Ce n'est pas la fin. Ce n'est même pas le commencement de la fin. Mais c'est peut-être la fin du commencement. A vous de continuer l'histoire...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Monde des Ténébres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Le Monde des Ténébres   Ven 6 Oct 2006 - 18:30

L'église à côté sonna 20h, Baptiste mangeait tranquillement une salade composée, debout dos contre son bureau, sur un fond de Metallica. Le chat, confortablement blotti dans l'oreiller du jeune homme, ronronnait doucement au rythme de se respiration. Tout semblait calme. Trop calme ? Baptiste chassa cette pensée de sa tête. "Je me fais des idées...", pensa t'il. Il posa son assiette dans l'évier. Puis il ouvrit son ordinateur portable et l'alluma.
Tout à coup, alors qu'il regardait la barre de Windows défiler sur l'écran, trois coups retentirent à sa porte. Il sursauta mais se reprit rapidement. Il alla à la porte et ouvrit, tout en prenant le soin de laisser la chaine qui retenait la porte. Une dizaine de gosses déguisés en diverses créatures attendaient devant la porte, grinçant de leur voix infantile:

"Des bonbons !"
Baptiste souffla, puis prit un air horrifié, il cria :
Au secours ! Des monstres ! Des bonbons, vite !
Il se précipita dans sa cuisine et chopa la boite de bonbon. Il en piqua un et retourna à la porte. Il donna deux bonnes poignées au groupe qui, heureux de cette capture, n'en demanda pas plus et s'en retourna terroriser les voisins du dessus. Baptiste afficha un air soulagé et referma la porte. A peine se mit il à marcher vers la piéce principale de son studio que déjà il entendit de nouveau des coups frappés à la porte. Il arbora un sourire ennuyé, rouvrit la boite de bonbons, en repiqua un et rouvrit la porte. de nouveau, des gosses -pas les mêmes, heureusement- lui demandérent des bonbons. Il vida sa boite dans la leur, estimant que ces enfants devaient être les seuls à oser grimper autant de marches... Les heureux servis se montrérent plus insistants, demandant encore des bonbons, mais Baptiste parvint à leur faire comprendre qu'il n'en avait plus. Il referma la porte et retourna une fois de plus vers le lit qui décidemment l'attirait de plus en plus... On toqua une troisiéme fois à la porte un coup sec...
L'étudiant fit la moue un instant, soupira et retourna à sa porte. "Décidemment, le quartier ne manque pas d'enfants courageux...", se dit-il. Il ouvrit, le regard noir, tout en se demandant ce qu'il allait leur donner cette fois-ci.
Sophie lui tomba dans les bras, les yeux clos. Il sentit un liquide chaud couler sur ses mains alors qu'il rabattit ses bras contre le dos de son amie. Il regarda. Du sang. Du sang coulait d'une plaie béante dans le dos de sa meilleure amie. Loin d'être horrifié par le sang, il garda la tête froide. Jetant un dernier regard dans le couloir, il referma la porte, le corps inerte de la jeune femme dans ses bras. Il alla la poser sur son lit, chassant le chaton, et alla immédiatemment fermer la porte à double tour, mit la chaine, ferma sa fenêtre et ferma le rideau qui lui servait de volet. Pui il se pencha sur le corps de celle qu'il aimait. Il prit son pouls. Faible, mais elle respirait. C'était déjà ça. Il lui enleva ses lunettes et ouvrit sans réfléchir les premiers boutons de la chemise de la blessée, pour qu'elle puisse respirer. Il resta immobile un instant, histoire de détecter tout bruit suspect. Rien, à part la repiration de sa damoiselle. Il la tourna sur le flanc, pour voir son dos. La plaie n'était pas belle à voir. Ca pissait le sang.

Bapt... iste...
Le marmonnement de l'étudiante rasséréna son ami. Il arracha la chemise à l'endroit du trou, puis entiérement. Il s'aida du tissu pour éponger, puis il amena à lui la pharmacie qui se trouvait sous son lit (Au cas où, s'il n'arrivait pas à se lever le matin.). Il saisit l'alcool à 90° et en imbiba une serviette négligemment posée là. Il nettoya la plaie encore et encore, jusqu'à ce qu'il parvienne à voir la blessure. Blessure par balle. Une seule, entre les omoplates, juste au dessus du soutien gorge. C'était un miracle si elle était encore vivante... Il prit un paquet de compresses et les posa dans le trou. Il fallait arrêter l'hémorragie. Ses cours lui revinrent à l'epsrit. L'hémostase, une minute en temps normal, mais vu l'afflux de sang, là ce serait plutôt cinq minutes... Et encore, si l'hémostase était possible.
Sophie ! Tu m'entends ? Si tu m'entends...
Il prit sa main tremblante dans la sienne.
Serre la main gauche deux fois.
Il sentit la main se serrer deux fois.
Est ce que tu peux parler ? Deux fois pour oui.
Deux fois.
Alors parle. Dis moi, qu'est ce qu'il s'est passé ?
Un gémissement. Un sanglot.
Ca... brûle...
Baptiste, toujours réaliste, lui expliqua :
Normal, j'ai mis de l'alcool à 90°... Alors qui t'as tiré dessus ?
Elle ne lachait pas sa main.
Jo... hnatan...
Baptiste fronça les sourcils, il vérifiait sans cesse l'évolution de l'hémorragie. Elle avait les muscles trop tendus... Une seule solution. Il sortit un petit flacon de sa poche et le mit dans la main gauche, qui se ressera instinctivement.
Tiens, respire ça. Bien fort, et autant qu'il le faudra.
Elle tâtonna, mais parvint à ouvrir le flacon et à le mettre sous son nez.
Respire bien fort !
L'effet ne se fit pas trop attendre. Les muscles se détendirent. Baptiste rajouta des compresses.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Le Monde des Ténébres   Sam 21 Oct 2006 - 19:51

Que l'hémorragie s'arrête enfin fut l'affaire d'une poignée de minutes et de compresses, mais pendant lesquelles Baptiste se sentit plus stressé qu'il ne l'avait jamais été. Sa meilleure amie était en danger. Mille fois il s'était imaginé en héros sauvant la jeune femme, dans des scnées plus imprbables les unes que les autres, mais maintenant qu'il y était enfin, il ne se sentait vraiment pas à l'aise...
Quand, enfin, il s'aperçut que le sang avait suffisamment coagulé, il reprit une fois de plus le pouls de la vampire, constata qu'il était audible, et retira précautionneusement les compresses. On sonna à sa porte. Il préféra ne pas ouvrir. Les sonneries se firent plus insistantes. Baptiste les ignora superbement. Il remarqua à peine que son chat s'était paré, oreilles baissées, le poil hérissé, à l'attaque, devant la porte. Cette image le conforta dans son choix. Les sonneries s'arrêtérent. Son téléphone sonna. Il soupira, et décrocha.

"Oui ?
-Bonsoir, monsieur Dubray.
-Oui ? Qui êtes vous ?
-Un ami... qui vous veut du mal..."
La voix était fronde et paraissait lointaine. Baptiste uet un frisson mais continua à enlever les compresses qui restaient. Le trou béant commençait déjà à cicatriser. Et, surprise, la balle était tombée sur les draps. Le jeune homme ne se laissa pas décontenancer et répondit du tac au tac :
"Je vois, mais encore ?
-Vous détenez quelque chose qui nous interesse chez vous.
-Mes cours interessent peu de monde, vous devez être un psychopathe pour les vouloir..."
L'homme à l'autre bout du fil s'énerva :
"Ne jouez pas avec moi, monsieur Dubray. Nous pouvons vous briser.
-Ah ? Parce qu'en plus vous êtes plusieurs ? Vous pouvez me passer le médecin psychiatre qui se charge de vous ?"
Il y eut un instant de flottement, puis l'interlocuteur raccrocha. Baptiste se tourna vers Sophie et souffla à son amie inconsciente :
Dans quoi t'es-tu encore fourrée, Sophie ?
Nulle réponse ne sortit des lévres de la jeune femme. Baptiste reprit son flacon, sniffa un coup et le referma, puis il le remit dans sa poche, puis il prit sa chaise et s'assit en face de sa jeune amie, qu'il observa longuement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Le Monde des Ténébres   Jeu 26 Oct 2006 - 18:49

Aprés de longues minutes d'attente, les yeux se rouvrirent. Baptiste fut emerveillé par ce moment. Déjà, plus jeune, en faisant animateur de colonie, il avait été envoûté par les yeux des enfants qui se réveillaient aprés la sieste. Sauf que là ce n'était pas un enfant qui relevait ses paupiéres, dévoilant un iris marron, encore dilaté et embué, c'était sa meilleure amie. Il sourit. Elle expira trés fort et sourit à son tour, refermant ses yeux un bref instant. Le jeune homme en avait le coeur au bord des lévres. Il se leva et alla chercher un verre d'eau sous l'oeil intrigué de son amie. Puis il vint lui donner. Elle refusa, faisant comprendre à l'étudiant qu'elle ne voulait -ou ne pouvait- pas bouger. Il acquiesça doucement et resta planté là, à la regarder. Au bout d'un long moment durant lequel ils se toisaient ainsi, elle murmura dans un souffle :
Merci.
Baptiste sourit franchement et, bien élevé, il répondit d'une voix légére :
De rien, toujours un plaisir.
Sophie soupira et tenta un petit rire.
Parce que tu fais ça souvent ?
Baptiste posa le verre d'eau sur sa table de nuit, au cas où.
Oui, tous les jours !
Il pouffa de rire et prit la main qu'elle lui tendait.
J'ai eu peur, Sophie. Trés peur.
Elle le fixa de ses grands yeux.
Et tu n'as pas fini d'avoir peur. Tu viens de rentrer dans quelque chose que je n'aurais jamais voulu te montrer.
Baptiste remarqua qu'elle rperenait rapidement du poil de la bête, pouvant former presque audiblement des phrases entiéres sans trop de mal.
De toutes maniéres, tu me connais. je serai tombé dedans un jour ou l'autre...
La jeune femme tenta de se redresser, mais renonça rapidement.
J'ai mal au dos. Tu m'as mis quoi ?
Baptiste montra l'alcool à 90°
Ca... Et des compresses. Baucoup de compresses.
Sophie hocha la tête.
Et ça donne quoi ?
Baptiste haussa les épaules, la regarda droit dans les yeux et lui annonça fiérement :
C'est entiérement cicatrisé. Et à mon avis il y a quelque chose surnaturel là dedans...
Son amie ouvra grands les yeux, éberluée.
Tu veux dire...
Il finit sa phrase :
Oui. Etre vampire, apparemment, ça t'a servi à quelque chose.
Elle ferma les yeux, et souffla longuement dans le coussin.
Je suis fatiguée.
Baptiste se leva.
Ben... Dors alors...
Elle ne se le fit pas dire deux fois.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Ëmmelinä
Dragon de la Génèse
avatar

Nombre de messages : 1721
Localisation : a côté de Nîmes
Date d'inscription : 12/02/2005

MessageSujet: Re: Le Monde des Ténébres   Sam 4 Nov 2006 - 17:55

Cette histoire tiens la route, la péripétie est sympa, mais ça reste un peu trop intriguant, je sais que tu veux garder le suspens, mais il y a quelque chose, ça fait, sans vouloir te blesser, histoire a grand spectacle, ou on s'attend a ce que le secret soit révelé plus tard. Disons que cet histoire est trop prévisible et manque de réalitée. L'exemple le plus flagrant de ce que je veux dire est celui ci: L'ennemi invisible qui toque a la porte sans la défoncer, qui apelle pour menacer juste après, sans se dire que finalement le héros était bien dans l'appartement puisqu'il a décroché et qu'il aurait pu rentrer et le buter sans problème.
Sinon, je ne te cacherais ni ne te flatterais en te disant que ton style d'écriture me plait toujours autant, peu de fautes (en fait je ne regarde plus les fautes, je te fais confiance maintenant), mais je pense que je regrette le thème des vampires, peut être tout simplement parce que je n'accroche pas aux histoires vampirique. Mais sinon, l'ensemble reste bien.

_________________
Lovecraft... Bienvenue dans un monde ou la raison laisse sa place à la folie pure...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.planet-tekno.com
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Le Monde des Ténébres   Sam 4 Nov 2006 - 19:38

Eheheh... L'exemple que tu me donnes est particulier ^^ Il y a une raison bien précise à ce que notre cher ami ne soit pas rentré, mais ait appelé... Mais chhhht... Vous verrez tout ça plus tard Wink
Sinon pour la manque de réalité de toutes maniéres c'est une histoire de science fiction alors...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Ëmmelinä
Dragon de la Génèse
avatar

Nombre de messages : 1721
Localisation : a côté de Nîmes
Date d'inscription : 12/02/2005

MessageSujet: Re: Le Monde des Ténébres   Sam 4 Nov 2006 - 19:46

Oui, mais tu as la réalité véritable, qui est celle dans laquelle on vit et la réalitée fictive qui est propre a l'histoire, ta réalité fictive a eu d'après moi un soucis au niveau de l'exemple que j'ai cité, mais si tu me dis que tu peux ratraper le coup Wink, je laisse faire ! Et excuses moi de n'avoir répondu plus tôt !

_________________
Lovecraft... Bienvenue dans un monde ou la raison laisse sa place à la folie pure...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.planet-tekno.com
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Le Monde des Ténébres   Sam 4 Nov 2006 - 20:33

NAN j't'excuse pas :p
Mais si t'inquiéte pas...
Sache que dans l'histoire rien n'est laissé au hasard... Pas même le chat xD

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Ëmmelinä
Dragon de la Génèse
avatar

Nombre de messages : 1721
Localisation : a côté de Nîmes
Date d'inscription : 12/02/2005

MessageSujet: Re: Le Monde des Ténébres   Ven 29 Déc 2006 - 16:20

Bon allez, balance nous la suite !

_________________
Lovecraft... Bienvenue dans un monde ou la raison laisse sa place à la folie pure...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.planet-tekno.com
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Le Monde des Ténébres   Sam 30 Déc 2006 - 0:38

Eh le voilà qui s'impatiente... Désolé ce sera pour plus tard, j'ai trois histoires sur le feu, un monde qui attend toujours d'être créé, et des amis à m'occuper, en plus des cours et autres broutilles de la vie... Donc !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Ëmmelinä
Dragon de la Génèse
avatar

Nombre de messages : 1721
Localisation : a côté de Nîmes
Date d'inscription : 12/02/2005

MessageSujet: Re: Le Monde des Ténébres   Dim 31 Déc 2006 - 18:33

Crying or Very sad

_________________
Lovecraft... Bienvenue dans un monde ou la raison laisse sa place à la folie pure...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.planet-tekno.com
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Le Monde des Ténébres   Sam 3 Fév 2007 - 16:36

Sophie se réveilla plusieurs heures aprés. Enfin... Du moins le supposait elle : Elle n'avait pas l'heure. En effet, Baptiste avait une haine de tout ce qui indiquait l'haure, et de ce fait n'avait que son portable pour jouer ce rôle. La jeune fille se frotta les yeux et passa doucement en position assise sur le lit, les yeux fermés, puis s'étira longuement avec un soupir de contentement. Son dos la titillait encore, mais si elle n'avait pas été là elle aurait cru que la balle logée dans son dos quelques temps avant n'était qu'un mauvais rêve. Elle ouvrit doucement les yeux. Baptiste était affairé dans la kitchenette, apparemment trés concentré sur le repas qu'il était en train de préparer, avec comme fond musical la bande originale du film "Good Bye Lenin". Le volet était toujours fermé, et apparemment il faisait la cuisine dans le noir presque complet, mais sans hésitation aucune.
L'étudiante se leva et passa une main dans ses cheveux bruns, qui devaient être dans un piteux état. Puis elle frotta rapidement ses vêtements pour les lisser un petit peu. Enfin, elle se frotta une nouvelle fois les yeux et se dirigea vers le coin cuisine pour rejoindre Baptiste qui n'avait apparemment pas encore remarqué le réveil de son amie. Elle passa derriére lui et posa délicatement ses mains sur ses yeux.
"C'est qui ?"
Baptiste fit semblant de réfléchir à haute voix.
"Alors... D'aprés Einstein et la loi de la relativité relative, nous sommes confrontés à un cas où ax+b serait égal à c donc..."
Il se retourna avec un grand sourire.
"C'est Sophie, de toute évidence..."
Il se fixérent. Batiste hésitait à l'embrasser, craignant qu'elle le prenne mal. Aussi la jeune fille, qui ne savait plus trop non plus ce qu'elle devait faire, passa à côté du jeune homme, posa une main sur son épaule et demanda :
"Qu'est ce que tu nous prépares de bon ?
-Du pain perdu. Pour le petit déj'.
-Bonne idée ! Au fait... Il est quelle heure ?"
L'étudiant grimaça et sortit son portable, regarda l'heure et répondit en rangeant son portable :
"Trés exactement 5h24 du matin."
Sophie porta une main à ses lévres pour étouffer son cri de surprise -ou un baillement ?
"Tu n'as pas dormi ?
-Non... Bah, t'inquiétes pas, j'ai l'habitude, en bon geek..."
La jeune fille lui jeta un regard sévére, mais Baptiste coupa court à ses remontrances :
"Comment va ta plaie ? Je peux voir ?"
Elle se retourna et le laissa examiner la cicatrice de ce qui avait été le jour d'avant un trou béant et sanguinolent. Il se dressa devant son amie et lui fit son rapport.
"Trés bonne cicatrisation. On peut dire que tu es solide...
-Ne plaisante pas, s'il te plait", le coupa t'elle.
"C'est bon..."
Il aurait voulu dire autre chose mais se retrouva les lévres collées à celles de son amie, qui l'avait par la même occasion enlacé. Lui, les bras ballants et les yeux ouverts de surprise, ne faisait qu'attendre que la tempête passe... Quand enfin la jeune fille se retira, elle le regarda avec un sourire malicieux.
"Désolée... J'ai pas su me retenir..."
Baptiste était à présent tout rouge.
"Euh... C'est rien..."
Sophie reprit son sérieux et lui déclara solennellement :
"Merci, Baptiste... Merci
-Ben... De rien c'est un plaisir..."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Monde des Ténébres   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Monde des Ténébres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le monde du jeu 2010, 10-11-12 septembre
» Inauguration de la plus puissante turbine à gaz au monde
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise
» La place d'Haïti dans le monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Héroic-Fantasy RP :: Les histoires. :: Histoires de Science Fiction-
Sauter vers: