Ce n'est pas la fin. Ce n'est même pas le commencement de la fin. Mais c'est peut-être la fin du commencement. A vous de continuer l'histoire...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 le roi oublié

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isémir
Oeuf de dragon
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 28
Localisation : essonne
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: le roi oublié   Dim 5 Fév 2006 - 13:57

il s'agit ici uniquement du prologue, le premier chapitre est en cours de rédaction

Le continent de Laeclya est cerclé au nord par les montagnes hostiles des tribus barbares et baigné au sud et à l’est par une vaste mer. L’ouest s’ouvre quant à lui sur de vastes étendues désertiques. Autant dire que les faibles n’ont pas leur place sur ces terres inhospitalières. Depuis la nuit des temps la guerre fait rage entre les fiers chevaliers de ce royaume et les hordes de barbares. Hélas les siècles de conflits ont entraînés des divisions au sein du pays. En effet les régions côtières et paysannes ont peu à peu cesser de soutenir les régions frontalières du nord, entraînant il y a trois générations de cela le morcellement du royaume en plusieurs comtés. Ainsi Laeclya a perdu son unité et son roi et a instauré un système de direction où le pouvoir est détenu par différents comtes. Les relations diplomatiques étant difficiles entre les dirigeants, un contexte de guerre civile s’est très vite installé. De nos jours seul le comte d’Elryl parvient à maintenir une certaine cohésion dans sa région et pour cause il s’agit de celle située sur le flan des montagnes. Malheureusement les batailles incessantes ont beaucoup affaiblis ses troupes et les autres comtés ne veulent pas sacrifier leur argent dans des conflits incessants persuadés que les barbares n’oseront jamais s’attaquer à eux. C’est dans cette situation de crise que va débuter notre histoire et va naître la légende du réunificateur, celui qui rassemblera la plus grande armée qui n’est jamais existé et scellera une fois pour toute la puissance de ce royaume.

voila en espérant que ca plaise .............
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isémir
Oeuf de dragon
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 28
Localisation : essonne
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: voila la suite   Lun 6 Fév 2006 - 11:08

voici donc le début du chapitre 1, bon ok ya pas encore d'action mais ca va pas tarder ...


Le vieil homme soupira, leva les yeux et regarda tristement le jeune capitaine qui venait d’entrer dans la tente.
- monsieur le comte, vous m’avez demander ?
- je t’en prie Edev cesse de m’appeler par ce titre, ne suis-je donc pas ton père ?
La voix du vieillard était faible, elle trahissait une grande fatigue.
- oui père, que voulez-vous de moi à une heure si tardive ?
- j’ai quelque chose d’important à te demander. Mais parle moi d’abord de ce qui se passe dehors.
- eh bien on ne peut pas dire que la situation s’améliore, nous n’avons pas perdu beaucoup d’hommes mais il ne reste pratiquement plus de vivres.
- bien, à propos il va falloir trouver une solution rapidement, les autres comtés ont refusé de nous envoyer de la nourriture pour l’instant en raison du mauvais temps.
- dans ce cas nous ne tiendrons plus très longtemps…
- allons ne soit pas aussi pessimiste, ton vieux père est encore capable de tenir une épée!
- mais votre place n’est pas sur le front père, vous avez des obligations plus importantes.
- pour toi la défense de nos terres n’est pas importante?
- ce n’est pas ce que je voulais dire, je peux retenir l’ennemi encore quelques temps mais j’ai besoin de votre appui pour ce qui est du ravitaillement en vivres et en armes. C’est pour cela que vous devriez rentrer au château. Je retiendrai les barbares au péril de ma vie père je vous en fait le serment.
- je sais Edev, je sais. Mais tout ça va changer à partir de maintenant, je compte sur toi pour une mission de la plus haute importance mon fils, tu devras donc partir loin d’ici pour quelques temps.
- mais c’est impossible! Je ne peux pas, père, qui mènera les hommes au combat ? S’exclamât-il.
Le comte se tut quelques instants , les yeux fermés il semblait réfléchir intensément. Il rouvrit les yeux et dit calmement:
- tu n’as pas entendu ce que je viens de dire mon fils, je prendrai le commandement des troupes à ta place.
Le jeune homme semblait très anxieux, il voulut s’opposer au choix de son seigneur mais il y renonça lorsqu’il croisa le regard de celui-ci, on pouvait y lire la détermination et le vieillard à l’échine courbée qui semblait mourant quelques minutes auparavant avait maintenant une allure fière et charismatique. Edev se retira sur l’ordre de ce nouveau comte gagné par la fureur de la guerre. En marchant dans la nuit sombre, il ne pouvait s’empêcher de se questionner sur cette soit disante mission. Que pouvait-il y avoir de plus important que se battre contre les barbares ? Il pensait plutôt que son père voulait l’envoyer loin des combats sûrement pour le protéger de toute cette violence et cette haine. Mais il ne pouvait se faire à cette idée, après tout il était devenu l’un des meilleurs guerriers du comté ces dernières années, il avait refusé le poste d’officier que lui offrait son père préférant gravir les échelons par lui-même. C’est ainsi qu’au bout de maints batailles et maints entraînements il avait réussi à obtenir le grade de capitaine voila deux ans. Fin stratège mais aussi philosophe à ses heures perdues, il était très prisée par la gent féminine. Hélas son avenir semblait différent de celui qu’il avait espéré, d’abord les relations commerçantes avec les comtés du sud étaient devenus impossibles à cause des voleurs de plus en plus nombreux et de la neige qui ne cessait de tomber en abondance. Ainsi Elryl était coupé du monde sans plus aucune ressource. C’est bien sur dans de telles conditions que les tribus nordiques avaient décider de s’allier pour s’imposer sur le territoire de Laeclya. Edev s’était déjà fait à l’idée que d’ici quelques semaines voir quelques mois il allait mourir l’épée à la main baigné par le sang de ses ennemis. Puis les hordes autrefois belligérantes entre elles déferleraient sur les paisibles paysans et commerçants de Laeclya. Seul le comte d’Elryl pouvait s’opposer à ces envahisseurs mais pour combien de temps encore? Les assauts avaient commencés depuis une dizaine de jours, au fur et à mesure que le nombre des soldats diminuait, celui des barbares ne cessait d’augmentait. Mais ce n’est pas pour cela que le capitaine s’inquiétait, « quelle est cette mission ? » se répétait-il. Au prix d’un effort surhumain il parvint à ce sortir ces idées de la tête et alla se couchait après un détour par le poste de garde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
le roi oublié
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Manoir Oublié
» Un anniversaire oublié [Privé]
» Mission de rang C : Le reliquaire oublié
» Un enfant oublié sur une aire d'autoroute...
» [TERMINE]J'ai oublié d'te demander quelque chose la dernière fois... [Paige]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Héroic-Fantasy RP :: Les histoires. :: Histoires Héroic Fantasy-
Sauter vers: