Ce n'est pas la fin. Ce n'est même pas le commencement de la fin. Mais c'est peut-être la fin du commencement. A vous de continuer l'histoire...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La Nayade, princesse des eaux.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
AuteurMessage
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Dim 17 Déc 2006 - 0:14

Le capitaine du navire royal se montra d'une courtoisie rare, ne posant pas plus de questions à Marc et lui offrant un gîte et un couvert inconditionnel sur son bateau pendant toute la traversée. Une fois, le jeune homme proposa son aide, mais le barbu sembla presque le prendre mal et insista pour qu'il n'en fit rien. L'ancien bosco ne s'en offusqua pas et en profita pour prendre des vacances bien méritées. N'empêche, il ne pouvait départir ses pensées de Claudia, et sa seule envie était de la revoir, où qu'elle fut. Toutefois, il pressentait que le destin allait résoudre ce probléme, et il ne s'en sentait que mieux. La traversée dura encore quelques jours, juste assez pour que Marc fasse bien connaissance avec la fameux capitaine, nommé Eric Framir, Fram' pour les intimes. Âgé d'une cinquantaine d'années, il représentait un royaliste des plus pragmatique, qui étonna Marc plus d'une fois par sa connaissance de la piraterie.
Les pirates ne sont pas des mauvais bougres, disait il. Ce ne sont que des marins qui ont trouvé un métier plus lucratif que simple pêcheur, même si c'est aux dépends des autres. Il ne font que leur boulot, et ils nourissent leur famille, quand ils en ont une, comme tout bon citoyen, je suppose. Non, ce que je réprouve, c'est ceux qui prennent plaisir à piller, à tuer, voire à violer. J'ai deux filles, voyez-vous, Marc, et l'idée qu'elles se fassent culbuter contre leur volonté par un pirate balafré, avant de se faire tuer par ce dernier, me rebute au plus haut point. Heureusement, ces monstres sont fort rares...
Marc admirait beaucoup cet homme qui le respectait trés profondément, inexpliquablement. Ils passaient beaucoup de temps ensemble, à discuter mers et courants autour d'un verre de gros rouge. Le jeune homme apprit beaucoup sur les royalistes, qu'il percevait autrefois comme une menace pour la Nayade, et pour Claudia. En fait, pirates et royalistes se ressemblaient beaucoup : ils coulaient les bateaux ennemis de la même maniére, passaient autant de temps en mer et maudissaient tout autant les tempêtes quand elles leur tombaient dessus. Ils haïssaient même les mouettes au même point. Un jour, Marc le fit remarquer à Eric.
Evidemment, Marc ! Les Royalistes sont des pirates, sauf que eux ils sont officiels, autorisés par le roi en personne...
Puis ils arrivérent au port de la capitale. Une fort belle ville en vérité, avec ses bas fonds et son quartier riche. "La capitale qu'on ne montre pas...", disait Fram' à propos des ruelles sombres et glauques qui s'étendaient entre le port et le centre ville. Les deux amis se quittérent sur une bréve étreinte, un "Bonne chance" et un clin d'oeil. Eric avait eu la bienveillance de donner à Marc quelques piécettes qui lui servirent à louer une chambre dans une petite auberge, et à se payer un bon repas. Le lendemain, il se mit en quête de travail sur les quais.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Safana
Dragon mûr
avatar

Nombre de messages : 600
Localisation : Dans un Songe
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Dim 17 Déc 2006 - 0:54

Ils arrivèrent au port au bout de trois jours seulement. Ils jetèrent l'ancre dans le port lui-même, ayant la chance, le jour, d'avoir leur apparence normale, cependant, des regards en coins ou ds chuchotements en voyant le navire indiquait aux mrins de la Nayade qu'ils n'étaient pas les bienvenus.
Claudia ne connaissait personne dans le coin, si ce n'était un vieil home que l'on nommait Burg le jabot, un vieil ami a sa propre Grand Mère.
Elle n'eu aucun mal a remonter jusqu'a sa vieille maison, de taille modeste malgré tout. Elle fut acceuillis par un homme aussi musclé que grand, et vu le manque de réation a ses mots, elle en deduit qu'il était sourd. Pauvre garçon qu voila, pensait-elle. Elle tranversa la maison dans toute a longueur puis entra dans la salle au fond du couloir a droit : la chambre sentait le renfermé, la transpiration et l'encens brulé recemment, et, assis dans une chaise, face a la fentre et os la por, était assis le vieux jabot. Elle s'aprocha, s'assit sur une chaise et attendit que l'ancetre serende compte de sa présence. C'est avec une voix bizarrement claire qu'il dit :


"Bienvenue Fille Read. Je suis heureux de voir que tu as souveni de moi ...
- Bonjour cher Burg .. J'ai besoin de votre aide .. j'imagine que vous le savez.
- Je le sais Fille, mais sache que tu es en grand danger. Toute la couronne te recherche ... tous les navire sont après toi."

Claudia accusa le coup, puis ellerepenss a la prediction d'Usul, et elle comprit enfin.

"Vieux Jabot, c'est pourquoi j'ai besoin d'aide. La Piraterie doit s'unir, aussi ephemère que sera ce pacte ... il me faut trouver quelqun .. et je ne peux y arriver seule. J'ai besoin de femmes, et de quelques hommes, qu'ils me juren tous allegance jusqu'a la mort .. et qu'ils soient vraiment frappés dans leur tête.
- Tu les aura, ils viedront cette nuit mais va, fille. Tu me rendra ça par l'Amulette."

Claudia regarda le collier accroché a son cou, collier qui lui avait valu de nombreuses pertes .. cest sans regret qu'elle l'offrit au vieillard et quelle s'en alla. Elle parcouru une dernière fois le port, ne attendant que ses nouvelles recrues viennent lui jurer allegance. Elle partit dès qu'ils furent abord et avant que les hostilitées a son compte commence.
Alors que le navire partait au loin, on pu voir qu'un meutre assez sanglant avait été commis sur le port, avec pour arme du crime un pieux haut de 50 pieds, ou trois homme de la marine Royal avaient été empalés ans que l'on puisse savoir comment cela état-il possible ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Dim 17 Déc 2006 - 14:38

Marc déambulait sur les quais, le pas alerte, les sens aux aguets, à la recherche d'un capitaine ayant besoin d'une paire de bras, mais rares étaient les offres. Les deux seules propositions qu'il reçut étaient des propositions qu'il jugeait indignes de lui, surtout au niveau du salaire. D'autant qu'il avait été bosco, ce qui le plaçait en bonne position pour avoir un bon poste à bord d'un navire. Aprés une heure de marche sur les quais, Marc abandonna et alla plutôt dans une auberge de marins. Là, pensait il, il allait trouver plus de travail, d'informations etc. Il commanda une biére mais, avant même qu'elle arrive, portée par une jolie serveuse trés ronde et trés souriante, la porte s'ouvrit avec fracas. Des gardes armés entrérent et bouchérent les entrées. Un gradé s'avança.
Messieurs, bonjour ! Désolé de notre intrusion mais la marine royale a besoin de jeunes hommes vigoureux pour partir en chasse. Des volontaires ?
Marc aurait bien levé la main si il n'avait pas su de quelle chasse il s'agissait. Décidemment, le roi mettait les moyens pour trouver la Nayade...
Je m'en doutais ! dit le bonhomme en voyant qu'aucune main ne se levait. Ce n'est pas grave, on ne vous demande pas votre avis ! Allez les gars, embarquez moi tout ce beau monde, de gré ou de force !
Marc fut saisi par un garde qui devait faire deux fois sa largeur. Il se débattit, en vain. On l'emporta à l'extérieur, sur un navire de guerre en tous points sorti des chantiers navals. Puis on l'assoma. Lorsqu'il se réveilla, il était aux cales, et en pleine mer, d'aprés les roulis qu'il sentait. Un homme entra dans sa geôle.
Ah ! Tu es enfin réveillé ! Pas trop tôt... Bon tu as le choix : Soit tu bosses pour nous et tu es payé, soit tu croupis ici avant d'être jeté au bon vouloir des requins...
Marc sécha une larme et murmura :
Et j'ai le choix, hein ?
Il se leva et fut amené sur le pont. Du travail l'attendait...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Safana
Dragon mûr
avatar

Nombre de messages : 600
Localisation : Dans un Songe
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Dim 17 Déc 2006 - 17:18

La Nayade glissait sur les eaux avec une telle facilité que sur son pont, on pouvait se croire en train de voler. L'équipage s'activait sur les voiles, tandis que Claudia restait au gouvenail, le sourire toujours accroché au lèvres, comme elle l'avait toujours fait de son vivant.

"Capitaine ! Deux navires portant l'emblème Royal, a cinq degrès Ouest !" annonça la vigie.

Claudia leva les yeux vers le grand mat et vers la vigie, puis elle dirigea son gouvernail vers la direction des deux navires. Elle cria a pleins poumons :

"Aux Armes Pirates ! Ils nous on cherché, c'est nous qui les avons trouvés !"

Les marins répondirent par des rires gras, puis ils entonnèrent une chanson que l'on avait l'habitude de chanter lorsque l'on allait affronter une tempète, et les voix graves des hommes se contrastaient avec les voix fluettes des femmes. Ils fonçaient droit sur le navire le plus proche, et les boulets de canons furent lançés, fraquassant la coque du navire Royal. Du second navire, plus en avance, on pouvait entendre crier le nom du navire pirate, et s'inscrire la terreur sur leur visages. Les pirates damnés sautaient déja sur le premier navire, et leur peau devenue bois ecrasait les royalistes qui enguagaient le combat. Claudia rajusta son chapeau strié de lierre, et annonça sans scrupule :

"Ne Faites aucun prisonniers sur ce Navire."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Dim 17 Déc 2006 - 18:12

Du bateau, Marc observait la bataille qui faisait rage à quelques toises de là. Son propre navire avait commencé les manoeuvres pour venir ne aide à l'autre bâtiment, mais le manque d'enthousiasme des marins recrutés de force, et confrontés à une bataille qu'ils ne voulaient pas, n'aidait en rien à la gouverne. De son côté, Marc avait reconnu dés le début de la confrontation la Nayde, et il ne comptait même pas faire mine de s'opposer à sa capitaine. Car il le savait, il le snetait : elle était à bord. Son seul soucis présent était de calmer son coeur à l'idée qu'il allait enfin la revoir. Il finit par réagir quand le bosco lui hurla pour la troisiéme fois de rejoindre son poste. Il le regarda en face, les yeux dans les yeux, et lui demanda :
Il est inutile de nous opposer à ce pirate. Vous allez être détruits.
Le bosco le prit de haut :
Et vous avec ! Vous oubliez que nous sommes tous dans la même barque, et que la vie de chacun dépend des autres. Alors maintenant, au boulot !
Marc ne cilla pas.
Non, désolé. Je préfére admirer le spectacle.
Et il se retourna vers l'autre navire. Il crut apercevoir Claudia dans la mélée, mais il n'en était pas sûr, d'autant que les formes grossiéres modifiées par la malédiction ne laissait place plus qu'à l'imagination pour reconnaitre les gens. Enfin, le navire arriva au niveau de la Nayade. Le capitaine avait du ordonner d'investir la Nayade et de la capturer. Ce n'était pas pour rien qu'elle était l'un des meilleurs bâtiments jamais construits. Les cordes furent lancées, mais des pirates les coupérent promptement, ne manquant pas à l'occasion de terroriser par leur aspect les pauvres mortels en face. Lorsque le bosco l'engueula pour la quatriéme fois, Marc lui adressa un regard torve et se jeta à l'eau. Au dessus de lui la bataille faisait rage, mais lui n'avait qu'un seul objectif : la cabine de la capitaine. Là, il serait en sécurité, et surtout pourrait voir Claudia en tête à tête. Il nagea avec vigueur jusqu'à ce qu'une fléche perdue l'atteigne à l'aine, ce qui lui arracha un cri de douleur. Malgré cela, il atteignit non sans mal l'arriére du navire et commença à grimper le bois mouillé, encouragé par la peur de voir un requin surgir, attiré par son sang. Quand il arriva enfin à hauteur de la fenêtre, il était exténué. Là, il attendit calmement que la bataille fut finie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Safana
Dragon mûr
avatar

Nombre de messages : 600
Localisation : Dans un Songe
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Dim 17 Déc 2006 - 18:40

Le combat était violent. Par ici volaient des bras, par-là giclait du sang. Le premier navire avait vite finis par etre surpassé, non pas par le nombre, mais par la force de ces individus maudits.

Claudia menait a présent son combat sur l'autre navire, et elle descida de laisser la vie sauve aux marins qui n'oeuvraient pas contre ses projets. Ses marins se dirigèrent directement vers les cales et prirent soin de creer d'immenses trous dans la coque sortie du chantier depuis peu, puis ils laissèrent les rescapés ne faisant pas partie des gradés de la marine Royale, partir sur l'autre batiment.
Ils ramenèrent tous les butins, bien que maigres venant d'un navire de guerre.

Le capitaine laissa le plaisir a ses marins d'etre libres de leur actes, puis ils revirent sur la Nayade, et fêtèrent la victoire, alors que leur apparence redevenait humaine. Les heures qui suivirent furent une vraie orgie sur le navire, ou se mélangaient joie, alcools et luxure.

Claudia finit par rentrer dans ses appartemants, ne faisant guère attention aux taches de sang souillant son plancher. Elle renfila ses gants, se deshabilla et rentra dans le bain que s'empressait de remplir d'eau chaude la nouvelle demoiselle de chambre. Cette dernière referma la baie vitrée, passa un coup de chiffon sur les taches de sang, haussant légèrement les sourcils puis elle sortit, laissant sa supérieure aprecier se moment de detente et de silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Mar 2 Jan 2007 - 17:20

Alors, Marc sortit de l'ombre dans laquelle il s'était caché, de peur que Claudia soit encore en pleine frénésie meurtriére et ne le reconnaisse pas. Mais là, la jeune femme qui se prélassait yeux fermés dans son bain ne lui inspirait aucune crainte, bien qu'il sût qu'elle pouvait lui être mortelle. Il s'approcha doucement et se pencha sur sa bien aimée s'appuyant sur le rebord de la baignoire. Il admira un instant le visage fin de la pirate, et ses cheveux épars étalés sur l'eau tels des algues flottant au gré des courant. Il devinait sans mal la poitrine de Claudia sous la mousse à peine assez épaisse pour la cacher, mais préféra se concentrer sur les traits -tourmentés ?- de sa compagne. Enfin, aprés quelques secondes de sérénité ainsi penché sur la jeune femme maudite, il se pencha un peu plus et déposa un doux et bref baiser sur les lévres de celle-ci, fermant les yeux pour mieux sentir et ressentir son aimée toute entiére. Dés qu'il releva la tête, il souffla à son amie :
Je suis de retour, capitaine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Safana
Dragon mûr
avatar

Nombre de messages : 600
Localisation : Dans un Songe
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Ven 12 Jan 2007 - 22:34

Claudia, ne ressentant guère plus de joie qu'une roche sans vie, lui adressa malgrè cela un leger sourire.

"Voila déja longtemps que je n'avais vu ce visage ... visage que je ne peux toucher de mes mains ... "

Elle leva delicatement sa main vers lui, puis se ravisa, baissant avec sa main son regard.

"On ne choisis pas son destin, j'ai bien voulu y croire, mais je n'ai fais que perdre toute trace d'humanité qui était en moi. La Nayade est devenu objet de convoitise, et moi, je suis devenu son chaotique capitaine. Il suffit Marc, je suis devenu un corps sans vie, Et c'est dans l'immortalité que je dois survivre."

Elle se leva dans la baignoire, l'eau glissant le long de son corps de toute beautée, elle en sortit et ne pris la peine que d'enfiler sa chemise et sa paire de gants. Elle marcha delicatement sur le plancher, les gouttes d'eau savonneuse tombant une par une sur le sol. Au clair de la lune, Elle ressemblant a une Ondin sortit des eaux pour emmener les hommes malveillants au fons des océans, mais sa victime fut l'homme derrière elle. Ele se retourna brusquement, derapa sur le plancher puis se jeta au cou de Marc, des larmes de rages et de frustation aux yeux.

"Oh Marc ! Achève moi !"

Elle le lacha aussi vite que possible, et repris un visage insensible

"Nous faisons route vers le port le plus proche, ou tu pourra livrer Claudia Read aux autorités afin u'elle pourrisse sur un ile aussi maudite qu'elle."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Sam 13 Jan 2007 - 20:18

Le visage de Marc se durçit.
Je ne sais ce qu'il vous est arrivé en bas, ni ce que vous avez du donner pour reprendre la Nayade aux griffes de la mer, mais quoi qu'il en soit, aucune raison ne pourra me pousser à vous achever ou à vous livrer, capitaine.
Il respira un grand coup et se rapprocha de Claudia, qu'il prit doucement dans ses bras et serra tout en la berçant doucement.
Le marin refuse cette décision, alors ne parlons pas de l'amant, Claudia... Nous allons continuer à silloner les mers et à piller navire aprés navire. Rien ne peut changer cela. Que vous soyez maudite encore moins, que ce bateau soit maudit non plus.
Il soupira et sécha une larme qui coulait le long de sa joue.
Si je ne t'ai plus, alors quelle sera ma raison de vivre ? Je vous ai suivi, je vous ai servi, je vous ai obéi. J'ai tout quitté pour toi. Alors pourquoi te livrerai-je ? Pourquoi te tuerai-je ?
Il finit son étreinte et prit un air plus conventionnel.
Vous pourrez m'en donner l'ordre, mais je n'obéirai pas. Punissez moi si vous le souhaitez, mais jamais je ne me résoudrai à vous perdre. Et je me débrouillerai pour qu'il en soit ainsi de n'importe qui, devrai-je en venir aux coups.
Il respira un grand coup, fit un pauvre sourire et demanda :
Je peux me servir dans ton meuble à boissons ? Je suis trempé et j'ai froid, aprés avoir tant nagé pour te rejoindre...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Safana
Dragon mûr
avatar

Nombre de messages : 600
Localisation : Dans un Songe
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Sam 13 Jan 2007 - 23:17

Elle ouvrit de grands yeux, puis acquiesa d'un bref hochement de la tête.

"Il est vrai que tu es bien moins Mort que je le pensais, mais cela sera de courte durée si tu reste sur ce navire ... tous mes marins sont devenus presque aussi maudits que moi en retant trop longtemps sur la coque de la Nayade, il ne doit en être de même pour toi. Va-t-en mon Amour, nous ne pouvons continuer comme nous l'avons fais, je ne peux escider de ton sort a ta place, car je ne veux descider le malheur ... non je ne le peux .."

Elle reserra les boutons de sa chemise et alla se pelotonner dans les draps de son lit, serrant ses bras autour de son propre corps, comme elle le faisait si souvent étant petite fille et craignant alors le noir de la nuit.

"Il te faut choisir entre la vie ou la mort, l'honneur ou l'amour, la gloire ou l'errance."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Dim 14 Jan 2007 - 20:05

Marc sentit ses entrailles se nouer. Le choix le plus difficile qu'il n'ait jamais eu à faire de sa vie, pensa t'il. Il regarda Claudia dans les yeux et tenta de calmer sa respiration qui s'était affolée d'un seul coup. de la sueur perlait le long de son corps, à moins que ce ne fut l'eau salée de la mer, ou bien des larmes de désespoir. Il s'approcha de la capitaine et s'assit à côté de la jeune femme allongée. Il posa une main de chaque côté de son amante et se pencha sur elle, déposant un doux baiser sur ses lévres charnelles. Il se redressa, la regarda de nouveau, et annonça d'une voix qui se voulait ferme :
C'était le dernier. A présent, je m'en vais. Et toi, Claudia, tu continueras à terroriser les mers, d'autant plus que toi et tes marins, et la Nayade, êtes maudits à présent.
Il prit sa respiration et reprit :
Pour ma part, je vais retourner à terre sur une barque, je me trouverai bien un autre boulot.
Une larme coula le long de sa joue. Ce n'était pas de l'eau de mer, cette fois ci, et il le savait.
Sache, Claudia, que moi je ne t'oublierai pas. Pour tout ce que tu m'as donné, pour tout ce que j'ai appris à tes côtés, laisse moi te remercier. Mais tu as raison, ma place n'est pas ici.
Sa voix se brisa. Il dit ces derniers mots :
Je t'aime.
Puis il sortit en trombe de la cabine, ne prêtant pas attention aux regards intrigués des marins qui ne l'avient pas vu entrer, mais seulement sortir. Il apprêta une barque et demanda, en tant que bosco de la Nayade, qu'on lui améne de la nourriture. Au sein de l'équipage, nul n'osait poser de questions. L'incompréhension se lisait dans leurs regards, mais aussi la résignation. La chaloupe fut descendue à l'eau, et Marc monta dedans sans un regard en arriére. Il ne voulait pas qu'on voie ses larmes. Enfin, la barque s'éloigna petit à petit du navire de pirates maudit. Marc pensa une derniére ofis à Claudia, sécha une larme et se dit que c'était fini, à présent.
Adieu, Claudia...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Safana
Dragon mûr
avatar

Nombre de messages : 600
Localisation : Dans un Songe
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Lun 15 Jan 2007 - 17:05

Alors que le jeune Marc partait vers un autre destin que celui qu'il s'était auparavant choisi, le Capitaine ne le quitta pas des yeux a travers la grande facade vitrée de ses appartements. Elle posa delicatement sa main gantée sur les carreaux, puis, fixant sa propre main, elle la denuda et toucha légèrement le carreau aussi froid que son ame l'était. Elle ne ressentait rien, si bien que le larmes ne lui vinrent pas, mais elle se forca a sourire, sachant que le jeune homme aurait un meilleur avenir, et que toujours elle garderait un oeil sur lui, et le plus loin possible, pour qu'il garde pour image d'elle aussi bien le capitaine Claudia Read, mais aussi bien la femme qu'il avait aimé.
Elle se detourna, ferma les yeux.



Elle enfonça son chapeau sur ses boucles de feu, enfila ses vetements qui faisaient d'elle un véritable personnage et, embrassant le tableau de Mary Read du regard, elle monta les marches, jusqu'a la salle principale, puis jusqu'au pont, enfin jusqu'au gouvernail. Elle posa ses mains sur la barre, nouant le contact avec le bois de la Nayade puis, dans un excès d'euphorie étrange elle dit :
"Pour un mortel, il est naturel de se souvenir. Pour l'Immortelle que je suis, les Conteurs peuvent tressaillir, car ma mémoire ne le sera jamais."

Le Navire flancha en une plainte terrifiante, puis il prit la dirction du soleil levant, la ou le vent gonflerait les voiles de la Nayade, et la ou elle trouverait l'Objet et le repos eternel.


Adieu Marc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Nayade, princesse des eaux.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
 Sujets similaires
-
» Toutes les eaux sont couleur de noyade. [PV Aélis]
» Eaux croupies, rattus norvegicus
» Dégâts des eaux [Jena]
» [ Toutes les eaux sont couleur de noyade ] - [ PV ]
» Pierre, sauvé des eaux!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Héroic-Fantasy RP :: L'index des RPs. :: Histoires Achevées-
Sauter vers: