Ce n'est pas la fin. Ce n'est même pas le commencement de la fin. Mais c'est peut-être la fin du commencement. A vous de continuer l'histoire...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le cercle de lumière.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
matextreme
Dragon nouveau-né
avatar

Nombre de messages : 43
Age : 25
Localisation : Là où va mon âme.
Date d'inscription : 12/07/2006

MessageSujet: Le cercle de lumière.   Lun 14 Aoû 2006 - 12:02

Chapitre 1: Le début d’une nouvelle ère…



Il est 6h du matin, Paul se réveille, les rayons du soleil traversent les rideaux noirâtre de la fenêtre et s’éparpillent dans la fenêtre.
Dans la chambre baigne une atmosphère simple, légère, monotone, les rideaux flottent légèrement ballotés par le souffle léger du vent s’infiltrant par la fenêtre.
Paul se réveille comme d’habitude, il se frotte légèrement les yeux, se lève en laissant le lit bien comme il était, puis met ses pantoufles et sort de la chambre, lentement.
Il arrive dans le couloir, descend les escaliers, puis pénètre dans la cuisine, aussi vide que la chambre.
Et oui Paul est célibataire, toujours célibataire alors qu’il atteint la quarantaine, enfin bref, sa vie est ordinaire, banale.
Finalement il s’assit sur une chaise, en profite au passage pour allumer la télé et mettre son café au micro-ondes, puis il regarde les infos, en buvant tranquillement sa tasse, toujours en pyjama.
« Aujourd’hui, un accident de bus a eu lieu dans la capitale Paris, le bilan de cette catastrophe est de 10 morts et une vingtaine de blessés, les raisons de cet accident restent encore inconnues. »
Paul émet une grimace, termine sa tasse de café puis se met à marmonner:
« Encore des morts, ‘sont chiants avec leurs attentats. »
Il commence à se lever, puis éteint la télé avant de rester figé sur place, avec un regard immobile, rempli de terreur.
Quelque chose bouge dans le couloir en face de lui, il le sait, la porte en tremble d’ailleurs.
Il ne peut plus bouger, complément tétanisé, tandis qu’un souffle bruyant se fait distinctement entendre par le bois épais de la porte, la bête approche.
Paul tente de reculer, impossible, des gouttes de sueur ruissellent sur son front, puis tout à coup, la porte est défoncée, un animal à corne se jette sur lui, et il ressemble bien à un minotaure.
Paul n’a pas le temps de crier, les griffes de la mort se jette sur lui.
Ceci était l’histoire du commencement, le premier meutre causé par les « bêtes ».
Tout cela était arrivé dans la pire confusion, personne ne savait ce qui se passait et du coup personne ne pouvait lutter contre eux.
Après le meurtre horrible de Paul, la bête frappa encore, elle se jeta sur les personnes dans la rue, l’armée réussissa à la tuer, mais à quel prix…
Il y eut une cinquantaine de civils morts, aucun blessé, et dans l’armée une trentaine, car même un tank n’était pas à la hauteur contre elle.
Mais ce n’était que la première, la première d’une longue série.
A peine le minotaure tué, un dragon fit son apparition au Japon et fit un énorme massacre avant de se faire maîtriser. Un bilan de plusieurs centaines de morts pour ce simple evênement.
D’autres bêtes, qui étaient considérées comme simples légendes, se manifestèrent dans divers recoins du globe. Le nombre de morts grandissaient de même.
Au bout d’une semaine, la planète était peuplée de ces créatures « surnaturelles », tout virait au scénario catastrophique.
Pourtant les humains réussirent à survivre, mais ils n’étaient plus les prédateurs de toute la Terre, quand ils faisaient face à un dragon, ils devaient fuir et ainsi de suite…
Les humains devaient se compter maintenant par milliers mais heureusement se regroupaient par camps, ce qui leur permettaient de regrouper leurs forces contre une éventuelle attaque.
L’Amérique était devenue invivable, l’Afrique peuplé par les dragons et vers de sable, dans l’Asie vivait toutes sortes de minotaures, de Hécatonchires, et pour l’Australie, inutile d’en parler.
Seule l’Europe devenait vivable, on l’appelait même « le continent de l’espoir », mais cela n’empêchait pas que la vie était quand même dure là-bas.
Cependant un mystère plane sur l’apparition de ce fléau, mais bien peu pensent à en chercher l’histoire, il faudrait pour cela interroger les monstres et explorer leur temples qu’ils construisent, tandis que la vie est déjà assez fragile pour la menacer davantage.
Mais ce n’était pas le point de vue d’un jeune adolescent, lui pensait qu’il fallait oser, qu’une vie de peur n’était pas une vie et qu’il fallait donc mettre un terme à cela.
Ce garçon s’appellait Matt, il avait 16 ans et vivait dans un camps construit dans les Pyrénées, et pour lui, cette nouvelle ère qui commence devait avoir une fin.


PS: Voila ma ptite histoire, j'espère que c'est pas trop nul.^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myself
Dragon
avatar

Nombre de messages : 138
Age : 24
Localisation : Au delà du firmament
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Le cercle de lumière.   Mer 6 Sep 2006 - 13:48

J'aime bien ton histoire^^ love . C'est bien écrit, à part quelques 'tites répétitions par-ci par-là. (à oui, au fait, relis ta première phrase, je pense qu'il y a une erreur)

Y a une suite, où on doit l'imaginer tout seul?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matextreme
Dragon nouveau-né
avatar

Nombre de messages : 43
Age : 25
Localisation : Là où va mon âme.
Date d'inscription : 12/07/2006

MessageSujet: Re: Le cercle de lumière.   Mer 6 Sep 2006 - 19:52

Chapitre 2: Simple camp, excellent refuge.



5 heures, voilà ce qu’il dormait par nuit, quand aucun imprévu ne s’y ajoutait, sinon il devait faire une croix sur ce répit.
Il devait être 4h du matin quand il ouvra les yeux et se leva doucement de son lit, pour regarder autour de lui.
Ce n’était pas une maison mais une tente, dont la toile verdâtre était trouée de toutes parts et pourris par endroits. Il dormait sur une sorte de couchette, formée de bouts de bois, de vieux tissus et d’une sorte de taie remplie de feuilles en guise d’oreiller.
Autant dire qu’il ne vivait pas une vie de rêve, pourtant il s’en contentait tant qu’il restait en un seul morceau.
Il faisait encore nuit, mais le camp, éclairé par quelques torches dispersées près des tentes, était toujours un endroit très actif.
La tête rêveuse, il avança sur un chemin qui menait vers une des quatre tours de garde situés au quatre coins du refuge, faisant l’oreille sourde à ce qu’il écoutait autour de lui, il avait tort.
Il esquiva de peu une baffe, lançée par une fille à côté de lui qui hurlait sans cesse:
« Eh tu m’écoutes quand je te parle? Va apporter ça au garde Jean-Michel, allez, grouille! »
La fille l’avait tiré de ses rêves, qu’il faisait souvent et qui lui donnait une facheuse tendance à oublier le monde extérieur, ce qui n’était pas sans risque pour lui.
Il prit le carton qu’elle lui tendait et marcha avec plus de vivacité qu’avant, toujours le regard vide.
Ses parents avaient disparus quand il avait l’âge de 8 ans, leur camp s’était fait attaquer par une horde de loup-garous qui se révélait plus tenace que prévu, le jeune garçon était resté dans sa tente attendant que le danger passe, quand un lycan y rentra, pour y dévorer la jeune proie qu’il faisait. Chose qu’il ne pût faire, le loup-garou recula subitement, et s’écrasa sur le sol, personne ne sût ce qui s’était passé et peronne ne le savait encore.
Le jeune garçon partit en courant de son refuge en toile, une femme s’approcha de lui, lui disant d’une voix douce et sereine:
« Désolé mon enfant, tes parents ne reviendront pas. »
Il avait échappé au pire, mais tous n’avaient pas eu la même chance, y compris ces parents, il tomba sur le sol, comme s’il n’était plus rien, cet évênement l’avait bouleversé.
Il ne disait plus grand-chose, avait perdu toute gaieté, en clair déprimait…
Mais voilà qu’il y a deux jours, le gardien de l’entrée du camp lui avait dit, après avoir vidé sa gourde:
« Mon chtit gamin, arrête de faire la tronche, bois un coup.
Pis, pour tes gars, ils étaient pas cons, ils se sont enfuis dans la forêt avec quelques loup-garous derrière mais bon…ptêt qu’ils sont encore en vie. »
Ces quelques mots d’un ivrogne lui avait remonté le moral, qui pourtant était bien bas.
Il sortit de ses songes, quand il se heurta à une espèce de tas de métal, c’était la tour de garde.
Elle faisait quatre ou cinq mêtres de haut et ressemblait à un amoncellement de bouts de métals, une tour de fortune en quelque sorte.
Il tira ce qui ressemblait à une poignée, une tôle s’ouvrit en grinçant, pour se retrouver face à un escalier tortueux et rouillé.
Matt se décida à y entrer, monta rapidement les marches, puis, enfin en haut de la tourelle, qui était une petite salle de trois mêtres de largeur, s’adressa au garde:
« Tenez, c’est pour vous. »
L’homme lui arracha le colis des mains, tout marmonnant:
« Enfin! J’espère qu’il y a de la gnôle avec… »
Il déchira le carton, et se jeta sur son contenu: des munitions pour fusil, des vivres et une bouteille de vin:
« Aaahhh, faut que je pense à la remercier. »
Matt se retourna, mais avant de descendre les escaliers, lui demanda:
« Bon j’y vais, t’es sûr que tu veux pas que Quentin te relève? »
Rien, aucune réponse, seul un silence complet règnant dans la petite pièce en fer, le jeune garçon surpris de cette attitude recula et fixa le garde…il était terrifié.  Il se releva brusquement, frappa d‘un bout de bois une vieille clochette rouillée, et cria de toutes ses forces:
« Cyclope! Cyclope en approche! »
Une si belle nuit…de nouveau gâchée.

PS: Merci beaucoup^^, je me suis dit que j'allais poster la suite si au moins ça intêresserait quelqu'un donc voilà la suite. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myself
Dragon
avatar

Nombre de messages : 138
Age : 24
Localisation : Au delà du firmament
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Le cercle de lumière.   Mer 6 Sep 2006 - 20:48

Merci pour la suite!^^
Il y a quelques petites erreurs ( Comme par exemple "il ouvra") et deux trois expressions bizarres. Mais à part ça, ton histoire est très bien! Donc, voilà, continues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matextreme
Dragon nouveau-né
avatar

Nombre de messages : 43
Age : 25
Localisation : Là où va mon âme.
Date d'inscription : 12/07/2006

MessageSujet: Re: Le cercle de lumière.   Jeu 7 Sep 2006 - 21:59

Merci de m'encourager :p , alors toujours intolérable sur les fautes?^^
Mais en tout cas ça fais plaisir que quelqu'un se prenne la peine de lire mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myself
Dragon
avatar

Nombre de messages : 138
Age : 24
Localisation : Au delà du firmament
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Le cercle de lumière.   Ven 8 Sep 2006 - 18:59

Désolé, mais c'est vrai que je suis un peu maniaque avec l'orthographe!^^ ( ce qui ne m'enmpêche pas de faire des fautes!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
damien1
Dragonnet
avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 21/08/2006

MessageSujet: Re: Le cercle de lumière.   Sam 9 Sep 2006 - 23:12

c'est genial avec moi les faute tes tranquile je le verrait meme pas sauf si peut etre tu ecrit gaxxxxxon la je verrait mais qui ecrirait sa un
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matextreme
Dragon nouveau-né
avatar

Nombre de messages : 43
Age : 25
Localisation : Là où va mon âme.
Date d'inscription : 12/07/2006

MessageSujet: Re: Le cercle de lumière.   Dim 10 Sep 2006 - 16:32

Merci, je vais essayer de faire une suite si j'en ai le courage.^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le cercle de lumière.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le cercle de lumière.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haïti 2007 : la quadrature du cercle ?
» Le Cercle Bilderberg ou le bal des vampires ?
» Obélisque de lumière
» Entrez dans le Cercle des Fées !
» [Quête] Une lumière dans les ténèbres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Héroic-Fantasy RP :: Les histoires. :: Histoires Héroic Fantasy-
Sauter vers: