Ce n'est pas la fin. Ce n'est même pas le commencement de la fin. Mais c'est peut-être la fin du commencement. A vous de continuer l'histoire...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 My life...Heroic Fantasy!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kikidmakak
Dragon adulte
avatar

Nombre de messages : 253
Age : 22
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: My life...Heroic Fantasy!   Ven 30 Nov 2007 - 18:21

My Life…Heroic Fantasy
By Löw


Préface :
D’aussi longtemps que je me souvienne, j’ai été intéressé par l’imaginaire. Peut-être que j’éprouvais le besoin cruel de m’évader. Peut-être que ce qui n’est pas réel est toujours meilleur que la réalité. Quoi qu’il en soit, mon besoin de fantastique et d’irréel n’a jamais cessé de grandir. Aujourd’hui, j’ai laissée la Space Opéra pour m’intéresser à l’Heroic Fantasy. L’Heroic Fantasy, pour moi, c’est refaire le monde comme on en a envie. Comme l’Heroic Fantasy se passe dans un univers médiéval, j’ai été intéressé dès que j’ai appris l’existence de ce mot. Je me suis aussi intéressé aux livres assez tôt, vers onze ans. D’abord au lisant de petits livres et des albums, j’ai commencé à m’intéresser au manga, puis au romans d’Heroic Fantasy. J’ai tout de suite commencé par du gros, avec Eragon qui faisait six cent cinquante pages. Puis j’ai lu Odyssée, puis d’autres. Je ne lis pas très vite mais je lis suffisamment pour ne pas être « en manque » de lecture. Depuis très peu de temps à l’heure où j’écris, j’écris. Des brouillons, des nouvelles et des feuilletons. Peut-être ceci n’est qu’un brouillon, peut-être est-ce mon premier projet sérieux d’un éventuel roman. J’en doute, tout de même, car cette histoire n’est que ma vie. Mais ma vie telle que je voudrais quelle soit. Ma vie dans un monde d’Heroic Fantasy. Ma vie telle que j’aimerais la voir. Quoi de mieux pour vivre des aventures palpitantes ? J’ai toujours rêvé pouvoir vivre ce que vit un personnage de Fantasy, et j’ai trouvé le moyen d’y arriver. J’ai tenté de créer un personnage me ressemblant le plus, et après réflexion, j’ai opté pour un mage-ménestrel. Je fais de la musique (même si mon instrument ne correspond pas vraiment à un instrument de ménestrel !) et je lis et j’écris. Je sais que je ne peux pas être un guerrier car ma force et plutôt…inexistante. Et je n’ai pas le mental d’un guerrier. Je suis très bavard mais je ne m’énerve pas souvent. Je pense donc que ce personnage me correspond. Evidemment, comme dans tout récit d’aventure, mon personnage n’a pas de don particulier. Comme beaucoup de personnages de cette histoire. Mon avatar a aussi quelque chose qui le dérange, qui le tracasse, bref, un point faible ! En partant de tout ça j’ai pu mettre en place un scénario simple au départ, mais qui se complique au fur et à mesure. Les personnages seront de plus en plus nombreux, et beaucoup seront inspirés de personnes réelles ! Voici doc ma vie…mes formidables aventures…mon incroyable destin…en Heroic Fantasy !

Chapitre 1, un début d’histoire :

C’était un beau lever de soleil que l’on pouvait voir ce matin là, et Sim Narëldor se promenait dans la forêt, fidèle à ses habitudes. Sim Narëldor était un elfe sylvain. Il avait des cheveux bruns, des yeux verts et de grandes oreilles d’elfe sylvain. Sim aimait voir les animaux. Etant un elfe sylvain, Sim savait parler aux animaux, et il les comprenait parfaitement. Il préférait cette forêt à son village, Olënor. En elfe sylvain, Olënor voulait dire « village sylvain ». Etant à la lisière la forêt, le village portait donc bien son nom. Sim ne resterait pas longtemps dans la forêt, ce matin, car aujourd’hui était un jour particulier. Aujourd’hui, il avait dix-sept ans. Sim avait attendu ce jour pendant longtemps, car c’est à dix-sept ans qu’un ménestrel peut partir du village pour aller chanter sur les routes. Sim avait en plus décroché son diplôme de druide deux jours plus tôt, et peut-être que ses talents en magie druidique l’aiderait à se faire embaucher par un tavernier ou mieux, par un noble. Sim était un elfe sylvain qui voulait voir du pays. Voilà ce qu’il était. Et Sim avait un rêve. Sim rêvait de vivres aux côtés d’un grand aventurier. Un aventurier comme le grand Ellasör Nilärnor ou Orna Wintrey. Il ne voulait pas vivre des aventures, mais juste y prendre part pour les raconter ensuite. C’était ça, son rêve. Les gens lui disaient que peu de ménestrels avaient pu devenir de grands aventuriers. Et même s’il était mage, il n’y arriverait pas. Car Sim avait un problème. Sim avait des égarements. Parfois, il était en train de marcher et, l’instant d’après, il se rendait compte qu’il était par terre, qu’il avait trébuché et qu’il était par terre depuis dix minutes. Son esprit se déconnectait pendant de courtes périodes qui pouvaient aller jusqu’à dix minutes. Mais Sim n’avait que faire de ce handicap, il voulait être aventurier et ménestrel, et rien ne l’en empêcherait. Sim, perdu dans ses pensées, fut interpellé par un lapin. Sim n’avait besoin que d’un regard de la part d’un animal pour le comprendre, comme pour touts les elfes sylvains, mais Sim savait aussi faire ça sur les autres personnes. Il pouvait en quelque sorte lire dans les pensées. Sim savait que cela n’était que le fruit de toutes ces années passées à observer les animaux. Il concentra son attention sur le lapin. Il sentit que le lapin lui demandait de rentrer à Olënor. Les animaux avaient à peu près le même pouvoir envers les elfes sylvains que les elfes sylvains avaient envers eux. Ainsi, un animal pouvait savoir si un elfe sylvain était bon ou mauvais juste en regardant ses yeux. On pouvait donc en conclure que les elfes sylvains ne parlaient pas aux animaux, mais faisait un échange de pensées avec eux. Sim se leva et partit en direction du village, son luth artisanal à la main. Il arriva au village en vingt minutes et se précipita chez lui. Lorsqu’il ouvrit la porte, ses parents étaient là :

« -Surprise ! dirent-t-ils.
-En quel honneur ? demanda Sim, feignant la surprise.
-Pour ton anniversaire ! »

Maya Narëldor était une femme très compréhensive et très intelligente. C’est elle qui avait encouragé Sim à faire de la musique et de la magie. Le père de Sim, Alnir Narëldor, était bûcheron comme son père, et le père de son père, et le père du père de son père et ainsi de suite. Il avait tout de suite approuvé la décision de Sim d’accompagner les grands mercenaires pour chanter leurs exploits. Alnir et Maya déballèrent donc les cadeaux de Sim. C’était un nouveau rebec, une flûte, un tambourin et un luth. Il y avait aussi plusieurs gros livres de magie druidique. Sim aurai aimé que ses frères et sa sœur soit là pour vois ça. Le frère aîné de la famille, Raphëlia, avait été intéressé par l’aventure dès son plus jeune âge et était parti à dix-sept ans pour devenir mercenaire. Loin de le désapprouver, Maya et Alnir avaient encouragé leur fils à réaliser son rêve. La sœur de Sim, Louisia, était aussi partie de la maison, mais pour devenir cuisinière royale. Enfin, Erliniäs, le plus jeune frère après Sim, était parti pour suivre les traces de son frère et le retrouver. Aujourd’hui, Raphëlia, Louisia et Erliniäs avaient respectivement vingt-neuf, vingt-trois et dix-neuf ans. Sim se rendit compte qu’il venait de s’égarer encore une fois. Il venait de passer dix minutes devant ses cadeaux sans penser à rien. Il monta dans sa chambre pour ranger se nouveaux instruments et ses livres dans son sac et partit vers le village pour annoncer à Sophya et à Eörwolf son départ.

Löw.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kidnkeadd.wordpress.com/
Kikidmakak
Dragon adulte
avatar

Nombre de messages : 253
Age : 22
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: My life...Heroic Fantasy!   Ven 30 Nov 2007 - 18:57

Chapitre 2, ailleurs… :

Il pleuvait sur la falaise de la Chute. Cette falaise avait été appelée ainsi car les gens tombaient souvent de cette falaise. Aujourd’hui, personne ne tomberait. Il y avait pourtant quelqu’un sur cette falaise. Un homme pourtant un tunique à capuche blanche. L’homme attendait. Il attendait que son espion arrive pour lui communiquer ce qu’il avait appris. Un autre homme en habit blanc arriva, mais ce n’était pas l’espion. Le premier homme se retourna, toisant son visiteur d’un regard sombre. Après un long silence, il demanda :

« -Tu as fait comment ? Pour me retrouver ?
-Je dois avouer que tu sais brouiller les pistes, répondit l’autre, mais ton espion n’est vraiment pas très discret. Je l’ai tout de suite démasqué. Il m’a tout de suite dit où tu étais.
-Qu’en as-tu fait ?
-Depuis quand t’inquiètes-tu pour tes hommes ?
-Qu’en as-tu fait ? Réponds-moi.
-Il est mort. »

Le premier homme se jeta sur le second en dégainant l’épée qu’il portait au côté. L’autre homme put esquiver l’épée mais un coup de poing le jeta au sol ; Sonné il regarda son adversaire se pencher sur lui :

«-Tu es pathétiquement faible. Pour quoi essayer de me retrouver si tu ne peux pas me tuer ?
-Je ne suis pas venu te tuer, nous sommes de la même guilde. Je viens juste de te raisonner. »

Mais il parlait tout seul. Son adversaire était déjà parti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kidnkeadd.wordpress.com/
 
My life...Heroic Fantasy!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» images d'heroic fantasy
» Campagne D&D4 dans univers d'heroic-fantasy perso
» HEROIC FANTASY
» LIVRES ET ROMANS FANTASY/FANTASTIQUE
» Partenariats & Recueil de Sites et Forums

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Héroic-Fantasy RP :: Les histoires. :: Histoires Héroic Fantasy-
Sauter vers: