Ce n'est pas la fin. Ce n'est même pas le commencement de la fin. Mais c'est peut-être la fin du commencement. A vous de continuer l'histoire...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La faille des mondes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Haradrim
Oeuf de dragon
avatar

Nombre de messages : 13
Localisation : Ca y'est je me souviens ! C'est le Finistère bien sur !
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: La faille des mondes   Dim 2 Juil 2006 - 16:44

La faille des mondes



Les personnages, lieux et actions décrites dans cette histoire ont été inventés de toutes pièces. Toutes ressemblances avec des personnages lieux et actions ayant réellement existés seraient purement fictives.

Episode Premier

I. Les créatures surgies des abysses

C’était pourtant un jour ordinaire au collège Jules Ferry, il pleuvait encore et toujours alors que l’on était déjà fin Mai. Déprimant. Jean passait encore une heure en étude, le cours de mathématiques ayant été annulé. Il se trouvait dans une petite salle de classe située à côté de l’administration. Il était maintenant en troisième et avait 16 ans. D’un naturel plutôt rêveur et sensible, il ne ressemblait en rien au autres garçons de sa classe, tous des caïds bon à traîner 40 ans de galères une fois qu’il auraient arrêté de venir à l’école dès l’âge ou elle n’est plus obligatoire.
Il était en plein songe lorsqu’un formidable fracas de tonnerre se fit entendre. La terre se mit à trembler, les tables à bouger, les élèves à crier. Jean étai pétrifié sous sa table.
Puis, tout s’arrêta, comme si le temps était suspendu, on entendait plus un souffle. Jean trouva que la trotteuse de sa montre allait à la même vitesse que la petite aiguille. Des pas se firent entendre dans le couloir. Le principal adjoint qui les surveillait alla ouvrir, encore tout tremblant. Il pensait que c’était le principal qui venait voir si il n’y avait eu aucun blessé. Il ouvrit la porte et s’exclama :
- Bonjour monsieur le principal, je voul…
Il ne termina pas sa phrase. Un coup d’épée en pleine tête et une lance qui le transperçait de part en part le firent tomber à terre ; mort sur le coup.
Jean eut tout juste le temps de voir une silhouette haute de 2 mètres environ, en cuirasse lourde, se retourner et disparaître dans l’encadrement de la porte, laissant derrière lui une odeur acre de terre et de pourriture insoutenable. Il poussa un grognement terrible d’une voix qu’aucun humain n’aurait pu produire en disparaissant dans le couloir.
De toute évidence ce n’était pas le principal se dit Jean.

[HS] Je ne sait pas trop si je poste au bon endroit Mince [/HS]

Si vous voulez que je continue dites-le mais si vous n'aimez pas dites le aussi que je ne perde pas mon temps à écrire une histoire que personne ne va lire Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manah
Vieux dragon
avatar

Nombre de messages : 1111
Age : 27
Localisation : R'lyeh
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: La faille des mondes   Dim 2 Juil 2006 - 16:50

Moi personellement j'aime bien et même si on aime pas continus lool...nan franchement moi j'aime...et puis la petite
parenthèse de début me fais triper ^^...Enfin voilà continus moi je lirai ensuite les autres je sais pas... Wink

PS: tu devrai te présenter dans le bar ^^ tu verrai l'ambiance pour le p'tits nouveaux lool...je flood la...
pas grave je vais me punir pour la peine...Bref moi j'aime déjà ton histoire ^^

_________________
Vampire & Vermines
Les Règles. Réclamations [et gueulantes] via MP uniquement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haradrim
Oeuf de dragon
avatar

Nombre de messages : 13
Localisation : Ca y'est je me souviens ! C'est le Finistère bien sur !
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: La faille des mondes   Dim 2 Juil 2006 - 17:23

II. Comment sortir d’ici ?

Jean n’en croyait pas ces yeux. Des créatures semblables à… Comment s’appelaient-t-elles ces créatures hideuses à la peaux grise et aux yeux sans vie. Ils les avaient vues dans le Seigneur des anneaux qu’il avait visionné hier sur son nouveau lecteur DVD. Des Ourouk-Aï, oui se dit-il, c’était des Ourouk-Aï. En plein jour, en pleine ville, en plein monde réel !
- Ca n’arrive que dans les films ce genre de truc, pas dans la réalité !
Il se leva le plus silencieusement qu’il pu et fit signe à deux garçons à l’air costaud de l’accompagner pour voir s’il n’y avait pas une issue possible, aller se réfugier dans une grande salle, le réfectoire par exemple. Ils entendaient un martèlement de tambour et des cris dehors. Ils sortirent tous les trois dans le couloir et regardèrent pas la fenêtre. Jean faillit vomir. Une trentaine de ces créatures était en train d’égorger à la chaîne tous les élèves d’une autre classe.
Jean fit signe à tous les élèves de la classe d’étude de venir avec lui. Tous niveaux confondus, ils devaient être une quarantaine.
Heureusement pour eux, il n‘y avait aucun Orc dans l’établissement, ils étaient tous dehors, à contempler le massacre.
Il réussi à amener sa classe au réfectoire après maintes précautions. Ils s’entassèrent tous dans cette vaste salle en pleurant à moitié. La majorité des élèves avaient des spasmes convulsifs, normal à 13 ans…
Soudain, il se mit debout sur une table, vainquant sa peur et cria à tout le monde :
-Il y a des table ici. Prenez les toutes et barricadez les issues. Un groupe se chargera de prendre les provisions des cuisines situées juste à côté, un autre de trouver de quoi se défendre dans l’immédiat. Ah et j’oubliais : tirez les rideaux avant de barricader les portes. Ils ne doivent pas savoir que nous sommes ici alors faites le moins de bruit possible.

Ainsi commença le siège du collège Jules ferry, un siège qui allait changer le cours de l’histoire humaine. Le tout dans un monde réel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haradrim
Oeuf de dragon
avatar

Nombre de messages : 13
Localisation : Ca y'est je me souviens ! C'est le Finistère bien sur !
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: La faille des mondes   Dim 2 Juil 2006 - 19:43

III. La résistance

Jean se demandait bien comment tout cela était arrivé. Mais l’important ce n’était pas cela. L’important, c’était d’essayer de protéger les vies de quarante personnes. Au bout d’un petit moment, tous les groupes avaient fini leur mission. Toutes les portes étaient barricadées à l’exception d’une seule qui leur servirait de poterne si jamais les Orcs arrivaient à entrer dans leur place forte. Le deuxième groupe avait rapporté toutes les provisions nécessaires à un long siège et enfin le troisième avait trouvé quelques objets utiles pour se défendre comme des balais dont les manches en fer feraient d’excellents bâtons pour tenir les monstres à bonne distance. Il y avait aussi de grosses pierres et des massues, ramassées on ne sait pas ou. Chaque personne en age de se battre prit une arme. Jean prit un de ces grands bâtons en ferraille. Il ôta la tête du balais et la jeta par terre. Il s’exerça ensuite à faire tournoyer la barre au dessus de sa tête mais il ne réussi qu’à se faire mal lui-même.
Les autres ne se débrouillaient guerre mieux, chacun se bagarrant pour avoir la meilleure arme et le meilleur coin pour s’installer. On est vraiment mal partit se dit-il, et s’ils lancent une offensive directe, on aura à peu près la même chance de s’en sortir que des bébés enfermés à clé dans une crèche au milieu de 10 rottweillers.
Ils avaient quand même l’avantage de la position : cette salle n’avait pas de fenêtres situées à hauteur d’homme et elles étaient beaucoup trop petites pour laisser passer un Orc.
Les élèves avaient dressé un très grand cercle de chaises reliées entre elles, afin d’être toujours dans ce cercle lorsqu’ils dormiraient, tandis que les sentinelles qui seraient désignées seraient assises sur ces chaises entourant les dormeurs d’un halo de tranquillité.
Un cri tira Jean de ses occupations. Des élèves criaient
- il a survécu ! Il a survécu !
Dans l’embrasure de la porte se trouvait à présent un des élèves de la classe qui s’était fait massacrer dans la cour. Il avait l’air paralysé par la peur et dit :
- Moi ils ne m’ont pas tué. Ils ont préférés envoyer un émissaire pour vous parler.
- Alors dit nous ce que tu as à dire de si important de la part des Orcs, répliqua Jean.
- Mais ce n’est pas moi l’émissaire, reprit l’élève. Moi je n’ai fait que le guider et comme j’ai entendu des bruits venant de cette pièce, j’ai pensé que vous étiez tous la.
- Mais alors, cela veut dire qu’il y a un émissaire Orc avec toi, demanda Jean, effaré.
- Oui, juste derrière moi termina l’élève.
Un grognement puissant se fit entendre juste derrière ce dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haradrim
Oeuf de dragon
avatar

Nombre de messages : 13
Localisation : Ca y'est je me souviens ! C'est le Finistère bien sur !
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: La faille des mondes   Lun 7 Aoû 2006 - 12:47

Bon ben maintenant que je suis rentré, je vais m'y remettre !^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La faille des mondes   

Revenir en haut Aller en bas
 
La faille des mondes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Quête d'Ewilan / Les Mondes d'Ewilan
» Sortie Faille 10-11 avril / 21h30
» La Faille Dimensionnelle
» Glace Cendrée, le coeur déchiré par deux mondes
» LES MONDES DE MYST

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Héroic-Fantasy RP :: Les histoires. :: Histoires Héroic Fantasy-
Sauter vers: