Ce n'est pas la fin. Ce n'est même pas le commencement de la fin. Mais c'est peut-être la fin du commencement. A vous de continuer l'histoire...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Monde des Ténébres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Le Monde des Ténébres   Sam 18 Mar 2006 - 23:33

Juste une petite nouvelle comme ça, parce que j'ai envie ^^ Je le continuerai sans doute avec le temps...

La clé tourna dans la serrure de la porte du petit studio désordonné, éclairé faiblement par la lumiére tamisée du soleil filtrant à travers les volets de plastique bon marché. La porte s'ouvrit, râclant la sol dans un bruit de freins. Baptiste entra, retira la clé de la serrure et referma la porte avec son pied, tout en sifflotant le fameux "Divine Intervention" de Slayer. Il referma la porte à clé et posa cette derniére sur le meuble de bois qui bouchait l'entrée. Il se faufila jusqu'à son lit d'occasion et fit glisser de son dos le lourd sac de classe qu'il portait, le posant avec délicatesse sur les draps défaits. Il enleva également son blouson de cuir et son t-shirt noir Naheulbeuk. Il jeta un coup d'oeil au chaton qui s'étirait à présent avec langueur sur des vêtements sales épars, jetés là par le jeune étudiant fourbu. L'animal s'approcha de lui, s'assit sous son regard inquisiteur et lui adressa un regard indéchiffrable. Baptiste fit une moue dubitative, émit un petit "mmmmh", et dit au chat avec un petit sourire :
"Houlà... Je snes que tu as encore fait une bêtise, toi..."
Le jeune homme prit le chat et le souleva de terre, le portant à bout de bras sans effort. Le chaton ne pesait vraiment pas grand chose, il était plus léger qu'une plume, ce qui était normal, sans doute, vu sa taille. Baptiste colla le félin contre son coeur, renifla sa fourrure douce, et regarda à travers les poils noirs la gamelle de celui-ci. Elle était vide.
"Eh ben tant mieux, le chat, si tu vides bien ta gamelle comme ça."
Il se coucha sur le lit, faisant fi des affaires poées dessus, et faisant à peine l'effort de pousser négligemment son sac, qui tomba par terre avec un bruit sourd. Il lâcha le chaton, qui fit trois tours sur lui même avant de se coucher en boule sur le ventre de son maitre. Ce dernier tendit la main, appuya sur un bouton de la chaine hi-fi posée sur la table de nuit et aussitôt se mirent à retnetir les premiers applaudissements du concert "S&M" de Metallica. Le jeune homme soupira d'aise, caressa distraitement son chat ronronnant d'une main, et saisit de son autre main un gros classeur rigide, vert, et bourré de feuilles usées, sur lequel était marqué en gros caractéres, au feutre indélébile noir : "COURS ZOOLOGIE PREMIERE ANNEE". il l'ouvirt doucement, redoutant que des feuilles volantes ne s'échappent. Ces précautions futiles n'empêchérent pas plusieurs feuilles de s'envoler, et le classeur s'ouvrit alors que Baptiste tentait de rattraper les fuyardes avec l'énergie du désespoir. Il referma le classeur à temps, toutefois, par reflexe, si bien que les cours, bien que détachés, ne s'enfuirent pas à leur tour. Le chat, réveillé par tant d'agitation, se leva dignement et partit, apeuré, jeter un coup d'oeil à sa gamelle. Baptiste relâcha sa respiration, qu'il avait gardé pendant toute la durée de l'opération, à cause de la tension, et soupira de nouveau, mais pas d'aise, cette fois-ci... Il posa le classeur à plat sur son lit et se leva, partant à la chasse aprés les feuilles échappées. Il était à quatre pattes en train de fouiller sous son lit, et pensant que décidemment il lui faudrait acheter un aspirateur un de ces jours, quand on toqua à la porte. Il se leva promptement, lâcha les feuilles et les laissa tomber sur le classeur, et se dirigea vers la porte, tout en pensant : "Encore cette vieille pie de voisine qui considére que ma musique est trop fort..." Il n'avait pas l'habitude que des gens viennent le voir, à part ladite voisine, madame Goustebon, une vieille peau de quatre vingt balais qui passait son temps à râler, surtout aprés les jeunes... Il soupira, s'apprêtant à subir les vanies de la femme, et ouvrit. Il fut trés agréablement surpris : devant lui se tenait une jeune femme aux longs cheveux bruns, au visage fin et aux yeux profondément marrons, lunettes sur le nez, qu'il reconnut de suite.
"Sophie ! Qu'est ce que tu fous là ?"
Sophie baissa ses yeux, rosit légéremnt et bredouilla quelque chose comme :
"Ben je passait par là alors...
-Mais entre donc ! Tu es ici chez toi, comme tu le sais..."
La mailleure amie de Baptiste s'éxécuta et rentra, zigzagant dans le fouillis de la chambre de l'étudiant.
Elle s'assit son le lit et posa délicatement ses mains sur la bordure de celui-ci, laissant échapper un sourire à la vue des affaires éparpillées un peu partout dans le studio. Baptiste referma la porte à clé et se tourna vers elle, la fixant dans les yeux.
"Alors, quel bon vent t'améne ?"
Sophie eut un sourire un peu gêné, mais que se voulait malicieux.
"Je voulais te voir, c'est tout.
-Oh... Moi qui d'habitude me bats pour que tu viennes, je suis impressionné que tu viennes de toi-même sans même me prévenir aujourd'hui.
-Je ne voulais pas te déranger... commença la jeune femme.
-Non, non, tu ne me déranges pas." coupa le jeune homme.
Il y eut un silence pesant. Mais le chat, dans sa bienveillance extrême, eut la bonté de miauler pour demander que l'on remplisse sa gamelle. Baptiste se tourna vers lui, soupira et se dirigea vers le sac de croquettes pour remplir le bac de plastique avec les croquettes à l'odeur -comme au goût sans doute- peu râgoutante. Puis il saisit une chaise de bois qui trainait dans la cuisine et s'assit, face à son amie, et la regarda intensément, ce qui eut pour conséquence de lui faire dire timidement :
"Tu sais bien que je n'aime pas quand tu fais ça.
-Oui, je sais. Alors... Comment vont les études ?
-Ca va, ça vient. Je suis toujours à l'université de Nice, et je rame pas mal, tu sais.
-Oui, je comprends... La biotechnologie...
-En effet." Elle eut un petit rire. "Et toi ? Toujours premier ?
-Mouais, quelque part par là... C'est trop facile."
Il eut un sourire jusqu'aux oreilles. Baptiste adorait jouer les meilleurs enfin... Il préférait jouer les meilleurs par rapport à jouer aux mauvais ! Sophie lui accorda un gracieux sourire.
"Tu trouves toujours le temps de faire du jeu de rôles ?
-Oui, bien sûr, je m'ennuie tellement... On fait du Vampire en ce moment." expliqua t'il.
"Moi," reprit Sophie, avec un air légérement contrit "J'ai trés peu de temps, et le temps que j'ai, je l'utilise à réviser...
-Tu as toujours trop révisé, Sophie."
Ils se turent de nouveau. La chaine Hi-fi crachait "Master of Puppets" avec l'orchestre philarmonique de San Francisco, une oeuvre hors de proportions aux yeux de Baptiste. Il se leva et se tourna vers sa patite cuisine.
"Je te sers quelque chose ?
-Oui, je veux bien du jus d'orange si tu as.
-J'ai."
Il servit un jus d'orange à Sophie et à lui-même, alla à son amie et lui tendit le verre.
A ce moment. Il se passa quelque chose. Il croisa le regard de Sophie. Ce n'était pas son regard habituel, non, elle avait quelque chose dans ses yeux, quelque chose qu'il avait renoncé à espérer. Un court instant, leurs doigts se touchérent. Elle avait les mains froides. Des mains qui lâchérent en une fraction de seconde le verre et qui aggripérent les poignets de l'étudiant avec ardeur. Déséquilibré, Baptiste lâcha son verre, bredouilla une imprécation et se retrouva couché sur sa meilleure amie, lévres collées contre les siennes. Il se laissa aller au baiser qui se prolongea encore et encore, sur un solo de Kirk Hammet ponctué par les miaulements plaintifs du chat qui n'avait plus d'eau. L'étreinte finit par se relâcher, et Baptiste ouvrit les yeux. Sophie les avait encore fermés. Le jeune homme tenta une plaisanterie :
"Ah, je vois maintenant pourquoi tu voulais me revoir... Pour renverser mon jus d'orange..."
Elle ouvrit les yeux, un éclat malin en leur fond, et se rassit en remarquant :
"Arrête. Tu en rêvais depuis... Combien de temps déjà ? Depuis la seconde c'est ça ?
-Depuis que je t'ai rencontré, oui, c'était en seconde.
-Tu veux recommencer ?"
Baptiste ne se le fit pas dire deux fois : il se pencha sur son amie et posa ses lévres sur les siennes, tout en la prenant par la taille de ses deux mains moites. Elle portait une jolie chemise turquoise qu'il connaissait bien, et une paire de jeans moulants qu'il avait également l'habitude de lui voir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Ëmmelinä
Dragon de la Génèse
avatar

Nombre de messages : 1721
Localisation : a côté de Nîmes
Date d'inscription : 12/02/2005

MessageSujet: Re: Le Monde des Ténébres   Dim 19 Mar 2006 - 22:09

hum hum hum... deux ou trois petites imprécisions, quelques fautes d'orthographes, quelques erreurs de syntaxe et compagnie... mais s'est vraiment sympatique. tu nous prouves ici que tu sais écrire autre chose que de la SF ou de l'HF. J'aime beaucoup, mais je ne sais pas ce qu'est : "une paire de jeans moulant"...
Baclage de fin de texte ou...? bref, j'ai bien apprécié et s'est une chose qu'il n'est pas le seul a espéré Wink :9:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.planet-tekno.com
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Le Monde des Ténébres   Dim 19 Mar 2006 - 22:17

Eh eh... Et c'est que le début. je le continue dés que je peux. Une paire de jeans et un jean c'est la même chose, sauf que une paire de jeans c'est plus soutenu. Fin de texte peut être légérement bâclé, oui, je n'aime pas beaucoup décrire ces choses là...
Et puis... C'est une petite référence à l'un de mes rêves... avec ma meilleure amie ;-) Mais chhhht... 'Faut pas lui dire ^^
Et pour ta gouverne : ça parait pas SF comme ça mais t'inquiéte... ça va vite le devenir !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Ëmmelinä
Dragon de la Génèse
avatar

Nombre de messages : 1721
Localisation : a côté de Nîmes
Date d'inscription : 12/02/2005

MessageSujet: Re: Le Monde des Ténébres   Dim 19 Mar 2006 - 22:27

ah... tu nous conccote une eptite suite, un feuilleton ? lol Tu nous précise au début que s'est une nouvelle, s'est pur cela que je croyais que s'était un seul texte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.planet-tekno.com
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Le Monde des Ténébres   Sam 25 Mar 2006 - 17:25

L'étudiante prolongea le baiser et dirigea son couple sur le lit. Baptiste se laissa entrainer et tomber avec douceur sur les draps. Le classeur tomba, des feuilles éparpillées glissant alentours, mais cette fois-ci le jeune homme ne prit pas la peine de les ramasser. Sophie se pencha sur lui, et arrêta son mouvement et le baiser. Elle recula.
"Non, Baptiste, non !"
Elle semblait mener un redoutable combat intérieur, sous les yeux étonnés de Baptiste qui ne comprenait décidemment pas la psychologie féminine.
"Quoi ? Qu'est ce qu'il y a ?"
Sophie commença à sangloter.
"Tu ne peux pas comprendre... Mets moi à la porte, vite, avant que..."
Baptiste se releva et la prit dans ses bras. Elle le repoussa avec force.
"Ne t'approche pas ! C'est pour toi !"
Baptiste resta immobile, réflechissant à ce qu'il devait faire dans ces cas là. Sophie continuait à trembler sous la violence de son propre combat, tout en murmurant pour elle même :
"Non... Pas lui ! Pas ça !"
Baptiste fronça les sourcils. Sophie s'arrêta de trembler et leva ses yeux brillants sur lui.
"Non."
Baptiste hocha lentement la tête, grave.
"Comme tu voudras..."
Sophie croisa les bras, comme si elle était soudain victime d'un froid intense. Elle remit ses cheveux en désordre en place d'un mouvement de la main désinvolte et fixa son ami.
"Tu ne comprend pas, n'est ce pas ?"
Baptiste fit une moue pensive, et acquiesca sans mot dire. Sophie continua :
"Il ne vaut mieux pas que je t'explique..."
Baptiste la coupa :
"Ah oui ? Moi je voudrais bien savoir, et je crois que je ne pourrai pas comprendre si tu n'essaie pas au moins de m'expliquer !"
Sophie s'adossa au mur, sans arrêter de regarder son compagnon.
"C'est pas ça... Je ne veux pas t'expliquer. Aprés tout sera différent !
-Ah oui ? interrogea Baptiste avec mauvaise humeur. Parce que maintenant tu penses que c'est comme avant ?"
La jeune femme soupira.
"Bien sûr que non ! Mais je voudrais tant..."
La phrase resta en suspens, le temps qu'elle se remette à sangloter.
"...Que tu oublies ça."
Baptiste opina du chef avec lenteur.
"Tu sais bien que pour toi je suis prêt à tout, mais ça... Je ne peux pas oublier ! On pourra toujours faire semblant mais au fond moi je m'interrogerai toujours !"
La jeune femme soupira de nouveau.
"Tu as encore une fois raison. Je vais partir et on...
-...se reverra la prochaine fois."
Baptiste avait anticipé la phrase de déséspoir de sa jeune amie qui aurait dit qu'ils n'allaient plus jamais se voir. L'étudiante émit un petit rire sans joie.
"Tu ne comprends pas. On ne doit pas se revoir, ce n'est pas bien pour toi."
Baptiste afficha un air supérieur.
"Ah bon ? Moi qui me suis toujours évertué à te dire que je ne pouvais pas vivre sans te voir tu es en train de me dire que pour ma survie il ne faut pas qu'on se voit ? Etonnant."
L'autre réfléchit un moment. Baptiste continua :
"Tu tournes autour du pot, Sophie. Tu ne veux pas m'expliquer et tant que ce sera comme ça ça n'ira pas."
Sophie eut un léger sourire et demanda, passant du coq à l'âne :
"Quand est ce que tu me masterises de nouveau Vampire ?
-Quand tu veux !
-Hmmm... Samedi prochain je n'ai pas de concours blancs. Tu me prépares quelque chose ?"
Baptiste passa en revue ses différents scénarios.
"Ca marche !
-A Samedi prochain alors !"
Ils se firent la bise et Sophie prit congé, non sans agitation. Baptiste la sentait stressée et son stress en était presque palpable. Il la salua au bout du couloir et entreprit ensuite de téléphoner à différents copains potentiellement intéressés par un Vampire le samedi d'aprés. Il obtenut la venue de trois copains et se rangea son portable dans sa poche en un trounemain. Puis il ramassa ses cours tombés et se trouna vers le chat, qui le regardait avec interêt.
"Et toi, le chat, t'y piges quelque chose ?"
L'intéressé ne répondit que par un miaulement plaintif alors qu'il se frottait aux mollets de son maitre, réclamant mille douces caresses de l'étudiant, qui lui en fit une dizaine avant de dire :
"C'est pas tout, mais il faut que je bosse moi !"
Il se coucha sur son lit, classeur en main, et le chat vint dormir sur son ventre sans faire de scrupules aux vêtements qu'il encombrait de poils.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Ëmmelinä
Dragon de la Génèse
avatar

Nombre de messages : 1721
Localisation : a côté de Nîmes
Date d'inscription : 12/02/2005

MessageSujet: Re: Le Monde des Ténébres   Sam 25 Mar 2006 - 20:42

hum hum hum... SA SENT LE VECU TOUT SA !!! looooool !!!

fusil a pompe fusil a pompe fusil a pompe fusil a pompe fusil a pompe fusil a pompe fusil a pompe pour la fille, et hips hips hips hips hips hips hips Pour le mec déséspéré... Encore que, il est plutôt intelligent et se remet a taffer, il ne sombrera pas dans le déséspoir...
Bon, passons maintenant a une critique plus poussée.

Je n'ai cette fois ci pas aimé. Pas énormément, tu rabache beaucoup, tu écris pour rien, la vie de tout les jours oui, une engueulade oui... mais celle ci est monotone, tu ne finis pas la moitié des phrases de la fille (enfin, j'ai pas compté...) Le mec a l'air désorienté mais n'est pas particulièrement blazé après coup puisqu'il se remet a travailler... La fille est plutôt du genre lunatique mais rien ne nous le dit entre les deux textes... Enfin, beaucoup de grosses fautes pas belles comme celles ci.

L'écriture reste toutefois bonne, sans être excellente, peu ou aucune fautes d'orthographe, très agréable a lire.

Enfin, l'ensemble reste lourd a cause d'une engueulade sans avenir qui n'est pas retranscrite comme il se doit, j'aurais plutôt mis l'accent sur la description quite a raccourcir le dialogue...

Désolé mais la note est salée cette fois ci ! :3:
Ceci ne représente toutefois que mon avis et uniquement le mien.
T'as merdé !!! je veux un beau texte !!! Enfin, vivement la suite tout de même, parce que si sa sent le vécu pour moi, sa le sent aussi pour moi... 8-) lol :laser:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.planet-tekno.com
Kyhria
Dragonnet
avatar

Nombre de messages : 98
Localisation : Dans le silence amical d'une lune complice
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Le Monde des Ténébres   Sam 25 Mar 2006 - 21:23

je suis d'accord, je rajouterai que le "nooooooooooooonnn"
fais feuilleuton des feux de l'amour enfin c'ets toi qui voit :6:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.leslarmesduchaos.fr
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Le Monde des Ténébres   Sam 25 Mar 2006 - 21:45

t-t-t vous n'y êtes pas. Bon le vécu, en fait c'est pas du déjà vécu mais plutôt un petit rêve zarb. On est loin des feux de l'amour comme vous risquez de le voir au prochain post... La jeune fille est trés lunatique, je confirme (Pardonne-moi !) Le mec est tout de même vachement habitué à ce caractére un peu spécial, d'où le fait qu'il est pas blasé (Aprés tout, c'était trop beau, selon lui...) Ensuite, le sérieux est de mise (Prépa oblige) donc le fait de bosser est assez normal, même s'il risque de se taper des cartons par la suite ^^ et ça me connait. Ensuite en me relisant je trouve que j'ai pas assez appuyé sur les descriptions, comme ce que j'avais fait la premiére fois mais enfin... La tout c'est d'essayer. Je retiens donc la leçon pour la prochaine fois.
Bon merci à vous pour les commentaires, j'en prend bonne note !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Ëmmelinä
Dragon de la Génèse
avatar

Nombre de messages : 1721
Localisation : a côté de Nîmes
Date d'inscription : 12/02/2005

MessageSujet: Re: Le Monde des Ténébres   Dim 26 Mar 2006 - 12:28

de rien on attend la suite...
Mais j'attend le côté SF avec impatience !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.planet-tekno.com
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Le Monde des Ténébres   Dim 26 Mar 2006 - 19:39

La samedi suivant arriva un peu vite au goût de Baptiste. Il n'avais même pas trouvé le temps de se replonger dans les régles de Vampire : Le Requiem ou même dans le scénario qu'il avait prévu de faire jouer, un vieux scénario qu'il avait créé dans le cadre du festival du jeu de Cannes 2007... Il avait tout de même ce matin là prit la peine de se raser, de se coiffer et même de faire son lit et de ranger un tant soit peu son studio. Il se détailla une derniére fois devant la glace avant de nettoyer les sols. Il était assez grand, vers les un métre quatre vingt, avec de longs cheveux noirs et des yeux profondément bleus, le visage harmonieux sans être fin, malgré un nez un peu évasé. Habillé tout en noir comme à son habitude, son torse plutôt musculeux était bien mis en valeur par un t-shirt sans manches. Il fit une moue pensive et acquiesca doucement.
"Ca ira pour cette fois..."
Un coup de balai passé, au grand dam du chat qui avait la manie de se planter là où son maître comptait aller, et un goûter préparé, des pains perdus prêts à faire cuire faits par ses soins, la petite chambre était prête à accueillir les joyeux rôlistes qui allaient l'envahir bientôt. Même le "bientôt" arriva à une vitesse surprenante : le jeune étutudiant avit à peine fini de ranger son fameux classeur de zoologie premiére année qu'on toqua à la porte. il ouvrit, un grand sourire peint sur le visage. Nicolas s'inclina bien bas en une révérence totalement ironique. Il était un peu plus grand que Baptiste, aux yeux marrons et aux cheveux blonds -longs lui aussi- il avait une visage plus fin égalemen,t que celui de Bpatiste mais semblait moins musclé et plus nerveux. Le style un peu plus orienté vers le skate, il était d'ailleurs venu avec le vieux skate feu qu'il portait sous le bras. Il se moqua gentiment d'entrée de son hôte :
"Baptiste, que te voilà bien propre !"
Baptiste lui adressa un regard menaçant.
"C'est du rasage dont tu veux parler ?
-Evidemment, ça fait au moins deux mois que tu t'es pas rasé..."
Baptiste lui donna un coup de poing dans le nombril qui, sans être méchant ou violent, eut quand même pour effet de plier son ami en deux. Il se redressa et ils se mirent à rire tous les deux, puis ils causérent un peu boulot (Ils étaient dans la même classe) en attendant les autres. Sophie arriva aprés, un petit peu gênée quand même lorsqu'elle croisa le regard de Baptiste, et Nicolas ne chercha pas à comprendre quoi que ce soit. Le dernier, Bruno, arriva juste aprés. De loin le plus grand de tous -il devait faire dans les deux métres-, il avait une chevelure brune coupée courte, des yeux marrons et un visage un peu plus carré que les autres. Son sourire facile démentait son apparence pseudo-sérieuse. Il portait des vêtements plus conventionnels, les vêtements de monsieur tout le monde, et arborait une casquette "Brunordinateur".
Les retrouvailles furent chaleureuses et se révélérent être plus longues que prévu. Si bien que lrsqu'ils eurent fini de parler de ce qu'ils devenaient mutuellement, il était déjà quatre heures, et les pains perdus n'avaient pas échappé au regard malicieux de Bruno. Ils mangérent donc tranquillement sans mot dire, et se mirent ensuite au jeu de rôles. Baptiste était déjà un vieux de la vieille, et sa maitrise du jeu était délicieuse à vivre. Les personnages se retrouvérent vite projetés dans un bordel particuliérement glauque où ils pensaient trouver une solution à leur probléme : des vampires qui disparaissaient comme ça. d'ailleurs, le personnage de Nicolas avait failli être enlevé mais, dans sa grande bienveillance, il avait abattu froidement son agresseur sans même prendre le temps de lui poser quelques questions, ce qui eut pour conséquence de mettre dans une rogne bon enfant les autres joueurs.
Alors qu'ils lançaient des dés pour trouver quelque chose, Sophie se tourna vers Baptiste.
"Dis, Baptiste, tu crois aux vampires ?"
Baptiste, pris de court par cette question imprévue, mit un temps à sortir du contexte du scénario pour se retrouver à dire :
"Ben non, bien sûr ! Tu fais comem ma mére ? T'as peur que je devienne un psychopathe ?"
Sophie eut une petit rire.
"Mais non, c'était simplement comme ça. Tu as encore quelque chose à manger ?" demanda t'elle avec une lueur de malice dans les yeux.
"Des biscuits, oui."
Baptiste se leva et apporta une boite de Fingers pour la petite troupe. Nicolas et Bruno étaient en train de se disputer pour savoir s'ils devaient payer une prostituée pour lui soutirer des informations ou s'ils devaient simplement lui demander direct. Leur conflit fut stoppé net par l'arrivée de la boite de biscuits, et ces derniers connurent un sort rapide et cruel. Le reste du jeu de rôles se passa tranquillement, bien que le personnage de Sophie passa prés de la mort définitive, sous les rires amusés des autres (On rigole toujours quand c'est les autres qui crévent...) mais elle fut sauvée par un ancienqui passait par là. Le jeu de rôles se termina vers 21h, et Baptiste invita le trio à manger au restaurant. Ils allérent donc à pied à un petit restaurant proche, pas cher et assez propre, et mangérent avec bonne humeur sans arrêter de parler du jeu de rôles, ou encore des cours. Enfin chacun partit de son côté, aprés s'être fondu en remerciements et appréciations divers et variés. seuls restérent, sur le trottoir, Sophie et Baptiste. Ce dernier, gêné, annonça gravement :
"Bon... C'est ici que nos routes se séparent... pour aujourd'hui !"
Sophie soupira.
"Oui. On pourrait peut être faire un petit tour le long de la Seine avant de rentrer, non ?"
Pour être plus convainquante, elle mit sa main dans la sienne. Baptiste devint rouge brique et toussa d'une toux gênée.
"Si tu le dis..."
Ils partirent ainsi le long du fleuve tranquille qui traversait Paris. Ils restérent un moment otus les deux silencieux dans le noir de la nuit, mais Sophie rompit ce lourd silence.
"Depuis qu'on se connait, tu m'as toujours dit que si je te demandais quelque chose, tu le ferais, hein ?
-Oui, si c'est dans mes cordes." répondit Baptiste d'une voix atone.
"Et que si je te disais quelque chose, tu me croirais et tu te moquerais pas ?
-Aussi, oui. Enfin... j'aurais du mal à me retenir de rire si tu me dis une grosse bêtise." plaisanta le jeune homme.
Sophie lui adressa un regard désapprobateur.
"Je ne veux pas rigoler, s'il te plait.
-D'accord, je t'écoute." soupira l'étudiant.
"Ok. Ne m'interromps pas."
Elle prit une longue inspiration et hésita encore un peu sous le regard condescendant de Baptiste.
"La derniére fois... J'aurais pu te faire trés mal."
Elle se tut et regarda son compagnon, qui ne pipa mot.
"Oh... Je sais pas comment te le dire... Je suis... Je sais que tu es tolérant et tu dois me croire."
Baptiste soupira mais ne dit rien d'autre. Sophie reprit :
"Je suis... surnaturelle."
Cette fois-ci, le jeue homme éclata d'un rire franc.
"Ca, je le savais, ma jeune amie !
-Non... C'est pas comme ça que je suis surnaturelle. Pas pour rire..."
Vivement intéressé, Baptiste s'arrêta et la fixa. Sophie lui offrit un regard presque suppliant.
"Le jeu de rôles que tu m'as fait tout à l'heure, ma question..."
Le visage de Baptiste se durçit.
"J'en suis une, Baptiste. Et je suis venue te voir la derniére fois parce que... il me fallait..."
Elle ne termina pas sa phrase, Baptiste avait compris.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Ëmmelinä
Dragon de la Génèse
avatar

Nombre de messages : 1721
Localisation : a côté de Nîmes
Date d'inscription : 12/02/2005

MessageSujet: Re: Le Monde des Ténébres   Mer 29 Mar 2006 - 0:42

Hum... alors j'ai bien aimé mais sans plus, explications...
Tout d'abord, ce petit côté trintrin qui est présent tout le long du texte (excepté dès le moment ou ils sortent du restorant) est particulièrement lourd, expliquer leur journée est intéressant mais... tu ne dois pas choisir les bonnes choses. Peut être manque t-il un peu d'humour malgré le coup de la boite de biscuit et de leur sort cruel... (lol)
Mais le texte en lui même fait un peu page de roman, le bon gros roman long et lourd a lire vois tu...
Enfin sinon, je tiens a te féliciter pour le raprochement entre les deux textes, que tu as a mon avis du murir dans ta tête depuis que tu as finis le texte précédent, je parle bien entendu du fait que Sophie ne voulait pas se raprocher de Baptiste pour une raison bien précise... d'ou la crise de celle ci. Cela n'est pas mal tourné...
Donc bon je t'ai donné les deux point les plus important d'après moi, je laisse bien entendu les autres te dire ce qu'ils en pensent, me complètant ou me démentant ainsi.

:6:

PS: ton côté SF est assez pauvre tout de même, aucune trace de nouvelle technologie, enfin, on a vraiment l'impression que le monde n'a pas évolué, simple indice temporelle (qui n'en ai pas un réellement), la date du scénario du jeu de rôle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.planet-tekno.com
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Le Monde des Ténébres   Mer 29 Mar 2006 - 20:50

Attends j'ai dit SF mais pas futuriste : c'est SF simplment parce que ça parle de vampire mais c'est en réalité en... 2008 disons que ça se passe, pas bien loin hein ? Sino merci pour tes conseils je vais essayer de rectifier le côté lourd mais bon... Un roman il faut le remplir, tu sais ;-) ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Ëmmelinä
Dragon de la Génèse
avatar

Nombre de messages : 1721
Localisation : a côté de Nîmes
Date d'inscription : 12/02/2005

MessageSujet: Re: Le Monde des Ténébres   Jeu 30 Mar 2006 - 18:05

Hum... d'accord, s'est du futur proche, tu pourrais dire plutôt que s'est du récit contemporain dans ces cas ci car s' est vraiment très proche... enfin ta remarque n'est pas fausse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.planet-tekno.com
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Le Monde des Ténébres   Ven 31 Mar 2006 - 10:25

Je sais que ma remarque n'est pas fausse : je n'ai jamais tort (Bon je sors ==>)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Le Monde des Ténébres   Ven 31 Mar 2006 - 17:38

Le jeune homme reprit la parole pour détendre l'atmosphére aprés un long silence gêné :
"Eh ben... Au moins tu pourras m'aider à faire des scénarios pour Vampire !"
Sophie se blottit dans ses bras sans mêe qu'il lui vienne à l'idée de réagir et se mit à sangloter. Il lui tapota maladroitement le dos sans rien dire, en attendant qu'elle se calme. Lorsque les pleurs de Sophie se réduisirent à être des sanglots intermittents, Baptiste demanda :
"Et maintenant, qu'est ce qu'on fait ?"
Comme Sophie ne répondait pas, toujours blottie contre lui, il l'entraina sur un banc et la rassura doucement :
"Et alors Sophie, qu'est ce que ça change ? Tu es toi quand même, tu es celle que j'ai toujours connue, alors pourquoi le fait que tu sois une vampire changerait quelque chose ?"
Il continua à lui murmurer ainsi des mots doux au creux de l'oreille, et son amie finit par se calmer et ne dit plus un mot. La nuit avançait autour d'eux mais ils ne faisaient même pas attention. Le doux clapotis de la Seine, altéré parfois par le passage d'une péniche tardive, résonnait comme une berceuse à leurs oreilles, et ce fut bientôt une sérénité immense qui entoura les deux étudiants. Aprés peut être deux heures ainsi, Sophie demanda d'une voix timide :
"Baptiste, je peux..."
Elle s'interrompit. Baptiste lui lança un regard interrogateur. Sophie rougit jusqu'à la pointe des cheveux.
"Non, je ne peux pas te demander ça.
-Allez, dis-le !"
Sophie approcha ses lévres du cou de Baptiste.
"Je peux ?"
Baptiste ne broncha pas.
"Ca va faire mal ?
-Non, je ne crois pas. On ne me l'a jamais fait mais à ce qu'il parait ça picote juste un petit peu."
Ils restérent immobiles encore un moment.
"Il y a des effets secondaires ?
-Non, tu ne deviendras pas vampire, ne t'inquiéte pas.
-Alors vas-y."
Sophie se pencha, ses lévres touchérent le tendre peau du cou de son ami, alors elle mordit. Baptiste resta impassible et dit simplement :
"Oui, c'est vrai, ça picote..."
Elle avala un peu de sang, trés proprement et chastement, et se redressa.
"Voilà, c'est tout."
Baptiste resta pensif.
"Si c'est que ça, hésite pas la prochaine fois, tu sais..."
Sophie se recroquevilla sur elle même.
"Oui, mais parfois... Je peux pas me contrôler et..."
L'étudiant opina du chef.
"Rentrons."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Ëmmelinä
Dragon de la Génèse
avatar

Nombre de messages : 1721
Localisation : a côté de Nîmes
Date d'inscription : 12/02/2005

MessageSujet: Re: Le Monde des Ténébres   Mer 5 Avr 2006 - 0:31

Elle deviens passionnante cette histoire !
Bon, t'as retenu tout les petits problèmes d'avant, j'ai bien aimé l'ensemble, s'était agréable a lire, pas de gros problèmes, toujours un peu d'humour et surtout le fantasme d'un donneur qui se réalise...

Par contre au niveau du scénario, j'ai toujours des doutes sur la motivation de la fille, est elle vraiment vampire ou est ce juste un caprice d'adolescente en chaleur ? peut être le suspence aurait-il du duré plus longtemps... enfin, sa colle deja pas mal du tout moi je dis :

:8: !

Continue comme sa ange !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.planet-tekno.com
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Le Monde des Ténébres   Ven 7 Avr 2006 - 11:31

Je peux t'assurer qu'elle est loin de faire un caprice d'adolescente en chaleur, pour ce que j'en sais, donc...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Ëmmelinä
Dragon de la Génèse
avatar

Nombre de messages : 1721
Localisation : a côté de Nîmes
Date d'inscription : 12/02/2005

MessageSujet: Re: Le Monde des Ténébres   Sam 8 Avr 2006 - 0:41

you are the master of your story, you know what is good or what is bad but tu donnes l'impression au lecteur (a moi...) que l'on a affaire a une ado complètement folle (encore que...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.planet-tekno.com
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Le Monde des Ténébres   Ven 21 Avr 2006 - 15:56

Le reste de la ballade se finit dans un silence pesant. Même Baptiste ne trouvait pas de conneries à sortir pour détendre l'atmosphére comme il en avait l'habitude pourtant. Il marchaient d'un pas tranquille, bras dessus, bras dessous, jetant à l'autre des petits coups d'oeil gênés par intermittence. Les quais embrumés de la Seine avaient quelque chose de surnaturel. Baptiste soupira profondément. Sophie baissa les yeux et les releva sur le visage du jeune homme.
Baptiste... Tu avais dit que ça ne changerait rien.
Baptiste se mordit la lévre inférieure.
Mais ça n'a pas changé, Sophie ! Laisse moi seulement... Enfin...
Sophie le regarda d'un regard compatissant, et dit d'une voix malicieuse :
Ca doit être la premiére fois que je t'étonne, non ?
Baptiste émit un rire bref.
J'aurais peut être préféré que tu ne m'étonnes jamais.
Tout en disant cela, l'étudiant se rendit compte qu'il n'avait jamais pensé avoir une telle réaction xénophobe vis à vis d'un vampire. Il s'empourpra.
Je suis désolé, Sophie, je voulais pas réagir comme ça.
Sophie lui adressa un petit sourire.
T'inquiéte pas, Baptiste, je t'en veux pas, et puis je me doutais que tu allais réagir comme ça.
Son interlocuteur la regarda dans les yeux.
Tu me surprends de plus en plus, tu sais.
Sophie lui sauta au cou. Il la reçut avec maladresse et se contenta de lui tapoter le dos en l'entendant dire au creux de l'oreille :
Je sais. Mais toi tu m'as toujours surpris alors je te dois bien ça... Bon je sais pas si tu sais mais il est minuit là.
Baptiste se dégagea des bras de son amie et regarda sa montre.
Certes. Bah... Encore un petit kilométre. J'espére que tu ne crains pas la lumiére du soleil...
Sophie lui mit une claque gentille.
Bien sûr que non, gros bêta... Je ne crains pas la lumiére du soleil, les croix, l'eau bénite, l'ail et tout ce qu'on dit !
Baptiste acquiesca.
Et ?
Sophie continua :
En fait, être vampire, c'est plus chiant qu'autre chose : la seule chose qui change, à peu prés, par rapport à un être humain normal, c'est qu'un vampire a besoin de sang. Tu t'attendais pas à ça, hein ?
Baptiste opina du chef.
En effet.
Le couple enlacé atteint avec plus de détente le palier du studio de l'étudiant, où il entra sereinement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Ëmmelinä
Dragon de la Génèse
avatar

Nombre de messages : 1721
Localisation : a côté de Nîmes
Date d'inscription : 12/02/2005

MessageSujet: Re: Le Monde des Ténébres   Ven 21 Avr 2006 - 19:32

mmm... dans la continuitée, un dialogue mouvementé, plein de rbondissement, très agréable a lire, (mieux que les autres) mais un peu court cette fois ci. Enfin s'est un détail sans importance ^^
J'ai beau relire en détail, je ne vois rien a redire ^^ et je t'assures que s'est la première fois (ou presque lol).

_________________
Lovecraft... Bienvenue dans un monde ou la raison laisse sa place à la folie pure...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.planet-tekno.com
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Le Monde des Ténébres   Mar 12 Sep 2006 - 20:33

Ils passérent le reste de la soirée ensemble, profitant d'un de leurs rares moments ensemble pour discuter de leurs vies respectives. Bien qu'ils s'appelaient réguliéremment pour prendre des nouvelles, bien des choses avaient été passées sous silence de par leur trivialité. Les bêtises d'un Baptiste rigolard contrastaient avec le sérieux de Sophie, qui lui envoyait même parfois des regards courroucés quand il racontait commet il avait fait rtourner en bourrique tel ou tel professeur... Malheureusement, le temps passa vite, et à 1h du matin, Sophie demanda à rentrer chez elle pour aller dormir. Ils se conniassaient trop bien pour savoir que Baptiste ne pouvait lui refuser. Donc, aprés un dernier verre, le couple descendit sur le palier, s'embrassa langoureusement une derniére fois et Sophie disparut dans la brume de la nuit, laissant un Baptiste rêveur derriére elle... Aprés quelques minutes debout dans le silence pesant, à la lueur jaunâtre d'un lampadaire sale de la rue, Baptiste se détourna enfin et rentra dans son studio, pour constater avec soulagement que son chat s'était endormi... Mais avec moins de soulagement qu'il lui squattait son oreiller.
Eh ! Oh ! Le chat, ça va oui ?
Il porta le chat à la couverture roulée en boule qui lui servait de lit, et alla lui même dans le sien passer ses insomnies avant de s'endormir enfin.
Le réveil fut pénible le lendemain, comme d'habitude. Réveillé par des moustaches fourrées dans son oreille, accompagnées d'un ronronnement semblable à du tonnerre... Dans son semi coma, l'étudiant grommela :

Ta gueule, le chat...
Avant de se lever, de se gratter la tête, puis les bijoux de famille. Comme à son habitude, il rappela :
Nous sommes Dimanche euh... 25 octobre 2009, il est...
Il regarda son portable posé à côté du lit et soupira :
9h29 exactement. Programme d'aujourd'hui...
Il s'étala de tout son long, posa sa main sur ses yeux et le frotta vigoureusement.
Glandage, comme d'habitude...
Il prit dans ses mains le chat qui le regardait bizarrement, toujorus en attente que son maitre se léve et s'occupe de lui. Son regard paraissait presque réprobateur, ce à quoi Baptiste répondit :
Mais oui, je rigole, le chat... Un peu de gratte et puis hop ! Je me mets au boulot...
Il se releva enfin -pour de bon cette fois- et se traina plus qu'il ne marcha jusqu'à sa kitchenette. Là, il sortit le fameux jus d'orange et le regarda d'un oeil critique, avant de déclarer :
Alors toi... Je sais pas quoi te dire...
Puis il s'en servit un verre et le but rapidement. Réveillé par la vitamine C, il fit un tour d'horizon de sa chambre d'un segard et fit une moue comique.
C'est vrai que... Rangé c'est bien aussi...
Il mit son verre au lavabo et donna à manger au chat, l'esprit vide. Enfin, il se dirigea vers le coin de sa chambre qu'il aimait le plus... Là, sous la fenêtre au lourd rideau fermé, sa guitare l'attendait. Une LTD by ESP F-50, sa premiére guitare électrique... "L'amour de sa vie", comme il disait... Etait ce encore vrai ? Ce n'était pas le moment de penser... Il prit sa guitare, la caressa longuement, admirant les reflets de la lumiére tamisée sur sa surface lisse et propre. Il ramassa les câbles Jack par terre et en brancha un sur sa guitare, le raccorda à sa pédale de distorsion, et raccorda ladite pédale à son ampli. Sa fierté, là encore : Un Marshall MG 100... De quoi emmerder les voisins en semaine... Mais pas le dimanche. A regret, il mit le son au plus bas et l'alluma.
Une heure aprés -le temps qu'il lui avait fallu pour désaccorder fatalement sa guitare, il posa cette derniére à son emplacement et se pencha sur ses cours...


... Suite plus tard, là j'ai des invités Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Le Monde des Ténébres   Jeu 14 Sep 2006 - 22:05

Baptiste n'eut pas d'autres occasions de revoir Sophie, bien qu'il le souhaitait de toute sa volonté, cette semaine là. En effet, bien qu'étant en vacances, le jeune homme ne perdait pas son sens des priorités : les cours d'abord ! De plus, il avait à faire au lagasin de jeu de rôles le plus proche, où des créateurs d'un jeu de rôles méconnu lui avaient demandé son aide quelques temps plus tôt, dans la création d'un monde pour ledit jeu de rôles. Baptiste avait accepté avec joie, d'autant qu'il aimait ça et était payé pour ce boulot. Que du bonheur... Il aurait été prêt à supprimer cette obligation si le rendez vous n'avait pas été aussi important : il s'agissait d'expliquer en profondeur tout le fonctionnement du monde au chef créateur, qui s'était déplacé depuis Bordeaux pour l'occasion. Il y alla et se débrouilla tant bien que mal, ne montrant à aucun moment sa réticence à parler alors qu'il savait que là, quelque part dans Paris, une jeune fille l'attendait... Il avait commis la bêtise de ne pas lui demander son adresse, et il ne souhaitait pas lui téléphoner pour l'envahir, sans doute chez un proche ignorant jusqu'à son existence de surcroît.
Le jours se succédérent à un rythme effréné dans le petit studio plongé dans une semi pénombre -Baptiste aimait la pénombre-, entre cours, guitare et ordinateur, sans compter la littérature qu'il écrivait comme il lisait celle des autres... Et puis le chat, l'éternel chat que Baptiste s'était enfin décidé à appeler Catastrophe, baptisa son nom en se coinçant une patte dans une porte de placard, ce qui lui valut de l'avoir bien enflée pendant quelques jours... En bon apprenti vétérinaire, Baptiste jugea son chat comme hors de danger, et il eut manifestement raison. L'accident étant arrivé le mardi, le vendredi la catastrophe ambulante sautillait comme si rien ne s'était passé. Lorsque le samedi arriva, ce fut avec amusement que l'étudiant remarqua de bon matin, au lever :

Nous sommes samedi 31 Octobre... Tiens ? C'est Halloween aujourd'hui. Un jour pour toi, ma Sophie...
Il ne savait pas à quel point...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Le Monde des Ténébres   Ven 22 Sep 2006 - 18:10

La journée passa calmement, mais Baptiste sentait une anxiété croissante percer au fond de lui, une anxiété qu'il ne parvenait pas à s'expliquer. Il fut parcouru de frissons en passant à l'épicerie du coin pour acheter des bonbons à donner aux gosses qui viendraient éventuellement lui en demander, un masque sur la tête... S'ils avaient le courage de monter les six étages par les escaliers ou de prendre l'ascenseur grinçant à la lumiére vacillante. Il avait un mauvais pressentiment, mais n'arrivait pas à le détailler. Il fouilla ses pensées longuement en attendant à la caisse, mais ne trouva rien d'anormal. Il devait encore s'inventer des trucs, rien de plus. A moins que ce ne fut à cause de la pluie d'automne qui tombait drue au dehors, claquant tels une infinité de fouets sur le sol dur. De temps à autres, un éclair déchirait le ciel, éclairant un bref instant la rue sombre envahie de vieilles voitures mal garées. D'habitude, Baptiste aimait la pluie, mais il trouvait celle-ci... hostile... En sortant de la boutique, il remarqua qu'une voiture de plus venait de s'entasser au milieu des autres, dans la matinée sans doute. Une voiture volée, sans doute, avec des vitres brisées et un pneu crevé, et déjà à moitié démontée. La voiture était presque méconnaissable. Une Fiat Panda... Baptiste aimait remarquer ce genres de petits changements dans son environnement quotidien.
Rentré chez lui, il donna sa ration de pâtée au chat, qui lui sembla étonnamment calme... Ou bien inquiet... Il regarda son chat manger un certain temps, examinant chaque petit détail de son comportement. Comme il disait : "Un chat, c'est un détecteur d'emmerdes." L'observation allait du fait que son chat ne se posait pas pour manger au fait que son poil était un peu sale. Quand Catastrophe leva la tête vers son maitre, interrogeant ce dernier du regard, le jeune homme le prit dans ses bras et le renifla. Mouais... Il ne sentait pas plus mauvais que d'habitude, mais son poil était remarquablement sale, entremêlé de poussiéres diverses et variées. L'étudiant laissa échapper un grognement et dit à son chat :

T'es vraiment une catastrophe, toi... Cat à Strophe...
Il eut un demi sourire, puis pouffa à demi et reposa le chaton, qui le regarda de nouveau avant d'aller se lover sur le lit. Baptiste trouva l'idée assez interessante et alla se coucher à son tour, sans pour autant dormir. Catastrophe se poussa de suite, avant de s'installer sur le ventre de son maitre, qui le caressa en regardant le plafond sale. Il avait dû être d'un blanc éclatant, un jour... Mais aujourd'hui il était d'un blanc sale, presque d'un jaune maladif. La luminosité limitée de la lampe de bureau de l'étudiant n'arrangeait en rien l'impression... Et dehors il pleuvait toujours, le bruit régulier des gouttes fascinant Baptiste. Il se demanda tout à coup si son appartement était toujours bien isolé, et celui du voisin du haut aussi... Il n'avait pas envie de se retrouver inondé, et encore moins avec le plafond écroulé... Il inspecta tout son studio et se leva, au grand dam du chat, pour aller ranger la guitare dans la housse. Il se redirigea vers le lit, puis hésita, refit demi tour et prit la guitare. Il s'assit sur son lit et en joua pendant vingt minutes, passant de America à Pink Floyd, avec un petit détour par System of a Down ou encore Led Zeppelin. Pas de Metallica aujourd'hui. Il n'avait pas envie et ce manque l'interpellait... Il remit sa guitare dans la housse et la mit à l'abri dans un coin. Puis, il s'empara de deux bonbons dans la boite qu'il avait acheté et les mangea. Ce ne serait pas deux bonbons qui feraient pleurer les enfants... Il alluma son ordinateur, et lança Unreal Tournament 2007, il y joua cinq minutes avant d'abandonner... Il se rendit alors compte qu'il ne tenait pas en place. Il se sentait stressé. Une seule solution pour ça : il mit un peu de musique, en l'occurence Les Wriggles. Il sifflota en allant préparer à manger sur un fond de ska. Il ne savait même pas quelle heure il était, se rendit il compte... Il sortit son portable -il n'avait rien d'autre qui lui indiquait l'heure- et nota qu'il était déjà 19h. Repas. Douche. Film. Dodo. Ca lui paraissait être un bon programme...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Ëmmelinä
Dragon de la Génèse
avatar

Nombre de messages : 1721
Localisation : a côté de Nîmes
Date d'inscription : 12/02/2005

MessageSujet: Re: Le Monde des Ténébres   Ven 22 Sep 2006 - 19:53

Tiens, je n'avais pas vu que tu avais repris ! Ben ce que tu écris est ennuyeux comme la mort, mais comme personne n'a prouvé que la mort était ennuyeuse, je trouve ça plutôt réussi (ne cherche pas, c'est une réflexion de con que je viens de faire).
Donc ton premier message est totalement dans la continuitée, j'aime beaucoup: un e touche d'humour par ci, une réflexion niaiseuse par la, les petits inconvénients de la vie de tout les jours... bref, une compilation d'humour qui va du gras au très raffiné (voir même pire dans le dernier message ("Cat à Strophe"... lol). Donc la linéaritée qui devrait être ton problème principal ne s'installe pas contrairement a ce que l'on pourrait penser, le fait que tu utilises la première personne révèle deux choses: la première est que l'histoire a beaucoup plus de détails intéressant et la deuxième, on a l'impression de découvrir le vrai wazarnaud, derrière son écran en train de jouer a UT 2007...

En toute honnêtetée, cela prouve le talent de l'écrivain, j'attend la suite Smile.

_________________
Lovecraft... Bienvenue dans un monde ou la raison laisse sa place à la folie pure...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.planet-tekno.com
Wazarnaud
Wazadragon
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Le Monde des Ténébres   Dim 24 Sep 2006 - 17:44

J'utilise la premiére personne ? o_O Non pas, ce me semble... Bon comme d'hab je te remercie de tes pertinentes (?) remarques.
Sur les détails je cherche vraiment à les travailler, comme tu as pu le remarquer, et apparemment c'esr réussi. En fait, j'essaie de créer une ambiance réellement glauque, un Paris qu'on ne connait pas, où tout est plus sombre... C'est le but des "effets de lumiére" : les ruelles mal éclairées, les lumiéres d'un jaune maladif, vacillantes. C'est otu un décor qui laisse peu à peu s'immiscer la peur... Chose qui convient parfaitemnt à l'histoire de vampire qui se prépare. Ah oui autre chose : moi même, j'ai hâte dep oster la suite, que je devais déjà poster à la place de la derniére partie, mais j'ai choisi délibérement de me faire encore attendre un peu en postant cette partie trés subtile, je trouve. Suspense oblige. Que va t'il se passer le soir ?...
Bon donc voilà tout ça pour dire que... Je posterais pas aujourd'hui xD... La semaine prochaine peut être :p

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/timelapsemusic
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Monde des Ténébres   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Monde des Ténébres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le monde du jeu 2010, 10-11-12 septembre
» Inauguration de la plus puissante turbine à gaz au monde
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise
» La place d'Haïti dans le monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Héroic-Fantasy RP :: Les histoires. :: Histoires de Science Fiction-
Sauter vers: