Ce n'est pas la fin. Ce n'est même pas le commencement de la fin. Mais c'est peut-être la fin du commencement. A vous de continuer l'histoire...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Conte de Greenberg.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Parsyfal
Dragon nouveau-né
avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Conte de Greenberg.   Mar 25 Oct 2005 - 15:12

Le village de Greenberg, petite comunauté humaine vivant à proximité de la foret de Lorian, comptant une soixantaines de personnes, possède un folklore bien à lui qui à d'ailleur amené, par chance, une caserne de milicien dirigée par deux ou trois paladins.

Mais c'est de leur folklore dont je vais vous parler aujourd'hui,
il sagit d'une commémoration en l'honneur de l'ancienne milice, qui fut massacrée sans raison pour un simple contrôle d'identité par un vile démon de la pire espèce.
Un dieul compté chaque année une fois toute les six lunes.
C'est souvent un viellard qui se propose de la raconter, les anciens et les adultes sont les seul à ce souvenir du jour ou un drame terrible percuta Greenberg qui fait maintenant leur coutume.

Un froid hivernal règnait à l'extérieur, les maisons de bois dont les fenetres eclarcissait l'obscurité de la nuit laissait entrevoir la neige tombante et les cheminées qui faisait de jolis ronds de fumée harmonieux.

Les enfants de Marga, de Maria et Myra était tous assis par terre en demi cercle devant un fauteuille où etait assis un vielle homme barbu fumant la pipe. leur meres était assises à la table de la cuisine tournée de maniere à etre face au viel homme.
Tous etait silencieux et le viellard pris alors la parole :


"A mes chers petits, l'heure est venue de vous parler d'un être dont l'âme noiarcie par son terrible passé l'a rendu méprisable au yeux de quiquonque n'étant pas du même milieu que lui"

apres un temps de pause il repris ensuite :

"Nos contrée son vraiment invivable en plein milieu de l'été, et il y a de cela 10 ans, une elfe tres seduisante frappa à ma porte..."

le vieux ferma les yeux, replongeant dans ses souvenirs tout en continuant son histoire ...

Toc-toc-toc

Le viellard aprochant alors , à cette periode de l'histoire,de la cinquentaine ouvrit la porte, la demoizelle elfique tomba dans ses bras, epuisée par une longue marche elle s'evanouit en suite.
Recouverte d'une couverture ensanglantée, l'homme la posa dos par terre et enleva delicatement une partie du drap l'entourant et vis avec stupeur que la pauvre femme avait une enorme blessure au niveau du thorax qui coulait à flot de sang.

L'homme appela une de ses filles :

"Myra ! vite viens m'aider !"

La jeune fille arriva à toute vitesse et ensemble ils prirent soin de l'elfe.

Quelques jours passerent et l'etre elfique avait fait preuve d'une etonnante régération qui l'a miraculeusement guerrie physiquement mais elle semble toujours affaiblie par cette vilaine blessure.

"Père ..." dit un jour Myra.

"On m'a raconté que les elfes étaient, certe redoutable, mais l'on ma parlé aussi de leur fragilité ..."
Le père dit ensuite :

"Tu as raison de t'inquieter ... cette personne est tres louche, d'autant plus qu'elle à refusé pendant trois jour nos repas."
Tout à coup du bruit se fit entendre dans les escaliers !
L'elfe marchait en s'aidant du mur pour tenir debout, son visage était différent, comme ci celui ci se déformait légerement, elle portait egalement les habits du maître de maison et elle prit alors la parole :


"Je vous remercie d'avoir ouvert la porte, paysant et de m'avoir logé le temps que mes blessures se referment"

L'homme et sa fille etait terrorisé, l'elfe avait la voix qui passait d'un son féminin à un son masculin se qui rendait la voix double et tétanisante.

L'elfe pencha la tête en avant comme ci elle avait un malaise, quand elle se redressa, son visage avait changé, des cheveux noir plutot que blond, des yeux obscurs, un air haineux, pas de doute cette elfe n'est pas un elfe.

L'étrange créature marcha vers la porte de sortie en fixant les deux individu

Le veillards coupa net son histoire ! se leva du fauteuille et pris son manteau en peau de mouton et raluma sa pipe et dis :

" La suite n'a aucune importance"

il sourit en regarda le groupe d'enfant et repris encore :

"Allez vous amuser avec les chiens plutot que d' écouter mes histoires de viellards rabat joie"

Et il sortit paisiblement dans le brouillard du petit chemin de neige en fredonnant une chansson


------

des Commentaires ?


Dernière édition par le Mer 26 Oct 2005 - 3:35, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpgraph.actifforum.com/
XVIII
Dragon
avatar

Nombre de messages : 174
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 24/09/2005

MessageSujet: Re: Conte de Greenberg.   Mar 25 Oct 2005 - 23:39

La suite ! décidement t'est un pro du suspens toi ! franchement pas mal...petite remarque, au lieu de mettre flashback met plutôt : le vieux ferma les yeux, replongeant dans ses souvenirs....et aussi les couleurs sont un peu en trop il donne pas assez d'homogénité au textes c'est juste de la forme le fond est excellent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ëmmelinä
Dragon de la Génèse
avatar

Nombre de messages : 1721
Localisation : a côté de Nîmes
Date d'inscription : 12/02/2005

MessageSujet: Re: Conte de Greenberg.   Mer 26 Oct 2005 - 0:39

euh... ctrl + C, ctrl + V :

"La suite ! décidement t'est un pro du suspens toi ! franchement pas mal...petite remarque, au lieu de mettre flashback met plutôt : le vieux ferma les yeux, replongeant dans ses souvenirs....et aussi les couleurs sont un peu en trop il donne pas assez d'homogénité au textes c'est juste de la forme le fond est excellent !"

Lol, je mettrais la même chose je pense... vraiment excellent a par ces deux détails qu'il a bien fait de souligner a quand la suite ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.planet-tekno.com
Parsyfal
Dragon nouveau-né
avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: Conte de Greenberg.   Mer 26 Oct 2005 - 0:54

Merci je suis ravis que ça vous plaise ^^

Héhé vous voulez une suite ? ok je vais bosser dessus !

j'edit et je met ça :

"le vieux ferma les yeux, replongeant dans ses souvenirs tout en continuant son histoire ..."

vu qu'a la fin je dis :

"Le veillards coupa net son histoire ..."

+ enlever les couleurs donc.

voila !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpgraph.actifforum.com/
XVIII
Dragon
avatar

Nombre de messages : 174
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 24/09/2005

MessageSujet: Re: Conte de Greenberg.   Mer 26 Oct 2005 - 0:55

parfait (va voir tes mp....)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ëmmelinä
Dragon de la Génèse
avatar

Nombre de messages : 1721
Localisation : a côté de Nîmes
Date d'inscription : 12/02/2005

MessageSujet: Re: Conte de Greenberg.   Mer 26 Oct 2005 - 14:13

Sans les couleurs... sa fait lus professinnel je trouve... enfin.. question de point de vue hein ? lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.planet-tekno.com
Parsyfal
Dragon nouveau-né
avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: Conte de Greenberg.   Dim 30 Oct 2005 - 10:59

[HRP] vla la suite Arrow [/HRP]

Les petits enfants semblant assés choqué de ce qu'ils venaient d'entendre,
certains s'en fichaient, d'autres pensaient que c'etait impossible, mais le petit Mikel ne voulait pas rester sur cette fin.
Il se leva profita que ses frères, soeurs et cousins ainsi que sa mère et ses tantes soient distraits et il enfila rapidement son manteau et sortis discretement dehors en prenant soin de ne pas faire entrer le vents mais aussi rapidement pour que le froid n'alerte pas les parents.


Grand père ! Grand père ! s'écria t'il.

Le vieux monsieur se retourna étonné.

Haa c'est toi Mikel ... Que se passe t'il ?

Que s'est il passé ensuite ? repondit le petit garçon.

L'homme caressa la tête du petit enfant lui ébourrifant sa coifure.

il s'acroupis et repris son histoire :


...

L'étrange créature marcha vers la porte de sortie en fixant les deux individus.
Ils ne les fixait maintenant plus et ouvrit la porte,
la brume et le brouillard était épais et quelques sihouete au loin vers la sortie du petit village se firent apparentes.

Il marcha contre le vent sans difficulté et apprachait à l'instant d'un groupe d'homme armé.


La milice ... se murmura t'il à lui même.

Les cinq hommes le remarqua enfin! et poserent leur main sur la garde de leur épée.

Et toi là !! d'où sorts tu ? par où es tu entré ?? décline ton nom !

Je me nomme Parsyfal, écartez vous de mon chemin si vous tenez à vos vies...

A ces mots le dénommé Parsyfal continuait à avancer et s'apretait à dépasser les gardes.

Hé ! arreté le les gars ce type est louche ! dit le gradé de la bande

quatre de la bande de cinq marchait rapidement dans les dos de Parsyfal,
celui-ci se retournit et tendit son bras vers l'avant tres rapidement attrapant ainsi le crâne du premier et enfonssant ses doigts dans ses yeux !
Les autres dégainèrent leur épée et marchaient vers l'etre maléfique en prenant une pose de garde.


Parsyfal quand à lui, sortit la lame de sa victime et tout en tombant il lui tranchait la gorge ... du sang ... devenant une flanque rouge contrastant avec le blanc de la neige s'éttendis ...

L'individu maintenant armé faisait tourner sa lame à l'aide de sa main montrant ainsi sa dexterité au combat.


To be continued ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpgraph.actifforum.com/
Ëmmelinä
Dragon de la Génèse
avatar

Nombre de messages : 1721
Localisation : a côté de Nîmes
Date d'inscription : 12/02/2005

MessageSujet: Re: Conte de Greenberg.   Dim 30 Oct 2005 - 16:53

Bon,ben s'est pas mal du tout tout sa a nouveau. Seul point noir, le petit cliché du gros méchant qui prévient avant de tuer sa victime et les gardes trop cons qui se font laminés les uns après les autres... mais la description du combat est bonne bien que je n'ai pas tout saisi et puis de toute manière, s'est de la bonne écriture, donc agréable a lire !
Up a toi !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.planet-tekno.com
Parsyfal
Dragon nouveau-né
avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: Conte de Greenberg.   Dim 30 Oct 2005 - 17:18

Citation :
Parsyfal quand à lui, sortit la lame de sa victime et tout en tombant il lui tranchait la gorge

ça doit etre se passage qui est dur a capter ...

en faite le gars qui a plus de yeux tombe et en tombant face a Parsy, il dégaine l'epee provenant du fourreau de maccabé ...

bon faut que je trouve un truc pour que se soit plus clair cte truc drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpgraph.actifforum.com/
Ëmmelinä
Dragon de la Génèse
avatar

Nombre de messages : 1721
Localisation : a côté de Nîmes
Date d'inscription : 12/02/2005

MessageSujet: Re: Conte de Greenberg.   Dim 30 Oct 2005 - 17:57

oui, s'est tout a fait cela qui est dur a comprendre ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.planet-tekno.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Conte de Greenberg.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Conte de Greenberg.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Mille Marches : Premier Conte "Gangrenâge"
» UN AMI D'UN SOIR (conte pour Halloween)
» Conte de Noel et autres nouvelles
» Un conte d'Arfhëll Lutin ou une farce !
» Bienvenue à Amaury Conte!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Héroic-Fantasy RP :: Les histoires. :: Histoires Héroic Fantasy-
Sauter vers: