Ce n'est pas la fin. Ce n'est même pas le commencement de la fin. Mais c'est peut-être la fin du commencement. A vous de continuer l'histoire...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un conte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kyhria
Dragonnet
avatar

Nombre de messages : 98
Localisation : Dans le silence amical d'une lune complice
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Un conte   Lun 3 Avr 2006 - 19:44

En des temps reculés, lors que l'humanité n'était qu'un rêve, vivait un vieux Sage.

Son savoir était tel que nul ne pouvait rivaliser avec lui.

Il avait deux jeunes femmes attachées à son service, l'une d'essence divine se prénomait Arwinnia, l'autre tirant ces origines des abysses s'appelait Soliina.

Toutes deux avaient une beauté capable de ravir le coeur de tous les hommes.

Mais Arwinnia était plus connue pour sa vivacité d'esprit que sa beauté, tandis que Soliina pour sa tenacité.



Sentant son heure proche et le besoin d'indépendance de ces élèves, le Sage décida de poser une derniere épreuvre à ces deux disciples.



C'est ainsi qu'il les réunit et tint se discours :



- Mes enfants, vous n'avez servit fidèlement depuis bien des années.

Il est temps maintenant de vous rendre votre liberté.

Mais j'ai en ma posession un objet donc je voudrais faire un lègue, avant votre départ. Malheureusement cet objet est unique et ne peut être partagé.

Je vous remets ces deux verres, la première qui remplira le verre de la rosée du matin et me le rapportera, recevra le Glaive de Lumière.





Chacune repartit donc avec leur verre.

Soliina consciencieuse et opiniatre se leva tôt le matin alla recuillir la rosée goutte à goutte sur les feuilles des arbres et des fleurs.

Mais le Soleil fit évaporer la rosée bien avant qu'elle eu le temps de remplir son verre.
Que cela ne tienne ! Elle le refera demain, après-demain... ainsi de suite jusqu'à remplir complétement le verre.

Arwinnia de son coté, chercha un linge propre, alla l'étendre le soir sur une surface plane en extérieur et en ayant pris le soin de bien fixer l'étoffe pour qu'il ne s'envole point au premier coup de vent.

En une matinée, elle parvint à remplir son verre et alla l'offrir au Sage qui lui fit don du Glaive.

Aussitôt qu'elle le reçu, elle tira la lame de son fourreau, le brandit dans les airs. De la lame jaillit une lumière aveuglante et puis Arwinnia se mit à s'élever dans les cieux. Arwinnia pouvait maintenant se rendre de lieu en lieu à une vitesse extraordinaire.

Bien, bien plus tard, Soliina revint trouver le Sage avec son verre qu'elle avait eu tant de mal à remplir.

Quel fut sa déception d'apprendre que le prix a déjà été remporté.

Elle pleura toutes les larmes de son corps.

Le Sage touchait par la détresse et les efforts de son élève, lui dis ceci pour la consoler :

- Je ne peux malheureusement t'offrir le Glaive que tu désires, car il appartient maintenant à Arwinnia.

Mais je peux t'offrir le moyen de t'approprier ce Glaive.

Voici cette hache de lancer qui a la propriété de revenir à son lanceur.

Il te suffit maintenant de retrouver Arwinnia, lorsque tu la verras brandir son glaive, ferme les yeux pour ne pas être aveugler par la lumière et lance la hache dans sa direction....
Ainsi armée Soliina, parcours le monde à la recherche d'Arwinnia, à chaque fois elle voit un trait de lumière zébré le ciel, elle ferme les yeux et lance sa hache qui gronde en fendant l'espace.

Mais à chaque fois elle rate Arwinnia et sa hache lui reviens dans les mains. Et inlassablement elle reprends sa quête.

C'est pour cela que depuis la nuit des temps, l'éclair précède toujours le tonnerre. Car l'orage est le champs de bataille de nos deux héroines
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.leslarmesduchaos.fr
 
Un conte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Mille Marches : Premier Conte "Gangrenâge"
» UN AMI D'UN SOIR (conte pour Halloween)
» Conte de Noel et autres nouvelles
» Un conte d'Arfhëll Lutin ou une farce !
» Bienvenue à Amaury Conte!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Héroic-Fantasy RP :: Les histoires. :: Histoires Héroic Fantasy-
Sauter vers: