Ce n'est pas la fin. Ce n'est même pas le commencement de la fin. Mais c'est peut-être la fin du commencement. A vous de continuer l'histoire...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La Nayade, princesse des eaux.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Safana
Dragon mûr
avatar

Nombre de messages : 600
Localisation : Dans un Songe
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Mer 2 Aoû 2006 - 18:34

Claudia gromellait des paroles incomprehensibles, Berthe penchée sur elle, quand la vieille pu percevoir son nom sortir de la bouche de la jeune femme, elle écouta plus attentivement, quand Claudia ouvrit vivement les yeux et cria si fort qu'on ne l'aurait venant d'elle en voyant la faiblesse de son corps. Berthe se recula, tomba sur son séant a moitié abasourdis, tandis que le capitaine regardait autour d'elle, affolé, puis ramena les couverture sur elle, les agrippa autour de sa taille, et ramena ss jambes sur le bord du lit, , les posa sur le sol, quand Berthe intervint, tout en se relevant peniblement :
"Claudia ! ne vous levez pas vous etes trop fragile encore ...
- Il Suffit Ber..Berthe."

Coupant court a la conversation, elle tenta de se relever doucement, et, ayant relevé les draps , on pouvait voir ses jambes vaciller, mais elle se debrouilla a se tenir a tout objet a sa portée a fin de marcher jusqu'a la baignoire, ou on lui versa de l'eau bouillante. Elle s'engouffra dans l'eau avec ses draps, callant sa tete sur le bord de la baignoire.

"Berthe, j'aurais quelques mots a dire a mon equipage avant le diner. Ou sommes-nous a présent, repartons bien chez nous ?
- Capitaine .. le bateau est bloqué, nous ne sommes toujours pas partis mais je ..
- Quoi !?cria-t-elle en se relevant dans sa baignoire. Mais qu'atendez-vous pour debloquer Mon Navire ! Je veux que nous soyons partis sous peu, que les recrues s'en occupent, qu'on envois les esclaves !
- Hum ... Oui Capitaine .."

Berthe ne se le fit pas dire deux fois, et parti aussi vite qu'elle peux, ce qui était du moins inhabituel pour cette vieille femme grincheuse. Claudia remarqua Marc.
"Bonjour Matelot .... J'ignorais que vous etiez ici, j'en suis désolée."

Elle baissa les yeux.
"Et si vous me racontiez ce que je n'ai pas eu l'occasion de voir .. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Mer 2 Aoû 2006 - 18:48

Marc se redressa dans son fauteuil et dit simplement :
Je suis désolé, capitaine, je ne me souviens de rien.
Il ne mentais pas. L'aventure l'avait tant secoué qu'il en avait oublié les péripéties pour ne se souvenir que des grandes lignes.
Nous sommes sortis, c'est tout ce qui compte, non ? Par contre, les autres...
Marc eut un sincére regret pour ses compagnons perdus.
Et nous voilà bloqués sur cette île. J'en ai froid dans le dos.
Il regarda Claudia dans les yeux.
Vous devriez vous recoucher. Vous ne serez utile à rien si vous ne pouvez pas vous réveiller pour commander vos hommes...
Il se leva et s'approcha d'elle, prêt à l'aider à se déplacer. Puis il se rendit compte qu'en fait, ce bain devait faire le plus grand bien à sa supérieure. Il se rassit donc sur le rebord de la baignoire.
Bon... Restez dans ce bain si cela vous tente tant, mais j'ai bien peur que notre conversation ne vous fatigue de trop. Je vais m'absenter, ne voulez vous pas ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Safana
Dragon mûr
avatar

Nombre de messages : 600
Localisation : Dans un Songe
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Mer 2 Aoû 2006 - 19:14

Claudia posa sa main sur celle de Marc
"Non restez, j'ai bien honte de dire ça, mais j'ai besoin de quelqun pour veiller sur moi ..."
Elle sourit puis decala sa main sur le bord de la baignoire, avant de de coucher d'avantage dans l'eau.

"Je l'ai vu .. enfin revu .. mon ailleule ... j'ignore pourquoi elle était ici, mais j'ai la certitude qu'elle nous a sauvé la vie .. "

Elle ouvrit ses yeux et fixa Marc.

"Et d'ailleurs .. je ... merci.De .. .de m'avoir sauvé ..."

Elle passa ses mains sur son corps, decalant les draps qui commancaient a l'étouffer dans l'eau, puis continua :

"Et d'ailleurs, si nous ne partons pas plus vitez, j'ai peur de voir ces esprits nous envahir, et nous tuer. Nous n'aurons pas Mary Read pour nous sauvegarder cette fois-ci. J'ai retrouvé ce que j'étais venue chercher ... Je pense rentrer, et laisser partir tous mes matelots. Recruter un nouvel equipage, et laisser la barre a ma descendante. Je crains d'avoir a m'unir avec ce Commodor .... bouah .."

Elle esquissa une grimace de degout puis se mis a rire, avant de terminer dans une quinte de toux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Mer 2 Aoû 2006 - 21:30

Marc prit un air inquiet.
Vous êtes malade, capitaine. Il faut vous reposer.
Une multitude de questions se bousculaient dans la tête du jeune homme, aussi il en laissa échapper une bonne partie. Aprés tout, Claudia souhaitait qu'il reste. Il allait obéir, mais non sans y gagner sa part...
Qu'étions nous venu chercher ? fut sa premiére question, mais trés vite il changea d'idée et il posa une seconde question, sans même laisser le temps à sa supérieure de répondre.
Si vous ne voulez pas épouser ce commodore, pourquoi allez vous le faire ? Vous êtes libres de faire ce que vous voulez, de partir loin, sur votre navire, d'échapper à ce mariage que vous ne souhaitez pas. On pourra dire que vous vous êtes noyée...
C'était ses deux principales questions. Il ne savait pourquoi, il voulait à présent protéger cette jeune femme si frêle, et pourtant si responsable, pâle dans son bain chaud, sa capitaine si charismatique... Il détourna les yeux alors qu'ils commençaient à se river contre sa volonté sur les formes voluptueuses de la pirate.
Excusez moi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Safana
Dragon mûr
avatar

Nombre de messages : 600
Localisation : Dans un Songe
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Ven 4 Aoû 2006 - 12:35

Claudia fixa Marc, puis prit de l'eau dans ses mains et la passa sur son visage.

"Je suis venue chercher un carnet de bord ... pas n'importe lequel, car il a été transmis des mains de grands Pirates, jusqu'au jour ou il finit ici, aportant bien trop de malheur a ceux qui en héritait la garde. Ce carnet contient tout simplement tous les secrets de ces océans ... Et si je dois épouser le Commodor, c'est ... pour que mon equipage ne subisse pas .. mes actes. Si je continue mon periple ... Il se pourrait que cette fois-ci, nous n'en reviendrons pas ... c'est pourquoi je dois faire taire mon image, pour partir seule."

Elle se releva s'approcha de Marc et regarda tout autour d'elle, puis chuchotta :

"Ne touchez jamais ce carnet, ou vous seriez contreint de vivre la même .... chose .. oui chose que moi."

Elle le fixa gravement, montrant le sérieux de ce conseil, puis se leva doucement, les draps collant sur son corps nu, puis elle se coucha sur le divan, ramena une autre couverture sur son corps afin de cacher sa nudité.

"Marc, pouvez-vous m'apporter de quoi boire .. mais pas d'alcool ..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Ven 4 Aoû 2006 - 21:32

Marc obtempéra sagement et ouvrit l'étagére qu'il savait contenir toutes sortes de bouteilles. Il eut un mal fou à trouver un liquide non alcoolisé au milieu des bouteilles d'absinthes, de whisky mais aussi d'alcools inconnus et exotiques, que Marc imaginanit bien venir des payx situés bien plus au Sud... Il trouva une vieille bouteille de verre empoussiérée, avec un parchemin collé dessus, indiquant : "Sirop d'orgeat". Marc ouvrit la bouteille et renifla son contenu. Pas de traces d'alcool. Il apporta un verre à sa supérieure et le sirop, en gardant les yeux bien baissés. Il ne voulait pas que ses yeux tombent ne serait ce qu'un instant sur un centimétre carré de partie intime de la pirate. Pourtant, une autre force l'encourageait à regarder, à espérer voir un peu de la peau d'une cuisse, un bout de têton flamboyant dépassant du linge... Marc chassa ces pensées et servit la capitaine.
Voici. C'est la seule boisson non alcoolisée que j'ai trouvé dans votre placard.
Puis, pour éviter d'être tenté de nouveau, il se tourna vers l'arriére du bateau et regarda à travers le large vitrail qui servait de vitre la mer, et, plus loin, la sinistre île embrumée d'un brouillard qui ne bougeait pas malgré le vent. Soudain, il y eut un bruit sec et le bateau sembla se déplacer de quelques centimétres.
Le bateau bouge ! s'écria Marc. Ils ont dû le décoincer.
Marc était heureux de cette nouvelle. Ils allaient enfin rentrer chez eux, sur ce bon vieux "plancher des vaches", comme on disait... Il sourit à la capitaine, ne baissant pas les yeux cette fois-ci.
Nous sommes sauvés.
Et il poussa un soupir de soulagement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Safana
Dragon mûr
avatar

Nombre de messages : 600
Localisation : Dans un Songe
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Mer 23 Aoû 2006 - 17:37

Claudia sourit a cette nouvelle et leva doucement son verre.

"J'aurais bien fété ça avec un peu d'alcool, mais on fera sans !"

Elle tenta de se lever, s'acoudant au divan, mais en vain, elle abandonna cette idée et porta le verre a ses lèvres.

"Nous voila sauvés. Nous pouvons reprendre espoir en un futur. Marc, vous finirez par vous rapeller ce qui s'est passé, promettez-moi de garder cela pour vous, et d'en parler que si vraiment, on vous met le couteau sous la gorge. Je ne veux pas que le monde sache la menace qui se trouve sur l'Ile."

Elle se force a se lever, se mordant la langue pour ne pas crier, puis alla vers son bureau doucement, sortit le medaillon et toutes les informations sur l'Ile puis les enferma dans un coffre.

"Jettez ceci a la mer."

Elle regarda l'Ile s'éloigner, un sourire accroché aux lèvres.

"Il me tarde d'etre sur pied, pour enfin vivre a fond ma vie."

La, son regard changea, son sourire disparut et elle fixa Marc.

"Quand a toi, Que veux-tu ? J'ai besoin de te remercier pour ce que tu as fais ... dis moi ce que tu veux, tout sauf mon Navire ..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Mer 23 Aoû 2006 - 19:15

Marc bredouilla un instant, confus par l'honneur que lui faisait son capitaine. Il sentit le rouge lui monter aux joues alors qu'il se crispait sur un meuble proche pour éviter de tomber, étourdi par le nombre de possibilités qui s'offraient alors à lui. Reprenant ses esprits, il les observa une à une à la vitesse de la pensée, dégageant ça et là quelques idées obscénes qui lui faisaient honte. Pour finir, il leva les yeux sur Claudia et murmura dans un souffle :
Rester avec vous... Enfin, sur ce navire, et continuer à être marin à votre solde.
Il sourit de son idée. C'était peut être le mieux qu'il avait à faire. la vie de marin lui plaisait. Il aurait pu demander de l'or mais alors il n'aurait plus eu à travailler, et puis nul n'était à l'abri des voleurs, et encore moins les gens riches... Il se leva et se dressa devant sa capitaine, lui adressant un sourire radieux.
Me l'accordez vous ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Safana
Dragon mûr
avatar

Nombre de messages : 600
Localisation : Dans un Songe
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Mer 23 Aoû 2006 - 19:47

Claudia leva les yeux vers Marc, puis sourit doucement.

"Marc ... c'est si peu, comment peut-on demander a servir quelqun, alors que l'on peux s'elever a commander ?"

Elle se releva doucement.

"Je comprend, et c'est un beau coeur noble que voila ... Le prochain trésor sera celui d'un navire marchand ! Avec un peu de chance, ils auront un objet vraiment important, et je pourrais l'échanger a la Couronne, et on aura de l'or, beaucoup d'or .."


Ses yeux de mirent a briller puis elle s'agrippa a Marc.

"Et nous seront riches, encore plus riches. Mais ce qu'il y a de plus interressant, c'est qu'on tronera sur les océans et la, nous pourrons mourir en paix, bien sur, si nous ne nous sommes pas fait tués avant."

Elle ricanna, puis embrassa tendrement le front du jeune homme.

"Je veux que mon equipage soit heureux, comme je le suis, alors je vous donne congé, amusez-vous bien mon Ami."

Elle s'agrippa aux meubles en se deplaçant, alla vers un fauteuil et chercha son ocarina.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Jeu 24 Aoû 2006 - 20:16

Marc se mit au garde à vous, droit comme un i, et manqua de faire claquer ses talons.
Capitaine.
Sur ces salutations, il sortit sur le pont et traversa la foule de marins qui s'affairaient à manoeuvrer le bâtiment. Il se dirigea tout droit vers la cabine de l'équipage. Là, les quelques marins qui se permettaient un petit repos lui suatérent presque dessus, avec la même question sur les lévres :
Comment va t'elle ?
Marc se coucha dans son hamac et répondit le plus simplement du monde :
Elle va bien. Elle reprendra le commandement au plus vite je pense.
Puis il posa lui même une autre question :
Et où allons nous en attendant ?
Les marins ouvrirent des yexu incrédules. Un marin d'un âge avancé, qui puait la vinasse et l'eau de mer, lui répondit d'une voix grasse et joviale :
Nul ne le sait, même pas toi apparemment. C'est Berthe qui a pris la barre, sans rien nous dire à part de souquer ferme. Mais d'aprés mes observatiosn o nse dirige plein Nord...
Marc avait déjà sa petite idée sur leur objectif... Un certain convoi de marchands. Claudia avait dû laisser des consignes à Berthe avant de la congédier. Marc pensa au butin qui les attendait... La richesse... Qu'en ferait il ? Il la donnerait à sa famille, se paierai une bonne chambre dans une bonne auberge avec une bonne fille de joie, et puis... Il soupira. Il ne ferait rien d'une tonne d'or pur. Il préférait vraiment rester aux ordres de Claudia. D'autant plus qu'il ne se sentait pas de caractére à commander. Loin d'être un meneur d'homme, il avait au contraire besoin qu'on lui tienne la bride. Par contre, il ne serait pas contre un augmentation, une montée en grade, peut être... Il en parlerait à Claudia la prochaine fois qu'il la verrait.
Eh ben ? Tu rêves, gamin ?
Le vieux marin le tira de ses pensées. Le jeune homme bredouilla faiblement :
Euh... Non, non, je réfléchissais, c'est tout.
Le bonhomme éclata d'un rire gras.
Tu devrait pas réfléchir, c'est pas bon pour la santé, d'ailleurs je connaissais un mec qui...
Mais Marc était déjà parti ailleurs, dans un monde où il pourfendait de la pointe de son sabre effilé les corsaires royaux, tout à côté de Claudia, et tous deux rigolaient en versant le sang, et des centaines de coffres pleins d'or à ras-bord les attendaient derriére cette piétre défense. Marc s'endormit, sur un fond de :
...Et donc un beau jour on est tombé dans une embuscade et il s'est mit à réfléchir... Un peu trop, peut être, mais toujours est il que...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Safana
Dragon mûr
avatar

Nombre de messages : 600
Localisation : Dans un Songe
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Mer 30 Aoû 2006 - 21:44

Le Capitaine, après avoir congedié le jeune homme, se leva alla a son bureau, ouvrit un linge et en sortit le journal de bord de la Nayade. Elle commença a ecrire leur esquale dans les parages, mais rester muette sur la trouvaille sur l'Ile Maudite. Elle expliqua ensuite les positions aproximatives, puis le cap a suivre, avant de fermer l'ouvrage, et le poser sur le coin du bureau. Elle ouvrit ensuite le tiroir le plus en bas a sa droite, puis en sortit le linge, le deposa sur le bureau et l'ouvrit, afin de decouvrir le butin de son expedition. Elle l'ouvrit avec delicatesse, puis lu les quelques mots de la première page : "Soit en garde si tu lis ces pages, car plus jamais tu ne passera une nuit de nouvelle lune normale." Elle passa sa main sur le bord de la page suivante, hésitante puis, ne cedant a la tentation de ce qu'elle était venue chercher, elle tourna la page et se plongea dans la lecture du journal interdit :

"Nous sommes le 15 ème jour du mois d'octobre, la troisième heure avant le lever du jour. Cela fait maintenant trois ans que nous cherchons le Navire échoué signalé, et cela fait deux heures que nous aprochons d'une épave qui s'emble etre celle que nous cherchons.
5 heures après le lever du jour : Nous sommes a 300 metres de l'épave et nous avons envoyés les barques a la mer.
Nous voila sur l'épave, les hommes commençent a chercher des survivants, bien que cela soit plutot ironique, après trois ans. Je m'aventure dans les appartemants quand ..."

A ce moment la, Berthe frappa et entra, et Claudia ferma aussi vite le journal, fit mine de travailler et rangea le journal dans son tirroir.

"Tu va te tuer a travailler dans cet état Claudia.
- Voyons Mère de Coeur, si je me tue, il y aura toujours quelqun pour prendre la suite ... et puis je vais déja mieux, grace a tes remèdes peu ragoutants ..
- S'ils étaint bons, tu souhaiterai rester malade toute ta vie Jeune Fille. Montres moi tout ça."

Elle examina la capitaine puis, satisfaite la fixa.


"C'est vrai que tu te retablis ... j'espère que dans tout sera remis en place, j'aurais droit a un recit de toute cette aventure ... En attendant avons nous une destination ?
- ... Mène la barre vers le Sud Ouest, vers BohuKohu, le prochain navire marchand n'a qu'a se preparer.
- Haha ! Qu'il en soit ainsi, ça redonnera du moral aux hommes. Maintenant, on se couche Capitaine.
- Berthe .. parfois, je te hais d'etre si autoritaire ...
- Je sais bien, allez hop au lit."

La jeune femme soupira de façon théatrale, tandis que l'aileule riait aux eclats, tout en sortant des appartemants de sa supérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Jeu 31 Aoû 2006 - 17:40

Marc fut réveillé pour prendre son quart, à 6 h du matin, par un marin assez jeune qu'il n'avait vu qu'une seule fois ou deux depuis leur départ. Le jeune marin se leva, s'étira et bailla longuement, avant de s'habiller et de monter sur le pont. Là, il fit un tour des choses à faire et, voyant que peu de choses l'attendaient, sinon des affaires rapides à terminer, il se permit de se rendre à la cabine de la capitaine pour lui parler de son éventuelle montée en grade. Arrivant devant la porte de Claudia, il s'arrêta un instant et colla son oreille à la porte, pour être sûr de ne pas déranger sa supérieure et éventuellement Berthe dans une affaire confidentielle. N'entendant pas un seul bruit, il toqua poliment et rentra d'un pas alerte, droit, vif.
La piéce était plongée dans la pénombre. les rideaux étaient fermés sur les vitres de la cabine, remuant doucement au rythme des oscillations du navire. Il entra, intrigué, et ferma la porte sans un bruit.

Capitaine ?
Il fit un tour complet de la cabine, inquiet, mais finit par remarquer la chevelure de Claudia, étalée sur un coussin de brocart luxueux. Il soupira de soulagement et, empruntant un tabouret à portée de sa main, observa sa capitaine qui dormait. Il ne savait trop que faire. En l'absence de Berthe, si elle avait besoin de quoi que ce soit, il pourrait remplir ce rôle, mais comment savoir quand elle se réveillerait ? Il hésita, et se dit qu'il pouvait trés bien rester ici pendant une petite demie heure, au cas où... Ensuite il irazit accomplir son travail comme convenu, et il repasserai quand il aurait fini. Il avait beau ne pas se l'avouer, mais il tenait quand même beaucoup à parler à la capitaine pour son augmentation. Il se mit donc à l'aise sur le tabouret et s'assit, le regard perdu dans les arabesques des chevux bruns de sa supérieure.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Safana
Dragon mûr
avatar

Nombre de messages : 600
Localisation : Dans un Songe
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Dim 3 Sep 2006 - 20:56

Claudia était dans un sommeil profond, et les reves affluaient dans son esprit : Elle était sur le navire, la plume a la main et Le Journal en main, et elle voyait le navire echoué en face d'elle. Elle ressentait une grosse emotion, si bien qu'elle descendait dans la barque, quand son reve changea, et elle se retrouva dans l'eau, en train de se noyer et ressentant les lames glaçées lui glacer la peau, quand, sentant son dernier souffle donné, elle sentit la mort la froler, elle ferma les yeux. Elle ouvrit ses yeux, sentant l'oxygène le bruler la gorge et les poumons, et se releva brusquement sur son lit, le visage en sueure et la respiration maintenant penible. Elle ne remarqua pas Marc, malgrès sa reaction a lui, elle se leva avec facilité et alla au bureau, amena sa main vers les tirroirs mais s'y resigna, la ramena dans l'autre et se tordit les poignets, quand elle se rendit enfin compte que Marc la regardait, elle le fixa, et tenta un sourire.

"Bonjour ... Marc ... Comment allez-vous aujourd'hui .. ?"

Mais tandis qu'elle lui posait cette question, elle repenss a son cauchemar, et au fait qu'elle avait vraiment faillit mourir ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Lun 4 Sep 2006 - 16:35

Perspicace, Marc posa un regard tendre sur Claudia et dit simplement :
Vous avez fait un cauchemar, capitaine.
Ce n'était pas une question. Il devinait au comportement de sa supérieure que le cauchemar en question n'avait pas été particuliérement facile. Il n'imaginait pas voir un jour la capitaine si effrayée, voire terrorisée... Il haussa les épaules et ajouta :
Si je peux faire quelque chose pour vous...
Il décida que ce n'était pas le moment de lui parler de ses projets ambitieux concernant un éventuel grade. Pour l'instant, il se snetait plus face à une jeune femme effarouchée que face à une terrible capitaine.
Peut être appeler Berthe, ou bien vous servir un verre. Il n'est pas bon de se lever aprés un cauchemar. Il vaut mieux que vous dormiez encore un petit peu pour effacer les éventuels souvenirs...
Il ne souhaitait pas lui poser de questions sur le tiroir et son contenu. Il lui en parlerait si les cauchemars perduraient, car ce n'était sûrement pas une coincidence si elle était allée directement au tiroir à son réveil.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Safana
Dragon mûr
avatar

Nombre de messages : 600
Localisation : Dans un Songe
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Lun 4 Sep 2006 - 16:44

Elle fixa Marc durrement.

"Vous etes qui Matlot pour me dicter ma conduite ? Je ne souhaite plus dormir, je vous remercier de vous en inquièter ... quand au cauchemar ..."

Elle detourna son regard et le ramena sur le tableau de son ailleule, echappa un petit sourire puis se leva doucement, se dirigea vers son placard a boisson et prit deux verres.

"Vous voulez boire quelque chose ?"

Elle n'écouta pas sa reponse, servit les deux verres et lui tendit le premier, tout en disant :

"Puis-je savoir ce que vous .. vous faisiez pendant que je domais ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Lun 4 Sep 2006 - 17:03

Marc fit une moue désintéressée.
Rien, en fait. Je vous regardais dormir.
Il se leva, s'étira et ajouta :
Un calva, si vous avez, je veux bien.
Toutefois, il prit le verre et le but cul sec. Puis il s'approcha de la capitaine.
Ce ne sera plus jamais pareil, hein ? Je veux dire... Les cauchemars tout ça...
Il baissa les yeux, se surprenant à poser une telle question à sa supérieure hiérarchique. Toutefois, une force le fit continuer malgré lui :
Je ne fais pas de cauchemars, mais j'y pense tout le temps... Et puis là je vous demande de l'alcool, alors que je ne bois jamais... Et puis je me sens plus... mature vous voyez...
Il secoua la tête, comme pour chasser une pensée inopportune, et s'excusa :
Excusez moi, je ne voulais pas dire tout ça. Vous êtes ma capitaine et mes problémes ne doivent en rien vous concerner. Par contre, vos problémes concernent tout votre équipage, parce qu'il vous aime et dépend de vous. Si quelque chose ne va pas, nous nous devons de nous en soucier...
Puis il carra les épaules et fixa intensément la capitaine.
Si quelque chose ne va pas...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Safana
Dragon mûr
avatar

Nombre de messages : 600
Localisation : Dans un Songe
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Lun 4 Sep 2006 - 17:17

Claudia posa sa main sur l'épaule de Marc et plongea ses yeux dans ceux de son matelot.

"Plus rien ne sera comme avant, car cette experience sera toujours dans notre peau, et que vous en sortiez plus mature ne peux etre que benefique. Vos problèmes m'infectent autant que les miens ceux de mon equipage."

Elle ressera ses doigt sur l'épaule du jeune homme et le raprocha d'elle, si bien qu'il pouvait sentir le souffle de la femme sur sa peau.

"Et ne parlez de cette avanture a personne, personne apart moi. Nous sommes les deux seuls survivants de cette galère .. et j'ignore si je dois vous en remercier mais Bref, a personne ..."

Elle lacha son emprise sur lui, prit son verre des mains et servit un calva, puis, lui rendant son verre, elle s'assit dans le divan, amena le verre a ses lèvres et degusta tranquillement l'alcool.

"Ce cauchemar .. c'était etrange ... je ... je me suis vu mourir ... noyée et j'ai ressenti la mort s'emparer de moi. Un simple reve vous montrera que vous allez mourir, mais vous vous reveillerez avant de mourir. La, j'ai sentis la mort. "

Elle bu une gorgée de son verre puis tourna la tete vers Marc.

"Et j'ai peur."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Lun 4 Sep 2006 - 17:28

Marc opina doucement du chef. De toute évidence, oui, elle avait peur. Mais quelque chose clochait dans cette peur irraisonnée. Quand Claudia disait qu'elle avait senti la mort, ce n'était sans doute pas un mensonge... Le jeune homme s'installa sur le divan à côté de la capitaine et prit une gorgée de calva, en pensant au passage que ce n'était pas mauvais du tout.
Et alors ? Vous allez arrêter de dormir pour ça ? Ou bien vous allez vous battre contre ces cauchemars ? La moitié de vos marins ont vu la mort en face au moins une fois dans leur vie. Ils ont survécu. Peut être pourront ils vous aider... En tout cas, moi, je fais mon possible pour vous, je crois. Même si c'est insuffisant, c'est déjà ça.
Marc prit encore un gorgée de calva et reprit :
Moi aussi j'ai peur. Mais j'ai bien plus peur parce que vous avez peur vous même que parce que j'ai vu des choses horribles sur cette maudite île. Je saurais le danger éloigné quand vous serez de nouveau le sourire aux lévres, et la rage au fond des yeux. Et il en sera de même pour tout l'équipage, encore que pour l'instant il ne vous ai pas encore vu...
Puis il se décida à changer de sujet.
A propos, capitaine, vous m'avez demandé ce que je voulais aprés... l'événement. Je sais ce que je souhaiterais : un meilleur poste. C'est tout. Je veux rester sur votre navire et, si vous daignez me l'accorder, être un peu plus qu'un simple mousse.
Il se tut et interrogea sa supérieure du regard.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Safana
Dragon mûr
avatar

Nombre de messages : 600
Localisation : Dans un Songe
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Ven 8 Sep 2006 - 17:02

Claudia porta le verre a sa bouche et le termina d'une traite puis se leva et s'en servit un second, a moitié verre.

"Humm .. il est vrai que j'ai parlé d'une promotion ... Je te demanderai ce qui te plairait le plus, cependant, il serait génant que tu me sorte un rang comme .. Capitaine .."
Elle esquissa un sourire puis se rassit sur le divan, etendant ses jambes devant elle et ramena sa tete en arrière.
"Et puis, te nommer toi, un mousse, a un rang très haut alors que certains travaillent dur et depuis tant d'années pour le même post, ce serait une belle injustice ... J'hesite vraiment .. Bon, levez-vous."

Elle se releva doucement, alla vers un coffre, et chercha vainement dedans, quand elle en sortit un sabre comportant une emeraude dans la garde, s'approcha du jeune homme, se figez devant lui, le sabre entre les mains.

"Messire Marc, matelot de la Nayade, je vous nomme, moi Claudia Read, capitaine de ce navivre, Maitre Manoeuvrier du bord. Acceptez vous d'etre le Bosco du biens le plus précieux sur cette mer ?"

Elle baissa les yeux, et tendit légèrement le sabre vers Marc, lui presentant et offrant en tant que signe de son rang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Ven 8 Sep 2006 - 17:13

Marc sentit ses joues s'enflammer, mais balbutia tout de même :
Voyons capitaine, ce n'est pas... pas correct... Relevez vous...
Avant de prendre le sabre par la garde et de déclarer d'un ton beaucoup plus fort et assuré :
Oui, dame capitaine, j'accepte l'honneur que vous me faites.
Il prit le sabre et l'admira un instant, n'osant pas imaginer le prix d'une telle merveille. Il sentait dans son bras l'équilibre parfait de l'arme, malgré son aspect parfaitement mondain. Enfin, Marc regarda Claudia et chuchota d'un souffle :
C'est un cadeau magnifique que vous me faites là, capitaine. Vous êtes vraiment... merveilleuse !
Sur ce, il rangea le sabre à sa ceinture et s'agenouilla devant la demoiselle.
Ma dame, je serai votre arme et votre bouclier pourvu que vous l'acceptiez. Chose que je prendrai comme le plus grand des honneurs.
Il la regarda dans les yeux.
Je ne regrette vraiment pas d'être resté...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Safana
Dragon mûr
avatar

Nombre de messages : 600
Localisation : Dans un Songe
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Sam 9 Sep 2006 - 14:24

Claudia se baissa doucement, admirant l'homme agenouillé devant elle, et la joie qui s'émanait de son être, puis elle lui embrassa le front.

"Vous le meritez Messire Marc. Allez, vous allez m'aider a m'habiller, je ne tiens plus en place, il faut que je vois mon equipage, et que je leur presente leur nouveau Bosco."

Elle posa le verre sur le divan après l'avoir vidé, alla derrière un paravant et retira sa tunique : on pouvait deviner, a la lumière du jour qui s'engoufrait dans le paravan, les courbes de la femme nue. Elle atrapa une chemise blanche, enfila son pantalon rayé noir et gris délavé, et alla vers le jeune home, après avoir boutonné sa chemise au niveua de sa poitrine.

"J'espère que vous savez lasser vos chausses Jeune Homme."

Elle entoura sa taille fine de son corset et se retourna, montrant ainsi les fils de cuir fermant le bustier. Elle ramena sa crinière de cheveux couleur feu sur son épaule gauche, devoilant sa nuque. De son autre main, elle enfila sa multitude de bijoux, et commença a se brosser les cheveux, atendant que Marc s'execute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Sam 9 Sep 2006 - 14:57

Le jeune homme hésita un instant, admira plus que regarda les courbes voluptueuses de la capitaine, et se décida à obéir avant que Claudia ne s'impatiente. Ignorant son corps qui réagissait au quart de tour à cette vision, il prit donc les fins lacets dorés entre ses doigts gourds et les enfila maladroitement.
J'ai bien peur que ce ne soit pas particuliérement bien fait, vous savez, capitaine...
Toutefois, il continua et ferma le corset d'un noeud presque grossier. Il regarda son ouvrage d'un oeil critique et souffla :
Il vaudrait sans doute mieux que je le refasse...
Il redefit donc les fils et les refit une deuxiéme fois, puis une torisiéme fois avant que le vêtement soit enfin attaché à son goût. Sur ce, il eut un sourire satisfait et ravala sa remarque déplacée qui lui brulait les lévres. Puis il regarda le soleil au dehors et jura.
Il faut que j'aille faire ce que j'ai à faire, capitaine. Je l'avais totalement oublié...
Il se précipita sur la porte.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Safana
Dragon mûr
avatar

Nombre de messages : 600
Localisation : Dans un Songe
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Sam 9 Sep 2006 - 15:33

Claudia se retourna vivement et cria plus fort qu'elle ne l'aurait souhaité :

"Attendez !"

Elle se renfrogna, et d'une vois plus douce elle dit :

"Je ne vous ai pas presenter a l'equipage .. comment voulez-vous donc qu'ils vous ecoutent ?"

Elle enfila ses cuissardes, sa longue veste de capitaine et fourra sur sa tête, le grand chapeau qui afinait encore plus sa silhouette, quand une boule de poil se reveilla dans son chapeau, et descida de montrer le bout de son museau, la petie fouine ouvrit ses grands yeux noirs, et, descendant sur l'épaule de sa maitresse, elle poussa des petits couinements. La Femme s'engouffra dans le long couloir, suivie du nouveau gradé, et monta sur le pont, avec un peu de mal. A sa vue, les matelots esquissèrent un petit sourire, ou firent un geste de la main, puis Claudia monta les escaliers menant au gouvernail, et demanda le silence et l'écoute :

"Mes Frères et Soeurs, Compagnons de Toujours, il m'est vraiment agréable de pouvoir scruter a nouveau vos visages. Si je suis ici, c'est pour vous demander les respcet de l'un de vos Frères, je vous presenter le nouveau Bosco, Messire Marc. Longue vie a lui.
- Longue vie a Marc."repetèrent en choeur les matelots reunis.

Claudia sourit, s'inclina et laisse Marc libre d'effectuer ses fonctions, tandis qu'elle vira le Timonier et prit sa place, afin de ressentir cette sensation qu'elle avait toujours affectionnée : Le vent et la mer projetés sur son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Sam 16 Sep 2006 - 14:21

Si la plupart des matelots présents à bord l'accueillirent avec force sourire, certains ne cachérent pas leur réticence à lui obéir, et leur mépris. Mais Marc préféra les ignorer. Qu'ils pensent ce qu'ils veulent, lui s'en fichait. Il découvrit, par contr,e que ce poste lui demandait beaucoup plus d'attention, bien que les tâches n'étaient plus du tout les mêmes. Plus question de ranger les cordages, de déplacer tel ou tel tonneau, maintenant c'était donner des ordres, vérifier le travail sur tout le bâtiment, veiller à la présence de tous les matelots à bord... Il passait son temps à courir. Tant et si bien que le soir tombé, il était aussi fatigué que s'il avait couru le marathon. Il alla donc prestement se coucher au milieu des matelots endormis -ou pas. Justement, les trois marins les moins aménes à son égard étaient là, concertés, et chuchotaient entre eux. Lorsque le jeune homme entra, il lui lancérent un regard presque assassin avant de se remettre à leur conversation à voix basse. Marc se coucha, espérant pouvoir dormir malgré eux, mais...
Alors, elle était bonne ?
Marc se tourna sur lui même et regarda dans les yeux l'homme qui avait dit ça. Il avait manifestement bu, et les autres de même. Claudia ne voulait pas de marins ivres à bord, elle ne serait pas contente...
Je ne vois pas de quoi vous parlez, par contre votre état me laisse à penser que le capitaine aura à s'occuper de quelques marins demain...
Le marin se leva et lui fit la grimace.
Je pense pas, non... Encore faudrait il que tu ailles lui rapporter...
Marc renchérit :
Je ne vois pas ce qui m'en empêcherait...
L'homme regarda ses congénéres avec un sourire.
Un bosco bouffé par les requins peut rien rapporter...
Marc comprit, i lse le va immédiatemment. Les autres se lancérnet à sa poursuite. Le jeune homme ouvrit à la volée la porte et se jeta à l'extérieur. Il se heurta à un autre marin.
Prévisible... souffla celui-ci.
Il fit moins son malin lorsque le couteau de poche de Marc lui rentra dans la bedaine. Marc ne prit pas la peine de regarder le blessé, il se rua sur le pont. Une main lui attrappa le col, accompagnée d'un rire gras. Il planta son couteau dedans. Le couteau vola et tomba à l'eau lors du mouvement brusque de l'ivrogne pour enlever la lame de son corps.

Connard ! beugla t'il.
Marc lui mit son coude dans les côtes et se retourna. Trois marins contre lui. Dont l'un serrait sa main ensanglantée. Ca faisait ça de moins. Un autre homme lui bondit dessus, lui assenant un coup magistral à la mâchoire. Marc sentit se jambes se dérober tant le vertige qui lui prit était puissant. L'autre se jeta sur lui. Dans un réflexe, le bosco mit ses jambes en avant pour l'arrêter. L'agresseur passa par dessus la pauvre victime, emporté par son élan, et il alla se heurter tête la premiére contre la rambarde de sécurité. Marc se releva rapidement et se prépara à recevoir l'assaut du dernier, le plus fort mais aussi le moins ivre, apparement... La rixe fut brutale et rapide. Marc, à demi assomé et acculé à la rambarde, à côté du corps de l'autre, se défendait tant bien que mal au milieu des cordages qui l'entravaient. Il esquiva un coup, puis un autre, mais reçut un coup de pied au ventre qui le fit s'adosser à la barriére de bois, qui craqua sous le choc. Le marin se rua de nouveau sur le jeune homme, qui se déplaça d'un pas sur le côté. Le matelot se prit les pieds dans des cordages, tomba et... passa à travers la rambarde. Son cri perça la nuit avant que les autres marins arrivent à la rescousse, ou aux nouvelles... Mais Marc n'entendit pas les propositions d'aide qui fusérent de partout autour de lui. Il se rendit à la cabine de la capiatina,e en nage, et toqua avec vigueur...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Safana
Dragon mûr
avatar

Nombre de messages : 600
Localisation : Dans un Songe
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Dim 17 Sep 2006 - 17:02

"Quand je me trouve dans ce qui semble être les appartemants du Commodor. Il y a trois restes d'humains, a en juger par les ossements. J'ouvre les placards, Rien. Le Capitaine nous rapelle, nous devons retourner sur notre Batiment. L'expedition est remise au lendemain. Cette nuit-la, je n'ai pu m'endormir, si bien que j'ai reveillé deux compagnons, et nous sommes repartis sur l'épave. Il faisait nuit noire, car c'était une nouvelle Lune. J'allume une torche, et repars des les appartemants, et cherche encore, ici et la, l'Objet. J'ouvre tout coffre, mais rien, rien qui ne ressemble a la Relique. Une odeur étrange, mélange de mort a remonter les tripes, et de parfum de fleur. Et, quand, me retournant, je sentit la main d'un froid mortel se poser sur mon bras ; ce regard, les yeux vitreux, ou on devinait la couleur bleu autrefois, et cette peau, si pâle que même les morts semblaient plus vivants ; ses lèvres étaint d'un rouge vif, comme si le froid de son corps avait marqué ses lèvres. Elle bougea les lèvres, echappant aucun son, et pourtant, me montrant la relique qu'elle tenait dans son autre main m'incita a lire sur ses lèvres. Je sais aujourd'hui ce qu'elle voulait dire. Un coup de feu, et la dernière personne "vivante" de ce Navire périt ; l'un de mes compagnons venait de lui retirer tout souffle, je pris la relique et m'enfuis sur le pont quand, elle apparut derrière moi, bel et bien debout, son regard a glaçer le sang braqué sur la relique et sur moi, nous montames sur les barques et, allertant tout le navire, nous partimes de ce lieux. Cependant, en enlevant la relique a ces étranges phénomènes, nous avions subit un sort bien pire que celui qui avait été reservé a l'autre Navire. Je m'en rendis compte lorsque, le lendemain, des marques noires et rouges apparaissèrent sous ma peau, comme lorsque l'on a la Peste Noire. Le phénomène s'agrava avec le temps lorsque la maladie vint enfin, et ravagea nous rangs, sauf nous, qui étions maudits. La maladie frappait nos corps, mais la vie était toujours la. Cette jeune fille qui nous offra la relique commença a nous offrir son apparence, et son immortalité. IL arriva a la Lune Nouvelle d'après, un grand homme a la peau semblable au bois passé des ans, et ses yeux rouges nous offrit pour contrainte de donner la maladie a tous ceux que nous toucherions de nos mains, et aussi contraints a chercher celui qui avait volé, a son tour, la Relique.
Vous, qui avez passé l'interdiction, préparez-vous a voir arriver votre destin.
La Relique, aujoud'hui, est la seule chose qui peux vous conjurer la malediction, cependant, elle sera aussi la seule chose que vous mettrez si longtemps a trouver, que la vie n'aura plus de gout, et que vous finirez, a force d'abandonner, un serviteur de l'océan."

Claudia ferma vivement le journal, deglutissant peniblement, et sachant enfin comment trouver l'objet. Elle nia completement la malediction, ne se fondant pas sur les cauchemars étranges qu'elle faisait.
On Frappait très vivement a la porte, et elle alla ouvrir, trouvant le jeune homme ensanglanté sur le seuil de ses appartemants. Elle le laisse entrer.


"Marc ?! mais que vous est-il donc arrivé ? Venez asseillez-vous"

Elle appella la demoiselle qui s'occupait de son bain et des lieux, avec de quoi soigner les blessures du jeune homme. Elle s'assit ensuite aux cotés de Marc et, prenant le menton du Bosco entre ses doigts, elle aperçut une lueure rouge sur son avant bras.

HRP :
Jeune fille de l'épave : http://mighnion5.free.fr/mage/christopher%20shy/belle2.jpg
L'homme venant des mers, venant chercher les maudits : http://mighnion3.free.fr/mage2/Face%20zero/07.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Nayade, princesse des eaux.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Toutes les eaux sont couleur de noyade. [PV Aélis]
» Eaux croupies, rattus norvegicus
» Dégâts des eaux [Jena]
» [ Toutes les eaux sont couleur de noyade ] - [ PV ]
» Pierre, sauvé des eaux!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Héroic-Fantasy RP :: L'index des RPs. :: Histoires Achevées-
Sauter vers: