Ce n'est pas la fin. Ce n'est même pas le commencement de la fin. Mais c'est peut-être la fin du commencement. A vous de continuer l'histoire...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La Nayade, princesse des eaux.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: La Nayade, princesse des eaux.   Mer 7 Juin 2006 - 22:59

La Nayade, sous le commandement de la pirate Claudia Read, dite la Téméraire, fendait les flots à travers la mer rosie par le petit matin qui s'annonçait radieux.
Pourtant, la beauté du spectacle n'intéressait pas Marc, déjà levé trois heures plus tôt, et qui s'affairait à présent à ranger des rouleaux de cordages inutilisés qui trainaient sur le pont depuis le début de la traversée. Il empilait les uns à côté des autres ceux qu'il avait déjà fait, sur le bastinguage où papotaient deux autres loups de mer, deux vétérans couturés de cicatrices qui fumaient la pipe en rigolant grassement.
Cela faisait à peine deux semaines que Marc était sur ce bateau, et l'apprenti qu'il était se faisait à peine remarquer par les anciens du bateau. Marc soupira et posa pour la éniéme fois un rouleau de corde. C'était l'antépénultiéme. Il s'assit sur un sac posé là et souffla un peu en s'imaginant, plus vieux, commandant lui aussi un vaisseau, mais un vaisseau de guerre, pas comme La Nayade. Peut être au service de la couronne, qui sait ?
Il leva les yeux vers le ciel rougeoyant et soupira. Les mouettes avaient disparu avec la côté à l'horizon, et le jeune homme se languissait un peu de sa patrie. Mais bon, il le prit avec philosophie en pensant qu'il travaillait enfin, qu'il accomplissait un rêve peut être en étant marin sur La Nayade...
Il descendit un escalier et s'emmêla les pieds malencontreusement. Il tomba tête la premiére aux pieds du cuisinier qui portait justement un plateau couvert de plats fumants. Le gros homme adressa au moussaillon un regard entendu et, dés que Marc fut relevé et se fut épousseté, il lui tendit le plateau en lui indiquant succintement d'un ton bourru :

Pour la patronne !
Marc prit le plateau. Depuis deux semaines qu'il était là, il n'avait jamais ne serait-ce qu'aperçu ladite patronne, dont les autres marins traitaient avec respect et peur à la fois, parfois avec mépris, mais pas souvent. Par contre, il avait maintes fois révassé devant la porte de la capitaine en se demandant à quoi il devait s'attendre. Il en était sorti de sa petite tête que c'était une vieille peau nommée Berthe, grincheuse mais possédant des connaissances inimaginables en marine... Il s'approcha doucement de la porte et toqua de trois coups secs le chêne dur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Safana
Dragon mûr
avatar

Nombre de messages : 600
Localisation : Dans un Songe
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Mer 7 Juin 2006 - 23:19

Claudia Read était penchée sur une carte, et sur des documents anciens, cela faisait des semaines qu'elle ne quittait pas sa cabine, et ne pouvait voir l'océan que des vitraux surplombant toute la pièce. On frappa a la porte, et d'un signe de main, elle indiqua a Berthe d'ouvrir. La vieille femme s'executa et tomba nez a nez devant le jeune mousse ; elle racla sa gorge, et commença a protester quand le capitaine demande, d'une voix sensuelle et dure a la fois :
"Qui Est-ce Berthe ?
- Votre repas Capitaine .."

La vieille femme lui fit signe d'entrer, puis referma la porte, elle resta a coté de la porte, tout en faisant signe a Marc d'avançer. La salle était grande, et les vitres offrait un contraste avec le bureau de la femme, mais le plus immense était un gros tableau ou une femme était peinte, était écrit en bas "Mary Read".
Claudia leva les yeux et sourit, ses cheveux de feu encadrés son visage, et son visage était d'une sagesse impressionante pour son jeune age ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Jeu 8 Juin 2006 - 10:02

[hrp] Rolala Saf t'es à côté >_<. J'ai pas dit que t'avais une servante qui s'appelait Berthe, j'ai dis que Marc pensait que la capitaine s'appelait Berthe et tout le bazar lol, comme il ne l'a jamais vue ^^ Enfin... Si tu tiens à la garder, moi je l'utilise Wink [/hrp]
Marc s'approcha timidement de la jeune femme et lui tendit le plateau avec un air particuliérement con, les mains tremblantes de cette rencontre et n'osant dire un mot. En fait, il se rajusta au dernier moment et, à la place de lui tendre le plateau, il le posa à côté des cartes, sur une petite table basse joliment sculptée. Puis, il se redressa et embrassa toute la piéce d'un coup d'oeil, en espérant que ça ne gênerait pas la capitaine. Ceci fait, il observa la capitaine en elle même, et grava le visage de sa supérieure dans sa mémoire. Soudain, il se rendit compte que Berthe l'observait méchamment.
Eh, moussaillon, tu as fini ? Alors laisse la capitaine tranquille et retourne au boulot.
Marc recula timidement de quelques pas et sortit de la piéce tête basse sous le regard inquisiteur de ladite Berthe...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Safana
Dragon mûr
avatar

Nombre de messages : 600
Localisation : Dans un Songe
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Jeu 8 Juin 2006 - 17:39

Claudia regarda le jeune homme sortir puis ramena son attention sur son déjeuner, et commença a deguster doucement son repas, quand elle se rapella la présence de la Vieille femme, puis, d'un sourire, la congedia. Elle mangea très peu, cela était devenu une habitude depuis qu'ils avaient quittés le port, et qu'elle n'avait plus remis les pieds dehors de sa cabine. Elle passa un main sur son épaule puis la glissa en haut de son dos.

*un bain serait le bienvenue ...*
"Tarie, amenez mo de l'eau chaude s'il vousplaît."
La jeune fille, qui devait être agée d'une douzinae d'années était en fait la fille d'une cousine a Claudia, et, comme il se devait, elle deviendrai Pirate. La Femme se leva, s'étira doucement puis commencer par delasser son corset, deboutonner sa chemise, retirer ses cuissardes, son chapeau, puis elle finit par se plonger nue dans l'eau tiède. Elle pousa un soupir de soulagement puis se prelassa pendant plus d'une heure, jusqu'a ce que l'eau soit froide comme l'océan.
Elle sortit de ses appartemants, a bout de nerfs, planta son chapeau sur ses cheveux puis sortit du batiment, et se retrouva sur le pont : le soleil matinal l'éblouit presque, mais elle ne flechit pas, et sourit de bon coeur. Les Pirates qui travaillaient déja, saluèrent Claudia, et cela lui rechauffa d'avantage le coeur. Elle monta les escaliers et alla au gouvernail, congedia le timonier qui l'avait remplaçé et posa brusquement ses mains sur l'objet, avant de plonger un regard plein d'amour et d'amertume sur l'horizon, le soleil levant et surtout la couverture de l'océan tout autour d'eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Jeu 8 Juin 2006 - 18:08

Marc était allé se coucher maintenant, des marins plus vieux avaient pris la reléve. Mais, couché dans son hamac, il n'arrivait pas à trouver le sommeil. Il pensait à la capitaine. Il était réellement éberlué... Comparativement à ce qu'il avait imaginé il avait de quoi se réjouir... Il se tourna dans son hamac pour la éniéme fois et ferma les yeux. Il croyait que les marins n'aimaient pas avoir des femmes à bord, ça portait malheur, mais celle-ci était bien là, et capitaine, en plus... Il sombra enfin dans les bras de Morphée. Il rêvait du bateau, de lui, en pirate, qui pillait les navires. Il abordait la Nayade et tuait tout le monde sur le pont, sauf la capitaine et Berthe. Il ne savait pas pourquoi. Il surplombait la jeune femme, une moue dédaigneuse peinte sur la figure, sur un fond de ciel mauve, et la mer était rouge. Pas de sang, non, c'était sa couleur naturelle... Les mouettes étaient mauves et roses. Le bateau devint vert peu à peu, et Berthe devint poussiére. Claudia agenouillée offrait au regard de Marc une vue des plus intéressantes sur son corset. Marc regarda plsu intensément et...
Merde !
Réveillé en sursaut, Marc regarda sa couverture à présent souillée et poisseuse à l'endroit de sa virilité. L'apprenti descendit de son hamac et s'habilla prestement. Puis il saisit son harmonica dans son sac de voyage et monta sur le pont. Apparemment, il n'avait pas dormi longtemps, le soleil scintillait timidement. Marc étant officiellement en temps libre, il alla à la proue du navire, s'assit par terre, et joua un petit air à l'harmonica. Il ne savait pas trés bien jouer mais il ne se débrouillait quand même pas mal. Il fit un ait calme puis entama, plus fort, un air qui rappelait un peu l'hymne américaine de maintenant, pour le plaisir des oreilles des marins alentours qui se permirent un sourire avant de retourner à leurs activités.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Safana
Dragon mûr
avatar

Nombre de messages : 600
Localisation : Dans un Songe
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Ven 9 Juin 2006 - 21:01

Claudia lacha la barre, et alla se promener sur le navire, verifiant le travail, mais surtout pour montrer qu'elle n'était pas morte au fond de sa cabine. Elle sourit rien qu'a cette idée, et ramena son regard brillant sur les matelots, elle le promena sur tout le bateau, même sur la vigie, ou elle du se proteger les yeux de sa main, quand un douce mélodie attira son ouïe. Elle tourna vivement le visage, cherchant aisemment d'ou venait se morceau plutot bien joué, malgrès quelques fausses notes, et aperçut le jeune mousse a la proue du Navire. Elle se deplaça doucement pour ne pas gener l'artiste, bien que ses talons fasse du bruit sur le bois, le garçon ne l'entendit pas. Elle attendit, puis, lorsqu'il eu finit, Claudia applaudit de ses deux mains.

"C'est un son plutot bon que voila. Quel est ton nom mousaillon ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Sam 10 Juin 2006 - 17:01

Marc s'empourpra jusqu'à la racine des cheveux à cette apparition, et bredouilla tant bien que mal, les yeux baissés vers le sol :
Marc Bolaï, madame la capitaine.
Il n'osait pas regarder en face sa supérieure, de peur qu'elle ait quelque chose à lui reprocher, ce dont il ne doutait pas une seconde. L'harmonica était il interdit sur ce navire ? L'avait il observé trop effrontément le matin même ? Autre chose ? En tous cas le compliment sonnait comme étant ironique aux oreilles du jeune homme qui redoutait le pire. N'osant dire quoi que ce soit, il préféra garder le silence ne attendant que la capitaine reprenne la parole, sans doute pour lui faire la leçon...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Safana
Dragon mûr
avatar

Nombre de messages : 600
Localisation : Dans un Songe
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Dim 11 Juin 2006 - 22:40

Claudia sourit d'avantage devant la gène du garçon, mais elle ne voulu pas le rendre d'avantage mal a l'aise.

"Et bien Monsieur Bolaï, si vous voulez venir jouer avec nous, l'un de ces soirs ou l'équipage est libre, vous etes tous invité. J'espère pouvoir voir un talent grandir entre les mains d'un de mes hommes .. "

Son regard se perdit dans la contemplation du reflet du soleil sur les vagues. Le soleil se reflettait aussi dans ses yeux.

" Le jour ou les Hommes quittent un navire, c'est seulement la qu'ils ont acquis quelque chose ... C'est bien pour cela que je n'ai jamais quitté celui-ci."


Elle tourna vivement la tête et plongea son regard dans celui de Marc, comme pour s'excuser d'avoir divaguer ainsi. Elle s'inclina doucement puis tourna le dos, et ses talons claquèrent a nouveau le bois du pont. Sa voix entama un air mélodieux, et bientot, les marins fredonnèrent le même air.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Lun 12 Juin 2006 - 16:54

Ne sachant que faire, Marc porta son harmonica à ses lévres et accompagna l'air fredonné par les marins et la capitaine qui s'éloignait doucement de lui. Ce fut sans doute à ce moment là qu'il s'assoupit. En tous cas, il ne resta pas longtemps endormi : il fut réveillé brusquement par un marin qui le secouait comme un prunier en lui gueulant dessus, le gratifiant d'un nuage de fumée venu de la pipe qu'il avait au bec :
Holà, moussaillon ! Réveille toi y va y'avoir du grabuge !
Quand le vieux loup de mer se fut aperçu que le jeune homme avait enfin ouvert les yeux, il le lâcha et se précipita sur le pont, sabre au clair. Marc se leva tant bien que mal, les épaules endolories par l'étreinte de son réveil improvisé, et regarda par dessus le bastingage. Un navire somptueux se dessinait un peu plus loin au Nord, un troix mâts au moisn aussi grand que la Nayade, apparemment un navire marchand.
Du grabuge ? s'interrogea à voix haute le marin, il ne risque pas de nous attaquer, ce n'est qu'un navire marchand.
Mais en voyant les autres marins brandir leurs armes, la bave aux lévres, il se posa des questions et regarda aux alentours. Il n'y avait pourtant pas de navire qui semblait attaquer la Nayade. Que se passait il ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Safana
Dragon mûr
avatar

Nombre de messages : 600
Localisation : Dans un Songe
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Lun 12 Juin 2006 - 17:43

Les pirates étaient tous exités a l'idée d'assaillir un bateau marchand de cette taille. Claudia ne prit pas la peine de sortir de lame, et sourit fièrement, a chaque fois qu'ils s'approchaient du Navire, les yeux des marchands s'agrandissaient, tenaillés entre la peur et le sang froid. Le marchand dirigeant le navire prit la parole, alors que les navires étaient a quelques metres l'un de l'autre.

"Boucaniers ! Rangez vos armes et partez, il n'y aura pas de sang de versé."
Le rire des pirates retentit derrière ces paroles quand Claudia reclama le silence d'une tournure de main.

"Messires, nous souhaitons juste vos marchandises, le sang ne nous derange pas plus que vous. Quittez votre navire ...
- Chienne ! Approches !"

Claudia sourit d'avantage, et les pirates, sous cet affront, sautèrent sur le bateau adverse et le combat s'engagea. La Femme admira le spectacle, puis, lorsqu'elle eu descidé de se bouger, elle passa doucement, avec la grace d'une grande de ce monde, de 'lautre coté, deguaina ses deux sabres et ne fit que se defendre des soldats se jetant sur elle : elle en éventra un, entailla lescuisses d'un autre, avant de lui couper les mains ; puis continua ce qui semblait un jeu, quand elle reçut une balle dans l'épaule, elle tourna vivement la tête, fixant le Capitaine marchand, l'arme au clair. Elle ne prit pas la peine de se tenir l'épaule, cependant elle rangea l'un de ses sabres et fit face a l'homme qui l'avait insulté. Ils se fixèrent, puis l'homme se jeta sur la femme, et un enchainement plutot gracieux pour un combat s'en suivit. Le sourire de Claudia avait disparu, et un regard ampli de mystère était fixé sur l'ennemi. Une ouverture et elle lui enfonça la lame dans les côtes. L'homme sombra au sol et tous les combats furent terminés. Claudia tira le commodor suffoquant sur le pont, au milieu de tous, puis posa doucement son pied sur le cou de l'homme.

"Je vous remercie, Messire, de bien vouloir nous offrir vos présents.
- Chienne de Read ... vous serez tous pendus comme des hors la loi, et sans honneur et ...
- Chut. Des hors la loi, il est vrai. Mais l'honneur, nous en aurons toujours plus que L'homme qui vous sert de Dirigeant."

Elle retira son pied, et regarda ses hommes tenir les prisonniers.

"Pas de prisonniers, quand a cet homme, jetez le a la mer."


Tous s'executèrent puis cherchèrent les marchandises, la femme prit un fume cigarette et l'alluma. Elle demanda a son second :
"Combien de pertes ... ?
- Deux mort, et cinq blessés Capitaine."

Elle ne dit rien, mais son attitude trahissait son inquiètude.

"Prenez tout ce dont nous avons besoin, et faites exploser ce Navire."

Elle se detourna vers la Nayade, le regard vide, et le sang coulant sur sa chemise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Lun 12 Juin 2006 - 18:36

Marc n'en croyait pas ses yeux, ni ses oreilles. Du pont de la Nayade, il avait assisté au massacre des marchands innocents.
Mais où suis-je tombé ? souffla t'il.
Des marins lui avaient autrefois parlé des pirates, mais aux yeux du jeune homme alors encore enfant, il s'agissait d'histoires à faire peur. Mais maintenant, il en était moins sûr. Il resta longtemps bouche bée devant le meurtre du marchand et de son équipage. Un marin qui passait derriére lui, ramenant un tonneau de biére fraiche avec un sourire satisfait, le tira de sa torpeur :

Eh ! Reste pas comme ça, man, ou y'a un poisson qui va te prendre pour son conjoint !
Avec un rire gras, il repartit à sa sombre tâche. Quant à Marc, il décida d'attendre la capitaine sur le pont pour lui dire deux mots. C'était peut être effronté de sa part, mais elle avait interêt à trouver des arguments convaincants si elle voulait qu'il reste... Ne serait-ce que pour jouer de l'harmonica ! Puis il réfléchit. En fait elle n'avait pas grand chose à faire de ce moussaillon nouvellement arrivé, et elle n'aurait aucun scrupule à le virer aussi sec... ou à le noyer comme le marchand... D'autant qu'il devait lencombrer plus qu'autre chose... Il se décida à aller l'attendre prés de sa cabine quand même.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Safana
Dragon mûr
avatar

Nombre de messages : 600
Localisation : Dans un Songe
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Lun 12 Juin 2006 - 18:58

Claudia avait un petit sourire sur les lèvres, et elle accepta avec joie les tapes amicales que lui donnaient ses compagnons. Berthe, lorsqu'elle apercu le capitaine, l'applaudit avec enthousiasme.

"Et bien c'est du joli ceci Claudia."
Le Capitaine lui fit un clein d'oeil et ne dit rien, fredonnant un air victorieux et se dirigeant vers ses appartemants afin de se soigner et de savourer cette petite victoire. Tout en longeant les couloirs, les deux femmes rigolaient et discutaient.

"Berthe, il faudrait prevenir nos hommes que ce soir, on fetera notre butin.
- Avec Joie Fillette, m'enfin, d'abord il faut soigner cette vilaine chose de cette épaule.
- J'avais presque oublié ... la joie retire la douleur ..
- Ne te réjouis pas trop, Mary était qu'elle aurait trouvé ceci très peu distrayant.
- Je n'ai pas besoin de toi pour savoir comment aurait réagi la Mère, vieille femme .."

Elle s'arreta de parler quand elle aperçut Marc près de la porte de ses appartemants. Elle ne l'autorisa pas a prendre la parole mais l'invita tout de même a entrer et de prendre place sur un siège. Elle s'assit elle même sur son fauteuil devant le large bureau.

"Berthe, ne nous eternisons pas."

La vieille femme revint avec une bassine remplie d'eau et un morcau de tissue, puis elle dechira avec une lame la chemise sur l'épaule de Claudia, qui restait impassible. Elle entreprit de laver le sang puis elle atrapa un ustensile et écarta la chaire de la plaie. La pirate eu une légère grimace de douleur.

"Bien ... Ahem. Que voulez vous 'Sieur Bolaï ?"

Tout en fixant le jeune homme, la vieille Berthe commença a laver la plaie.
"Mon Capitaine, la balle est ressortie."
Elle commença a recoudre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Mer 14 Juin 2006 - 12:06

Le jeune homme opta pour une approche prudente :
C'est une bien vilaine blessure que vous avez là, capitaine... ou devrai-je plutôt dire : mécréant ?
Il abandonna cette approche pour se laisser aller, bien malgré lui :
Moi qui croyait que nous étions d'honnêtes marins, des marchands ou simplement des explorateurs, je découvre avec horreur ce jour qu'en fait votre équipage et vous même tuez de sang froid quiconque vous refuse quoi que ce soit ! Allez vous me tuer aussi, tant qu'à faire, en me jetant aux requins ?
Il ne laissa même pas un espace de silence qui eut permis à Claudia de répondre.
Je vous ai vu verser le sang, et moi je ne suis qu'un pauvre innocent ! Je ne veux pas tuer comme vous le faites ! Vous ne m'aviez même pas dit...
Sa voix se brisa et il éclata en sanglots, conscient de sa bêtise. Qu'est ce qu'il allait devenir ? Sans doute allait il finir enchainé en mer, se noyant sous les yeux railleurs de la capitaine. Ou peut être allait il quitter ce bateau, et ne plus jamais trouver quiconque pour le prendre à bord ? Il avait cru un instant avoir toruvé son paradis, mais il s'était trompé, et cela le brisait comme un vase de porcelaine qui tombe sur un verre de cristal. Il s'agenouilla devant la capitaine, incapable de tenir debout, et prononça difficilement entre deux sanglots :
Par... don...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Safana
Dragon mûr
avatar

Nombre de messages : 600
Localisation : Dans un Songe
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Mer 14 Juin 2006 - 14:53

Claudia regarda l'homme agenouillé devant elle, et son visage resta de marbre, jusqu'a ce que la vieille femme lui rentre l'aiguille dans la peau et lui tira un grognement. Elle leva la main, puis la posa sur la tête du jeune homme ; elle ferma les yeux.

"C'est ... courageux de ta part de venir ainsi ... qu'elle franchise et ... bien que cela me tirerai les mains pour t'applaudir, il n'en sera point. Vous verrez combien il est difficile de vivre de nos jours, et pourquoi, ma famille, et tous les gens de ce navires sont partis sur cette voix. Au prochain arret près d'une grande ville, vous pourrez descendre."

Elle retira vivement sa main de la chevelure, comme par regret, puis son regard se perdit dans la contemplation de Marc.

"Vous travaillerez donc comme tout autre marin, si ce n'est plus, puisque vous irez aussi jeter un coup d'oeil dans les cales ... vous suivrez chaque marin qui a une profession differente, comme la vigie, le timonier, ou même le docteur. Entre temps, vous viendre ici, jouer .. Cela ne durera que deux jours, car notre direction est vers la ville d'Agnalain, et ce sera la que vous pourrez descendre.
Vous pouvez vous retirer avec Berthe, elle aura besoin d'un assistant pour les blessés, apart si, bien sur, vous avez quelque chose a ajouter .. ?"

la vieille femme acheva son ouvrage et essuya le sang coulant sur la peau de Claudia, puis ramassa ses affaires et alla vers la sortie. La Capitaine se leva, ne prit pas la peine de se revetir et alla au fond de la salle, regarder la mer a travers les vitres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Sam 17 Juin 2006 - 22:21

C'est ainsi que Marc passa les deux jours suivants entre le timonier et le guérisseur, en passant par le cuisinier et l'observateur. Il n'aimait cependant pas ce poste car il était pris de vertiges lorsqu'il se trouvait tout en haut du grand mât, malgré l'impression de puissance qu'il ressentait, debout dans l'étroit panier, avec le marin la plupart du temps ivren mais assez lucide pour signaler un dauphin à trois nautiques du bateau. Ce fut toutefois auprés d'un vieux loup de mer, qui avait toujours travaillé avec Claudia mais aussi avec son prédecesseur, que Marc apprit le plus de choses. Il n'apprit d'ailleurs pas que les rudiments du travail à bord de la Nayade, il apprit également quelques passes d'armes simples mais efficaces, mais aussi beaucoup de choses sur l'équipage, la mer, et même la capitaine.
'l'est trés gentille pour une pirate, c'est moi qui te l'dit, gamin, disait il alors qu'ils observaient la mer, le premier soir. J'pense pas qu't'en trouv'ra deux comme elle, mais 'fin 'l'a son p'tit caractére aussi. Elle sait c'qu'elle veut, tu vois, gamin. Moi j'la connais d'puis qu'elle est gosse presque, et j'peux te dire que d'jà enfant elle donnait du fil à r'tordre à ses vieux, c'est moi qui te l'dit !
C'est avec cet homme que Marc passa le plus clair de son temps, en fait, durant ces deux jours. Dés qu'une minute de temps libre s'offrait à lui, il allait le rejoindre à la proue du navire, son endroit favori, et ils discutaient de tout, des mouettes, de la terre, des vaches... Le jeune homme découvrit que, malgré ce que l'on racontait sur eux, les pirates avaient le coeur sur la main, du moins celui là, avaient une famille, des amis, et vivaient comme n'importe qui hors des longues escapades sur l'étendue bleue qu'ils adoraient plus que la prunelle de leurs yeux. Au bout des deux jours, lorsqu'ils arrivérent en vue de leur port d'attache, Marc en finit par regretter ce qu'il avait dit à la capitaine. Il décida de lui en parler plus tard, car à l'instant même tout le monde s'activait, même lui, à descendre les voiles et préparer l'approche finale.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Safana
Dragon mûr
avatar

Nombre de messages : 600
Localisation : Dans un Songe
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Sam 17 Juin 2006 - 23:30

Le Navire arrivait a présent les voiles fermées, et toute apparence dissimulée au port d'Agnalain. Deux marins attachèrent les amarres et une large planche de bois fut installée et callée afin de circuler sans gène.
Claudia descendit du gouvernail et parla a son Second.


"Nous ne restons pas longtemps, je veux des ravitaillements. Je vais vendre des objets de valeurs a la taverne, j'ai deux clients. Laissez les marins agir librement, mais qu'il reste toujours du monde sur le navire."

La seconde hocha de la tête et Claudia descendit de la Nayade, puis s'adressa a Marc :

"Tu es libre de partir maintenant, Monsieur Bolaï."
Elle leva légèrement son chapeau et inclina la tête, avant de s'engager vers la taverne du coin.

Elle alla directement s'assoir a une table vide, retira son chapeau et attendit, la main posée sur un verre d'alcool fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Dim 18 Juin 2006 - 17:05

Marc ne savait plus trop quoi faire. Il était à quai, libre de s'en aller comme bon lui semblait, et pourtant... Il regarda la mer se teindre d'une lueur rougeâtre sous l'astre flamboyant qui s'éclipsait à l'horizon et soupira. Se tournant vers la terre ferme, il aperçut la capitaine s'engager dans les ruelles étroites des docks. Sur une impulsion plus que pour autre chose, il décida de la suivre discrétement. Il ne savait pas encore tout sur le travail de pirate, et encore moins sur la fonction enviée de capitaine. Il avait là une occasion en or d'en apprendre plus. Il fendit donc la foule en direction de là où avait disparu Claudia. Il la vit un peu plsu loin et, de ruelels sombres en ruelles sombres, elle le mena à une sombre auberge des quais, dont la pancarte défraichie indiquait : "La siréne assoiffée". Il se faufila rapidement et sans se faire voir à l'intérieur, et s'installa dans un coin sombre, où personne ne pouvait le voir, en face d'un vieil homme ivre mort qui puait la morue. De là, il obrserva ce qui allait se passer entre Claudia et l'homme qui vint s'asseoir en face d'elle d'un air bourru, la démarche claudiquante. Sa voix grave et éraillée se fit entendre dans toute la salle.
Alors, y'a quoi aujourd'hui ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Safana
Dragon mûr
avatar

Nombre de messages : 600
Localisation : Dans un Songe
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Dim 18 Juin 2006 - 19:18

Claudia bu une gorgée puis posa doucement le verre sur la table. Elle répondit, le son de sa voix bien moins dérangeant :

"Bonjour l'Ami, mon voyage s'est bien merci je te remercie de t'en inquièter. J'ai ceci ..."

Elle passa sa main dans sa veste de Capitaine et chercha dans une poche, puis en sortit un objet recouvert et protegé d'un tissu épais de couleur veloutée. Elle deplia le linge et en sortit un Saphir tenant dans la paume de sa main. L'homme en face equartilla les yeux, et sa voix brute se fit plus douce.

"Claudia, non d'un jabot ! Ou as-tu trouvé ceci ?! Laisses moi le peser."

La femme tendit la pierre et regarda son client qui lui même regardait avec des yeux brillants la pierre bleu refleter une lumière bleutée sur ses mains. il lui rendit la merveille et apporta sa chope a ses lèvres.

"Alors ça t'interesse ?
l'Homme agita sa chope vivement et répondit :
- La question ne se pose pas. Qu'est-ce que tu veux ?
- La possibilité d'etre présentée au Commodor Tyrar, et la Carte menant a l'Ile Maudite.
- L'Ile Maudite ?!? Femme tu as perdu la tête ! Tu n'en reviendra pas
- Ca ne te coute rien a toi, et puis tu aura au moins ce souvenir de moi, il vaut beaucoup plus que ces simples choses ..
- Rah, les femmes ... Bon bon, c'est d'accord ... Rendez-vous dans une demi-heure devant cette taverne."

Claudia sourit et lui posa entre les mains la pierre, puis termina son verre, descidant que son autre client pourrait attendre, elle se leva, posa les pièces sur le comptoir puis sortit de la taverne.
Après qu'elle soit sortie, on pouvait entendre un groupe de bougres parler d'elle comme étant "la fille de Read", ou alors "un putain comme toute femme pirate".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Mar 20 Juin 2006 - 12:23

Marc rougit de colére sous les insultes portées à sa capitaine, mais ne jugea pas prudent d'expliquer ce qu'il en pensait vu la différence de carrure entre lui et les marins, ainsi que le nombre. Il sortit donc à la suite de Claudia et se planta devant la taverne. Un mendiant le fit sursauter en lui tendant une sébile avec trois malheureuses piéces, dont un fausse, sous le nez.
La charité, monseigneur.
Le jeune homme baissa les yeux sur le mendiant et aperçut avec que le pauvre homme était aveugle. Ses yeux d'nu blanc laiteux semblaient fixer pourtant le visage du marin avec intensité... Marc haussa les épaules et murmura un :
Désolé, je n'ai rien, ne serait-ce que pour moi...
A ces mots, une idée lui vint à l'esprit. Il retourna chercher sa couverture sur La Nayade et s'emmitouffla dedans, devant la taverne. Comme ça il pourrait tout entendre sans être vu, et à la limite passer pour un mendiant comme les autres. Il s'installa à côté de son compére et attendit ainsi que Claudia revienne.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Safana
Dragon mûr
avatar

Nombre de messages : 600
Localisation : Dans un Songe
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Sam 24 Juin 2006 - 14:31

Claudia revint a l'heure indiquée, vétue cette fois-ci differement qu'a son habitude, ayant préféré ne rien mettre sur sa tête, devoilant sa chevelure cuivrée au soleil. Elle avait échangé son manteau de capitaine pour une veste plus feminine, et attendait devant la taverne. L'homme revint lui aussi, s'étant permis un peu de retard. Il tendit le parchemin a la femme qui le fourra directement dans son corsage, puis il la mena a travers les petits ruelles, genre de raccourcit qui debouchait sur l'allée plus large de la demeure des Commodors. le pirate s'eclipsa, après avoir annonçé la dame, et Claudia suivit toujours le chemin qu'on lui indiquait.
Elle entra dans le batiment et s'installa doucement dans un boudoir, quand le Grand homme vint la rejoindre. Il s'inclina doucement, puis baisa sa main. Claudia ne leva pas le visage.


"Bonjour Dame ... Que me vaux le plaisir de cette venue .. ?
- Dame Read. "
Elle leva les yeux et fixa gravement l'homme, qui eu un hoquet de surprise puis se retenu, d'un raclement de gorge. Il lacha la main de la femme.
"Claudia ... Qu'est-ce que tu veux .. ?
- Mon cher ami .. vous ne parraissez pas heureux de me voir ...
- Jamais votre venue ne m'apportera le bonheur, tant que vous serez a jamais partie sur notre mer.
- Rah. Pauvre homme.
- Cesse Claudia, que veux-tu, pour me tuer encore ?
- Je serais bien venue t'achever, mais ce temps n'est pas encore arrivé. Je voulais juste recuprer ce qui m'appartiens.
- Claudia tu .. tu ne peux pas ... c'est une dot.
- Je sais ce que c'est, et je le veux.Elle pointa sa lame sur l'homme.
- Bien. "
Il alla dans la salle d'a coté et revint avec une amulette.
" Le reste, tu ne peux l'avoir.
- Le reste, je n'en ai que faire.
- Pars Claudia .. il suffit maintenant."
Elle se dirigea vers la porte exterieur du boudoir et dit, en se retournant.
"Je voulais aussi te voir, peu être pour la dernière fois ... Je vais a l4ile Maudite.
L'homme se retourna et la regarda, médusé, il se dirigea vers elle et l'atrapa par les épaules.
- C'est pour ça que tu veux cette amulette .. Claudia .. folle que tu es ... Rah. Pars, meurt, et laisse moi mourir en paix."

Il lui vola un baiser sur le coin de sa bouche et la laissa partir, le regard froid et distant a présent.
Claudia corut a travers les couloirs et sortit du batiment, l'air vraiment joyeux inscrit sur son visage. Elle s'assit contre un arbre, près de la route, et regarda l'amulette, un sourire gravé sur sa bouche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Sam 24 Juin 2006 - 15:01

Marc avait suivi Claudia, mais n'avait pas pu entrer dans le sombre bâtiment. Il s'était donc contenté de rester à quelques métres de l'entrée, en attendant de voir sortir une capitaine exultante de joie, bien qu'il ne sut pas pourquoi. Il la fila jusqu'à un arbre au côté duquel elle s'installa, et il vit qu'elle sortit un objet qu'elle admira longuement. Ce fut alors qu'il décida d'entrer en scéne. Abandonnant sa couverture là où il s'était caché pour observer la pirate, il s'approcha d'un air innocent et feignit de reconnaitre Claudia. Il s'approcha d'elle, un sourire radieux sur le visage, et lui adressa un air des plus avenants.
Capitaine, bonjour ! Je ne pensais pas vous trouver ici... Plutôt dans une sombre auberge mal famée, en train de vendre votre butin sur le marché noir.
Il n'avait pu s'empêcher de donner nu ton cassant à cette pique, et ce malgré lui.
Enfin, comme je vois vous êtes sans doute plus élevée que cela. J'espére que je ne vous dérange pas...
Il inspira un moment et lâcha -enfin... sa bouche articula contre son gré- :
Je resterai sur la Nayade, à votre service, Capitaine.
Il faillit s'étouffer en s'entedant prononcer ces mots puis il se reprit :
Enfin... Si cela ne vous gêne pas, bien sûr. Je crois que l'aventure de la piraterie me tente plus que je ne voulais bien me l'avouer avant.
Puis il fit semblant de s'apercevoir que la capitaine était absorbée dans la contemplation d'une amulette.
Et... Qu'est ce que c'est que cela ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Safana
Dragon mûr
avatar

Nombre de messages : 600
Localisation : Dans un Songe
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Sam 24 Juin 2006 - 15:16

Claudia leva les yeux et fixa Marc. D'un ton pas plus simpathique que celui du jeune homme elle lacha :

"Et bien .. Vous etes allé voir un des Commodor et vous a refusé. Donc vous vous tournez vers moi. Quelle simpathique descision. Et si je refuse ... ?"

Elle se releva et accrocha l'amulette a son cou.

"Quand a ceci, c'est la clef. Celle du trésor de l'Ile Maudite ... ma prochaine destination, et peu etre la dernière."

Elle sourit franchement, ce qui illumina son visage.

"Allez Mousaillon. En route."

Elle lui donna une claque dans le dos puis descendit les ruelles en sa compagnie, jusqu'au navire, ou les marchandises étaient embarquées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Sam 24 Juin 2006 - 15:37

Marc ne se fit pas prier. Bien que seul, il travailla avec une ardeur redoublée sur le navire déserté pas les autres marins, partis retouver leurs familles -ou leurs putes... Aprés avoir débarassé le pont, il passa un coup de serpilliére puis, en fin d'aprés midi, il alla rechercher discrétement sa couverture qui, par chance, n'avait pas disparu. Rentré au navire, il rangea promptement la chambre commune des marins. C'est à cette occasion qu'il se rendit compte qu'il était loin d'être le plus sale des marins présents à bord de la Nayade, et ce malgré le bordel qui le caractérisait. Puis il se prépara à manger dans la cuisine avec un poisson qu'il avait pêché un peu plus tôt dans la journée. Tout en faisant cuire sa rascasse, il pensa à la capitaine. Il ne savait pas si elel était dans sa cabine mais entreprit tout de même de lui préparer une part de poisson. Il ne l'assaisonna pas, ne connaissant pas les goûts de sa supérieure, mais mis sur le plateau d'argent qui était destiné à Claudia tous les pots d'épices qu'il pût trouver. Quant à lui, il mangea son poisson nature, avant de se rendre à la cabine de la capitaine, dont il toqua la porte, le plateau jouant les équilibristes sur son autre main.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Safana
Dragon mûr
avatar

Nombre de messages : 600
Localisation : Dans un Songe
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Sam 24 Juin 2006 - 15:49

Le Navire était presque vide.
Le Capitaine jouait tranquillement de l'ocarina quand on frappa a sa porte. Elle posa l'instrument, revetit une longue chemise sur son corps propre, puis alla a la porte. Elle atrapa une lame au passage et ouvrit doucement, aperçut Marc et ouvrit en grand la porte, le laissant entrer, puis elle posa sa lame et retourna s'assoir sur le divan, posant sa main sur l'ocarina. Sa fouine se faufila sur ses jambes nues et s'agrippa a son épaule. La femme aperçut le plateau.


"Oh .. c'est très gentil ..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   Sam 24 Juin 2006 - 15:57

Marc rougit jusqu'à la racine des cheveux.
Je m'imaginais bien que vous deviez avoir faim, et puis... Sans personne vous devez fameusement vous ennuyer... Autant pour moi ce n'est pas le travail qui manque, autant pour vous...
Puis il remarqua l'ocarina et ouvrit de grands yeux.
Oh ! Vous faites de l'ocarina. C'est un trés bel instrument que vous avez là...
Il rougit de plus belle, se rendant compte de sa bêtise en disant cela, mais il continua :
Il me semble que vous savez que je fais de l'harmonica. Nous pourrons jouer ensemble quand vous aurez mangé, si vous le souhaitez.
Puis il se retira, laissant la capitaine à sa rascasse. Il descendit dans la chambre et sortit son harmonica, histoire de bien être sûr qu'il jouait toujours pas trop mal. Il ne voulait pas paraitre plus ridicule aux yeux de Claudia, même s'il pensait avoir déjà atteint une belle performance...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Nayade, princesse des eaux.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Nayade, princesse des eaux.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Toutes les eaux sont couleur de noyade. [PV Aélis]
» Eaux croupies, rattus norvegicus
» Dégâts des eaux [Jena]
» [ Toutes les eaux sont couleur de noyade ] - [ PV ]
» Pierre, sauvé des eaux!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Héroic-Fantasy RP :: L'index des RPs. :: Histoires Achevées-
Sauter vers: