Ce n'est pas la fin. Ce n'est même pas le commencement de la fin. Mais c'est peut-être la fin du commencement. A vous de continuer l'histoire...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les chroniques d'Arcadia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tale
Oeuf de dragon


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Les chroniques d'Arcadia   Mer 6 Avr 2011 - 0:29

Bonsoir, je viens vous présenter mon roman, que je publierai en plusieurs chapitre au fur et à mesure.
J'espère qu'il vous plaira et je vous envoie le début de ce pas !

Prologue
Dans ce monde, la plupart des regions entourant l'Arcadie sont en proies au chaos ; les Arcadiens de l'ancien monde vivent sous le joug des Orques, réduits à l'esclavage ; les Hommes de la glaciale toundra du Nord passent la plupart de leur temps dans de futiles guerres de clans, quant aux puissants Elfes des cieux, ils sont repartis dans le plan Astral, certaines rumeurs disent qu'ils montent une immense armée pour reprendre l'ancien monde aux Orques et libérer les Arcadiens. De leur côté, les autres peuplades elfiques... Elles ont tenté de créer un empire commun pour se protéger de la menace orque, ce qui entraina guerres civiles sur guerres civiles et la Confrerie des Elfes est sur le point de se dissoudre.
Les nains sont retournés dans leurs montagnes sacrées, laissant les Arcadiens à leur funeste destin, condamnant toute forme d'existence humaine en Arcadie au statut d'esclave.
Certains vivent dans les forêts, mais ils sont plus occupés à survivre qu'à livrer bataille.
La guerre d'Arcadie a touché nombre de peuples, mais certaines minorités ne sont pas du tout interressées à ce conflit, voir, n'en n'ont pas même entendu parler!
C'est le cas d'ailleurs des Shwins, un peuple aux origines démoniaques et à la physionomie quasiment humaine, au détail près qu'ils n'ont aucune pilositée.
Ils vivent sous la Forêt Maudite de la Transania, région située au nord de l'Arcadie, près de la ville d'Avelamar, célèbre pour ses nécromanciens.
Ce peuple souterrain régnant autrefois en maître sur de nombreuses villes du pays fut emprisonné sous leur ancienne capitale après avoir été vaincu lors de la bataille du même nom en 701 selon le calendrier arcadien.
Depuis ce jour, ils ne cessent de creuser des galeries pour ressortir à la surface. En utilisant la pierre récoltée et leur puissante magie démoniaque ils parviennent à se nourrir... Et vivre.


Chapitre 1
Torn

Le Conseil des Anciens allait commencer... Un événement rare qui ne s'était produit que quatre fois en 500 ans. Encore plus rare, les sages Shwins avaient fait mandater un simple garde escrimeur, Torn, chargé habituellement de surveiller les réserves de nourriture du Roi des Shwins: Kalimdam I.
" Et bien jeune soldat, entre donc ! Comment t'apelles tu ? "
Le garde abasourdi par le fait que le roi lui adresse la parole directement souffla son nom comme une torture interminable.
" N'aie point peur, jeune Torn... Si le Conseil t'as demandé de venir, c'est pour une mission très importante. Je dirai même capitale pour le destin de notre peuple !
- Mais pourquoi moi ? Qu'ais-je donc de si special ? S'étonna Torn.
- Absolument rien, hormis le fait que tu ne soit pas perverti par l'engeance démoniaque qui t'habites. C'est sûrement dû à la perte de tes parents dans ton jeune âge."
Ces paroles eurent un effet désagréable sur Torn, touché, mais il s'efforça de répondre le plus simplement possible. Mieux vallait ne pas poser trop de questions quand il s'agit du Conseil des Shwins...
" C'est un honneur de vous servir mon roi... que dois-je faire ?
- Tu le sauras bien assez tôt, le souverain montra du doigt deux soldats en armure d'or. Gardes ! Amenez cet homme aux excavations nord sur le champ!"

*
* *


Arrivé aux mines, une lumière inhabituelle aveugla Torn qui s'efforça de regarder d'où elle provenait. Il dicerna un léger halo sortir du plafond de la galerie. Il remarqua également une racine ressemblant aux champignons magiques des sorciers Shwins. Devant son air béat, un soldat sans armure, trop décontracté pour recevoir des ordres de qui que ce soit, apostropha le jeune garçon :
" Et bien, voila donc ce que ce vieux Kalimdam envoie pour découvrir l'Ancien monde..."
Alors que ce dernier terme percuta l'esprit du jeune guerrier, un des gardes royaux apposa sa main sur le pommeau de son arme, prêt a dégainer le moment venu :
" Je vois que tu n'es pas venu seul, soupira l'homme serein, je me présente. Imaran le Splendide, roi des voleurs de ces galeries et ennemi incontesté de sa "Majesté".
- Je n'ai jamais entendu parler de toi, serais-tu le voleur invisible ? Je ne pense pas... Si tu l'étais tu ne dévoilerais pas ton identité devant deux gardes royaux !
- Que tu crois..." ironisa Imaran.
Soudain, l'un des gardes tira son épée flamboyante. Trop tard, déjà une flèche s'encastra dans sa nuque. Quant au second, Imaran avait apposé sa lame contre sa gorge.
" Je ne suis pas qu'un voleur, je te l'accorde, je suis aussi l'un des meilleurs escrimeurs Shwins et je dispose d'un groupe d'élite, bien disposé à mettre tout homme en pièce au moindre mouvement dans cette pièce."
Alors qu'Imaran parlait, une demi-douzaine d'hommes et de femmes entourèrent les mineurs :
" Bien, mineurs, vous voyez cette fissure ? Je veux que vous l'agrandissiez assez pour pouvoir sortir d'ici. Toi le garde, tu déposes ton armure, tu préviens ton suzerain que le Roi des voleurs sera présent dans cette conquète. Et surtout que le nom d'Imaran ainsi que de sa compagnie sera craint dans tout l'Ancien monde, ou plûtot, dans toute l'Arcadie !
D'ailleurs, Torn, je veux que tu te joignes à nous. Tu seras respecté et tu gagneras beaucoup de choses.
- Mais pourquoi moi ? s'étonna le jeune homme
- Je t'observe depuis près d'un mois, et j'ai vu tes talents d'escrimeur. Tu n'as que vingt ans et tu manies l'épée comme un dueliste aguerri, tu me serviras bien, j'en suis persuadé..."


*
* *


Le pauvre garde en fine chemise arriva en sueur au palais du roi des Shwins.
Encore haletant, il s'efforça de parler:
" Seigneur! Seigneur!
- Qui a t-il ? Que fais-tu ici ? Tu était censé surveiller le jeune Torn. Et bien parle !
- Le roi des voleurs, Imaran, il a pris le contrôle de l'excavation nord ! Il m'a demandé de vous informer de sa présence et..." Le roi le coupa.
" De quoi parles-tu ? Tu imagines des voleurs s'unissant sous une même bannière et respectant des règles ? Si ce Imaran est déjà sur place c'est que la brèche va se former. Rassemble mon armée, nous avons un monde a reconquérir et retrouve-toi une armure."
Le garde courut en direction de la salle d'armes.
De son côté, Kalimdam était perplexe. Ce nom d'Imaran lui résonnait sans cesse en tête.
Personne n'avait jamais osé défier un roi Shwins, et voila que, après la découverte de la faille de l'excavation nord et "l'enlèvement" du jeune Torn, un homme relève ce défi. Cela n'augurait rien de bon. Le destin des Shwins allait changer à tout jamais.

*
* *


Torn, encore ébahi par la scène qui venait de se dérouler devant ses yeux s'autorisa à questionner l'inconnu sur le mystère de cette excavation.
Il n'eut pour toute réponse qu'un vague signe aux mineurs. Ces derniers donnèrent de violents coups de pioche sur une paroie.
Un tremblement se fit sentir et une sorte d'immense champignon écrasa sous son pied deux pauvres travailleurs malchanceux. Imaran lâcha un sourire narquois à la vue des êtres a peine reconnaissables, tout en concentrant sa vision sur la lumièrement aveuglante qui sortait d'un trou béant, nouveau plafonnier de la galerie.
" Voila le mystère : l'Ancien Monde !
- L'Ancien monde ? Celui dont nous avons été bannis jadis ?
- Oui."
Sur ce dernier mot, Torn laissant son esprit surbmergé de questions et de doutes vis à vis des propos du Roi des voleurs, s'attela à l'escalade du mystérieux champignon à tête verte quand il posa la main sur un tout petit être étrange doté d'ailes qui s'envola a toute allure, tellement Torn avait dût l'effrayer.
" Mais qu'était-ce donc ? Et quel est cet immense champignon sur lequel je m'efforce de grimper ? "
Un viel homme, plutôt trapu s'avança en direction des deux interlocuteurs et prit la parole.
" D'après les anciens grimoires de la bibliothèque royale, ceci est un "arbre" et la créature que tu as touché est un "oiseau"."
Torn, faisant fi de la manière dont le viellard tournait les choses, oubliant même de se présenter, demanda d'un air niais :
" Et, c'est dangereux ?
- Quand il ne tombe pas sur des ouvriers, il est totalement innofensif, quant à l'oiseau, cela dépend de leur taille. En général ils sont craintifs."
Imaran voyant que cette conversation pourrait durer des heures intervint:
" Et bien messieurs ! Comme le dirait si bien notre imbécile de Roi, nous avons un monde à conquérir !"



Voila pour le début, par soucis de pratique et pour voir la suite en avant première (je la poste dessus avant d'aller voir les forums), j'ai créer un blog :

http://chroniquesarcadia.blogspot.com/


Bonne lecture !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les chroniques d'Arcadia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chroniques du Monde émergé
» Les Chroniques de krondor
» Chroniques de la Tour de Laura Gallego Garcia
» V.2.0 Les chroniques d'Aaron Knight alias Light.
» LES CHRONIQUES DE NARNIA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Héroic-Fantasy RP :: Les histoires. :: Histoires Héroic Fantasy-
Sauter vers: